fbpx
menu search
nouveau Land Rover Defender

nouveau Land Rover Defender Décrypté par son créateur

Gerry McGovern, directeur du design de Jaguar Land Rover, a repensé en profondeur le Land Rover Defender. Polyvalent et branché, célébré à Paris à l’occasion du Festival Automobile International, le tout-terrain emblématique de Land Rover fait plus que peau neuve. Tour d’horizon.

Land Rover Defender 2020 - Crédit photo Amaury Laparra

La différence? Vous l’avez sous les yeux ! Voyez ces lignes tendues et parallèles du profil, et les porte-à-faux très réduits à l’avant et à l’arrière, gage d’efficacité absolue sur la route comme en tout-terrain. Le secret est là : trop souvent, pour créer un nouveau véhicule, les ingénieurs conçoivent une machine brillante, et passent ensuite le ballon aux stylistes pour l’habiller. Nous, nous jouons en équipe, dès le début de la partie. Le design est pensé en collaboration avec les ingénieurs et inversement. Notre équipe de design imagine le concept, travaille sur les proportions, puis les ingénieurs s’adaptent à la vision et au projet. C’est ce qui rend le nouveau Defender moderne et homogène. Le design, c’est ce qui fait la différence sur le marché. C’est l’identité, la personnalité“.

En quelques mots, le maître du design abat ses cartes. Difficile de masquer son jeu : le directeur du design de Jaguar Land Rover est un amateur de rugby. De passage à Paris pour l’installation du nouveau Defender au pied du dôme des Invalides, à l’occasion du Festival Automobile International qui rassemble chaque année dans la capitale les plus concept-cars les plus spectaculaires du moment, le créateur automobile attend avec impatience le match France-Angleterre de dimanche.

Gerry McGovern - Directeur de la création et du design chez Land Rover (Source : Land Rover)

Visiblement l’esprit de compétition ne cesse d’animer ce créateur charismatique au franc-parler jubilatoire, aux faux-airs de Tom Jones et aux pimpants costumes de velours colorés finement taillés à Savile Row.

LAND ROVER DEFENDER : Des détails révélateurs

La simplicité repose souvent sur la sophistication. Tout est affaire de dosage et de proportions. Cet amoureux d’architecture et d’art se révèle davantage un disciple d’Oscar Niemeyer qu’un intégriste de l’étude de l’aérodynamisme en soufflerie. Précurseur, il n’a pas peur de soutenir son propos avec un peu d’avance sur son temps, comme lorsqu’il créa le roadster MG F, en 1995, devançant le retour en grâce des cabriolets ludiques, ou le Land Rover Freelander, un tout-terrain compact et urbain annonciateur de la vogue des SUV.

Le Defender est un membre de la famille. Tout le monde a une histoire avec lui.

Sous la direction de Gerry McGovern, l’équipe en charge du design de Land Rover vient de livrer une vision résolument moderne du célèbre porte-étendard du constructeur britannique, imaginé en 1947.

Que de chemins parcourus depuis pour ce 4×4 généraliste et rustique, carré aux épaules, dont le concept comme le châssis se prêteront à quasiment toutes les variations imaginables, des expéditions extrêmes aux rallyes-raids, de l’auto-mitrailleuse à l’ambulance, jusqu’à son retrait du service actif en 2018, après 67 ans de carrière.

Véhicule tout-terrain, il a aisément trouvé partout sa place, des sables du désert aux abords des palaces, des cimes alpines aux sous-bois du château royal de Balmoral. Plébiscité par Sa Majesté la Reine, il a aussi été adopté par James Bond, Winston Churchill et Jean Paul II, mais aussi par Paul Smith, Fidel Castro, Silvester Stallone, Ralph Lauren, Michael Jordan ou encore Victoria Beckham.

C’est un membre de la famille. Tout le monde a un souvenir, une expérience ou une histoire avec le Defender” souligne Gerry McGovern. L’un des tous premiers exemplaires de 1947, magnifiquement restauré, était d’ailleurs présent à Paris aux côtés de son successeur pour témoigner de cette longue histoire.

LAND ROVER DEFENDER : En phase avec son époque

Nous avons bien sûr gardé ce qui fait l’essence du Land Rover pour concevoir un véhicule nouveau, en phase avec son époque. Mais c’est une nouvelle ère qui s’annonce” précise le professeur McGovern pour aller droit au but.

