fbpx
menu
search
Omega Speedmaster

Omega Speedmaster Prix du neuf et cote du vintage, deux marchés étroitement liés ?

Comment la valeur de votre Omega Speedmaster a-t-elle évolué au fil du temps ?

Il y a quelques années, le marché des montres neuves et celui du « vintage » étaient considérés comme totalement hermétiques. Ces deux mondes n’entretenaient alors aucuns liens. Depuis quelques temps, il est maintenant possible d’apercevoir de nombreuses corrélations et d’étonnants rapports entre ces deux univers.

Ces deux marchés se seraient-ils rapprochés au point de devenir des leviers stratégiques dans une guerre de prix parfois irrationnelle ?

Telle est la question que nous nous sommes posée. Celle-ci semble d’ailleurs pertinente pour bien d’autres modèles iconiques et pas uniquement au sujet de l’Omega Speedmaster.

Omega Speedmaster 105.003 - Ed White

Nous avons donc décidé de vous livrer nos découvertes tout au long de cette année qui promet de devenir assez excitante.

Une tâche ardue, menée d’une main de maître par notre cher expert en objet d’art Gaulthier Aubert, accompagné de quelques experts horlogers ayant pris le temps de nous éclairer de leurs expériences et de leurs connaissances.

Entre stratégie de marque, prix du neuf et cote du vintage, retour sur l’évolution du prix de l’Omega Speedmaster, la célèbre « Moonwatch ». 

Une tendance globale à l’augmentation des prix

Le point de départ de notre réflexion est simple : le constat d’une évolution évidente du prix boutique de l’Omega Speedmaster de référence. 

Oui, toutes les données que nous allons évoquer sont évidemment à nuancer en raison des très nombreux facteurs à également prendre en compte. Mais, les faits sont là : 

En une vingtaine d’année, le prix boutique a triplé puisque la mythique Moonwatch est passée d’environ 1500€ pour la référence de l’époque à plus de 4700€ pour celle d’aujourd’hui sur bracelet acier (311.30.42.30.01.005).

Encore une fois, n’oublions pas que cette information est à mettre en perspective avec le progrès technique, les améliorations apportées au produit et surtout l’inflation. En 2000, une place de cinéma coutait environ 7€ et un paquet de cigarette 3,20€.

Omega RIO 2016 - Speedmaster Moonwatch

Quoi qu’il en soit, même si le modèle des années 90 a évolué depuis, il est impossible de nier une évolution des prix qui force la curiosité et pousse à s’intéresser de plus près à la logique de fixation du “prix du neuf” par les marques de ce noble secteur qu’est l’horlogerie.

Faisons déjà un point sur les informations récoltées : bien qu’ayant augmenté, le prix boutique reste correct pour un chronographe de cette qualité à l’héritage aussi consistant au regard du marché actuel. Ce qui est intéressant, c’est que la tendance est également à la hausse en ce qui concerne le marché du vintage de cette pièce iconique.

Nous avons comparé les résultats de 4 Maisons de ventes au enchères différentes (Christie’s, Sotheby’s, Artcurial et Antiquorum), sur 3 différentes références (ref 145.022, 105.003 et 105.012), les courbes sont unanimes : la cote de la Speedmaster flambe !

A noter que les ventes Christie’s et Sotheby’s de 2015 et 2019 étaient toutes deux exclusivement consacrées à la Speedmaster. 

Si on se concentre sur la période de 2010 à aujourd’hui, les courbes du neuf et de l’ancien ont tendance à se recouper. Dans les deux cas, les valeurs sont en hausse. Le tout suivant une sorte d’alignement des planètes étonnement synchronisé et concordant.

Tout cela s’expliquerait par une tendance globale d’augmentation des prix boutiques qu’il est possible de rencontrer chez d’autres marques. Cette tendance, pas spécialement propre à Omega donc, s’illustre par une baisse du nombre de montres de luxe produites en Suisse parallèlement à une augmentation du prix moyen de celles-ci. Le résultat : moins d’export mais des montres au prix plus élevé.

Les dates anniversaires : occasions de créer un effet de mode

Notre constat de départ : des prix du vintage ayant stagné entre 2010 et 2015 puis ayant « explosé ». 

Selon les experts interrogés, il semblerait qu’il s’agit ici du résultat d’une loi semblable à celle du marché de l’art vintage. Par exemple, de très fortes hausses se font ressentir pour les dates anniversaires. On se rappelle que les prix avaient explosé lors de la vente Omegamania chez Antiquorum en 2007.

Cette année là, nous avions vu pour la première fois, une Speedmaster qui dépassait les 100 000 CHF (référence CK2915-2). Aujourd’hui celles-ci dépassent facilement les 200 000/250 000 CHF, mais cette augmentation n’est arrivée que 10 ans plus tard et de manière assez brutale. 

Constance Tournier - Omega Speedmaster 105.012 - Anniversaire Premier Homme sur la Lune

Quoi qu’il en soit, il est intéressant de remarquer que ce genre de tendances s’applique également en boutique où s’opèrent des effets de mode et de saisonnalité. 

