menu
search

Glashütte Original La haute-horlogerie allemande du Swatch Group monte dans les tour(s)-billons

Glashütte, berceau de l’horlogerie germanique depuis plus d’un siècle. Toute petite ville de Saxe qui abrite pourtant toujours de très, très grandes manufactures. On ne présente plus A. Lange & Söhne, évidemment, considérée comme beaucoup d’amateurs d’horlogerie comme ce qui se fait aujourd’hui de mieux à bien des égards. Il y a aussi Nomos, la véritable horlogerie design héritière du Bauhaus. Mais c’est vrai que l’on oublie encore trop souvent que le Swatch Group a lui aussi sa carte à jouer dans le district de Dresde. Et pourtant, quelle carte…

Glashütte Original est en effet née de la privatisation de « VEB Glashütter Uhrenbetriebe », ou autrement dit : Conglomérat des Manufactures Horlogères de Glashütte qui réunissait toutes les manufactures de la ville. Il devient alors facile de comprendre d’où vient autant de savoir-faire.

Une marque qui assoit aujourd’hui plus que jamais sa réputation de haute-horlogerie loin d’être usurpée. L’occasion de s’intéresser de près aux tourbillons de la maison : les tourbillons Panolunar et Senator, notamment l’édition Alfred Helwig.

Glashütte Original Panolunar Tourbillon

Glashutte Original Panolunar Tourbillon

Mon coup de coeur personnel en pénétrant la boutique rue de la Paix pour découvrir ces pièces. Une boîte en or, ni rose ni jaune, mais chaud et discret au sein duquel on découvre un cadran galvanisé argent. Un cadran duquel émane d’ailleurs immédiatement équilibre et poésie.

Le calibre 93-02 intègre non seulement heure, minute, quantième et tourbillon volant, mais aussi une très belle phase de lune. Autant d’éléments qui cohabitent très harmonieusement et un cadran qui respire, qui conserve de l’espace vide malgré la quantité d’informations présente.

Publicité

La cage du tourbillon s’intègre à merveille dans le sous-compteur « heures, minutes » et fait également office de petite seconde excentrée.

Au verso, on découvre une partie de l’architecture de ce calibre, toujours très germanique. Pas de chichis, une platine trois-quart décorée côtes de Glashütte et une masse oscillante en or intégrée, façon micro-rotor.

Glashutte Original Panolunar Tourbillon

Une belle manière de ne pas rendre trop épaisse cette boîte de seulement 40mm d’ouverture et de conserver de très belles proportions avec seulement 13 petits millimètres de haut. Bravo.

Glashütte Original Senator Tourbillon

Glashutte Original Senator Tourbillon

Davantage de rigueur dans l’esthétique mais toujours de beaux contrastes et une lisibilité parfaite. Symétrie parfaite pour ce tourbillon positionné à 6h qui fait également office de petite seconde et grande date double guichet à midi.

Glashutte Original Senator Tourbillon

La minuterie de type chemin de fer se double d’index des heures en chiffres romains. Blanc sur noir dans sa déclinaison classique, noir sur blanc pour l’édition Alfred Helwig, horloger de renom d’origine polonaise qui ne fut pas moins que l’inventeur du tourbillon volant. Il est donc bon de rendre à César ce qui lui appartient.

Boîtier en or blanc 18ct et fond plein pour un tourbillon légèrement plus imposant que son petit frère Panolunar. Une fois passé au poignet, on reste sur quelque chose de très proportionné et de fort confortable, notamment grâce à ses cornes courtes et plongeantes.

Une boutique-musée, rue de la Paix

Nous terminerons ces quelques lignes sur Glashütte Original en mentionnant l’accueil extrêmement chaleureux et l’intéressant concept de cette boutique, rue de la paix. Non seulement le personnel et la direction sont particulièrement souriants et professionnels, mais le hall d’entrée se transforme rapidement en parcours didactique au travers des collections et des calibres de la maison.

Boutique Glashütte Original

Une belle occasion de découvrir cette haute-horlogerie qui mérite d’être connue et d’apprendre des choses, en toute simplicité. L’horloger sur place se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions et si vous êtes gentils, je suis certain qu’il se feront un plaisir de vous inviter à l’arrière de la boutique pour essayer vos pièces préférées.

Glashutte Original Panolunar Tourbillon
Boutique Glashütte Original : 6 rue de la Paix, 75002 Paris

Vous verrez, on en parle encore trop peu mais, c’est vraiment bien…

2 réponses à “Glashütte Original”

  1. Samuel dit :

    Je rejoins totalement votre analyse, étant l’heureux propriétaire d’une GO Sixties dont le cadran bleu soleillé et le fond saphir panoramique sont tout simplement magnifiques. La rigueur et l’esthétisme se rejoignent à merveille. Tout comme Nomos, dont la Tetra Neomatik mériterait au passage une petite revue, GO est une formidable manufacture, qui mérite toute notre attention…

  2. Ludovic dit :

    Salut Les Rhabilleurs,

    En effet quelles belles marques! Je dois enlever ma nouvelle belle semaine prochaine chez l’Ad, il y aura un délai pour le prochain achat, j’ai « pour le moment » ce qu’il me faut, je me suis habitué à des « normes » de finition et ça a un prix… il faudra les entretenir… je pense que c’est bien d’espacer un peu désormais, ne serait-ce que pour prendre le temps d’apprécier ce que je possède

    Mais curieusement, ayant réservé hier ma nouvelle, je me demandais quelle serais la marque qui pourrait désormais m’intéresser? J’apprécie n’avoir qu’un modèle par marque. C’est justement à Glashütte que je pensais! J’ai eu l’occasion de passer au poignet la PanoMaticReserve cadran bleu et la PanoMaticLunar fond blanc, l’agencement du cadran est très sympa, les finitions esthétiques et mouvements très réussi! Le diamètre était trop grand pour mes goûts. J’ai essayé la Sixties Chronograph fond blanc aiguilles dorée mais malgré sa finition et l’équilibre de beauté générale, son élégance ne collait pas avec son diamètre de 42 mm. J’ai vu en vitrine la Sixties annual édition fond vert, le cadran était magnifique, exceptionnel même! Une version cadran orange a récemment été présentée, je me priverais de chercher à l’essayer, elle risquerait de m’obséder…

    L’article était très intéressant, les modèles magnifiques, mais les tourbillons sont de jolies rêves inaccessibles pour moi, je ne peux que conseiller d’aller flâner sur le site internet de la marque pour découvrir la manufacture.

    Au plaisir,
    Ludovic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less