Les nostalgiques en serons pour leur compte, ce Defender n’est pas une évocation d’un passé glorieux ni un simple exercice esthétique. Un nouveau regard que trahissent de prime abord les phares distinctifs de la face avant du véhicule. “Ce sont des yeux. Ils traduisent la personnalité de la voiture et son appartenance à sa famille” s’enthousiasme Gerry McGovern pour mieux montrer le travail d’identité de marque qu’il conduit avec succès en ayant pris en main le développement des diverses gammes de la marque. Range Rover, Evoque, Defender ont incontestablement désormais un véritable air de famille.

Land Rover Defender 2020 - Crédit photo Amaury Laparra

LAND ROVER DEFENDER : Un design structurant

La question fondamentale était de pouvoir travailler au mieux les proportions, avec des éléments fondamentaux et structurants, comme les porte-à-faux avant et arrière très étroits, pour accentuer le dynamisme. Les roues sont aux extrémités du véhicule, ce qui rend la ligne très tendue. Ensuite, il ne nous reste qu’à jouer sur la longueur de la base du châssis pour décliner des versions différentes, courtes ou longues. L’intérêt est de donner une homogénéité à la gamme des modèles. Ainsi, la version longue ne semble pas être étirée, ni la version courte amputée, comme cela peut arriver sur certains véhicules lorsqu’ils sont extrapolés de modèles existants. Nous avons pensé l’ensemble avec une ouverture sur tous les futurs possibles. D’ailleurs, d’emblée, nous offrons des possibilités multiples avec aussi bien les modèles Explorer et Country, adaptés aux usages de loisirs, mais aussi le Urban” détaille Gerry McGovern, tout en s’imaginant bien au volant de la version Urban, châssis court, pour filer à ses rendez-vous à New York ou venir en weekend à Paris, car ce natif de Coventry – berceau historique de Jaguar – confesse facilement son amour de la France.

En synergie avec le partenariat horloger

C’est à la manière dont le designer évoque les effets de satinage des contre-courbes de la carrosserie ou des choix de matériaux pour les intérieurs, notamment les inserts de sécurité en magnésium, qu’il devient évident que ce créateur d’automobiles est aussi un fin amateur d’horlogerie.

Land Rover Defender 2020 - Intérieur - Crédit photo Amaury Laparra

Amoureux des belles montres et collectionneur, il se souvient parfaitement de ses premières conversations avec Jean-Claude Biver, avec lequel il s’est lié d’amitié à la faveur du partenariat entre Zenith et Land Rover.”Nous souhaitions parler avec une maison horlogère ayant autant de légitimité et de crédibilité dans son domaine que nous en matière de tout-terrain. Zenith a tout : l’histoire, la personnalité, l’héritage, mais aussi la volonté d’aller plus loin, de mettre le design au service de l’efficacité et de la fonctionnalité sans se contenter de reproduire des modèles vintage ou de rééditer ses classiques. Nos équipes sont étroitement liées et travaillent ensemble, notamment pour le design. Si la première montre était un peu un galop d’essai avec seulement des références visuelles mutuelles à nos deux marques, nous avons beaucoup travaillé et c’est devenu un partenariat significatif, comme vous venez de le voir

Gerry McGovern fait évidemment référence à la nouvelle montre Zenith Defy 21 Land Rover Edition, une édition limitée à 250 exemplaires du chronographe suisse tri-compax El Primero calibre 9400, connu pour la précision au 1/100ème de seconde.

Traité en titane microbillé, le boîtier gris anthracite joue de des effets de texture pour accentuer les jeux de lumière sur les arrêtes et les facettes. Le bracelet en caoutchouc assorti ne dépare pas. “Nous voulions un garde-temps qui saisit l’essence de la nouvelle Land Rover Defender : moderne, durable et hautement désirable. Avec des détails subtils qui capturent le caractère de la nouvelle Defender, c’est pour moi le meilleur garde-temps que nous ayons créé avec Zenith” déclarait Gerry McGovern lors de la présentation de cette montre. Le designer ne manque pas de suite dans les idées.

Land Rover Defender 2020 - Crédit photo Amaury Laparra

Une réponse à “nouveau Land Rover Defender”

  1. Une seule expression: terriblement moche…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less