Cette idée s’illustre facilement en prenant l’exemple de 2019 et de l’anniversaire de l’alunissage. Avec cet évènement anniversaire, les Speedmaster se sont mieux vendues, en boutique comme au marteau. Vintage comme neuve donc.

Marché du vintage : dichotomie entre plaisir et placement

Voici un autre facteur influençant les prix boutique et vintage du chronographe de légende en question. 

Lorsqu’il est question d’une montre, deux achats sont possibles. Dans le premier cas, le client a un coup de cœur pour une OMEGA Speedmaster vintage. Pour sa patine et son côté unique. Le prix ne compte pas

Dans le second cas, il s’agit d’un nouveau client dont l’argent “coûte”. Ce dernier souhaite le placer. Tel est l’achat placement qui n’était pas forcément envisagé il y a dix ans. Aujourd’hui, savoir quelles montres sont potentiellement des investissements est à la portée de quiconque en possession d’un smartphone et de quelques mots-clés.

Omega Speedmasters CK2998 - 2 Générations

Cependant, ces achats « placement » sont beaucoup moins présents sur le marché. Pourquoi ? Parce que la durée d’un placement est de minimum 5 ans et que ceux-ci ne représentent qu’une minorité des achats qui, pour la plupart, sont des achats coup de coeur. Tant mieux, le but de porter une montre n’est il pas d’abord de se faire plaisir ?

Sachez toutefois que même si il s’agit d’une faible part des achats, ces placements peuvent se retrouver sur toutes les références de la Speedmaster. En effet, cela dépend simplement du budget de chacun.

Omega Speedmaster 145.022 - Vestiaire Collective

C’est alors que de nombreux facteurs vont entrer en ligne de compte. Plus le budget augmente, plus cela devient technique. Parmi ceux capables d’augmenter le prix d’une pièce, nous avons la condition “full set” (accompagnée de sa boîte et de ses papiers d’origine). Cet état est souvent un gage de bonne conservation de l’objet qui lui apporte une plus-value pouvant aller jusqu’à 20% de son prix pour certaines références. 

Au regard de ces informations, il semblerait que l’effet de mode lié à l’histoire de la Speedmaster a entrainé la naissance d’achats « placement » qui s’illustrent par une volonté de spéculer sur un objet qui prendra certainement de la valeur. Un cercle vicieux pour l’amateur à la recherche de la Speed de ses rêves qui ne peut que voir les prix s’envoler...

Les marques et le marché du vintage

Malgré ce qu’elles peuvent en dire, toutes les marques surveillent le marché de la montre de collection. Aujourd’hui, ce marché influence grandement celui de la montre moderne. 

Tant que les prix du neuf vont augmenter, les prix du vintage augmenteront aussi. Il semblerait que la réciproque soit également juste. 

En effet, il n’est pas difficile de remarquer que depuis quelques temps, le vintage est à la mode. Les marques l’ont compris et ces dernières sont obligées de suivre, de soutenir, voir de subir l’importance grimpante de ce marché. En creusant dans leurs propres catalogues d’antan par exemple.

omega-speedmaster-ed-white-105-003-vente-tajan

Ce que l’on doit en retenir ?

Tout d’abord, il est indéniable que le marché lié à l’emblématique Moonwatch est soumis à des lois similaires à celles du marché de l’art. Aussi, ce genre de règles donnent forcément lieu à la naissance d’une dichotomie importante dans laquelle on retrouve d’une part l’achat “plaisir” et d’autre part l’achat “placement”. Celle-ci entrainant inévitablement une tendance à la hausse. On pourrait même parler de spéculation pour certaines références vintage. 

Ensuite, il est également indéniable que d’années en années, le marché du vintage et celui du neuf se sont rapprochés pour aujourd’hui entretenir des liens complexes et parfois même mystérieux. Ce qui est sûr toutefois, c’est que ces derniers sont existants et étroits.

Omega Speedmaster Moonwatch 321

Ce propos est d’autant plus pertinent lorsque l’on se penche sur la sortie de la nouvelle Omega Speedmaster Moonwatch 321 dont nous vous parlions il y a quelques jours. Des réactions que nous avons pu relever, c’est le prix qui pose problème du côté des amateurs de ce chronographe de légende.

Prix qui, selon ces derniers, se rapproche énormément de celui d’une Speedmaster “Ed White” dans son jus. Pourquoi donc se procurer le modèle de réédition alors qu’il est possible de s’acheter une part d’histoire pour le même tarif ?

Il serait donc possible de conclure qu’après cette année anniversaire, le marché est susceptible de se calmer. Selon nous, le vintage continuera inévitablement d’augmenter mais il est difficile de savoir de quelle façon.

En ce qui concerne le marché du neuf, nous constatons qu’Omega ne cherche pas forcément à créer la rareté. Ainsi, une Speedmaster neuve de référence ne sera pas (ou moins) susceptible de prendre de la valeur.

omega-speedmaster-tin-tin-Romain Réa

Speedmaster Tintin – Romain Réa

En revanche, Omega ayant développé énormément d’éditions limitées, il n’y a aucun doute sur le fait que certaines d’entre elles prendront de la valeur. Mais il s’agit ici d’une toute autre question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less