menu
search

Joseph Bonnie Sélection de montres vintage n°3

Le printemps arrive, et avec lui une troisième sélection de montres vintage cette année chez Joseph Bonnie.

Un large choix de pièces vintage, des années 1940 aux années 1990, et toujours le souhait de présenter quelques designs, cadrans et autres mouvements qui sortent de l’ordinaire.

Passons à cette sélection.

Jaeger-LeCoultre Reverso

Notre très chère Reverso dans une version en or.

Jaeger-LeCoultre Reverso

Je ne peux que vous encourager à jeter un coup d’oeil à l’histoire de la Reverso. La célèbre montre « qui coulisse dans son support et peut se retourner sur elle-même »apparaît au début des années 1930. Les noms de Jaeger et LeCoultre fusionnent sur les cadrans à partir de 1937

Publicité

Le modèle en or que nous vous proposons date des années 1940. Il arbore un beau cadran argenté « chemin de fer » ainsi que des aiguilles glaives bleutées caractéristiques de l’époque. Un calibre à remontage manuel qui fait maintenant très bien son travail depuis près de 70 ans. Respect.

Jaeger-LeCoultre Reverso

Jaeger-LeCoultre Reverso or

Cartier Santos Galbée

Une montre qui a vu son intérêt légitime grandir davantage depuis son retour en grande pompe pendant Baselworld 2018.

Cartier Santos galbée

Tout provient des problèmes d’Alberto Santos Dumont, enfant bercé entre le Brésil et la France et qui fit part de ses problèmes de lecture de l’heure dans ses engins volants à Louis Cartier. Le modèle Santos fit son apparition peu de temps après.

La Santos que nous vous proposons date des années 1990 et est animée par un mouvement à quartz. Son atout principal réside dans deux éléments.

Tout d’abord son cadran saumon qui s’accorde à merveille avec le double ton or et acier. Mais aussi sa forme de boite galbée très élégante qui s’accordera aussi bien sur un poignet masculin que féminin. Il s’agit d’une pièce en excellent état.

Cartier Santos galbée

Cartier Santos galbée

Tudor OysterPrince Date

« Depuis plusieurs années, j’ai étudié la possibilité de fabriquer une montre que nos concessionnaires puissent vendre à un prix plus bas que nos montres Rolex et qui soit digne de la même confiance traditionnelle. Je décidai donc de fonder une société à part, en vue de fabriquer et de vendre cette nouvelle montre. Cette société se nomme Montres Tudor SA »

Tudor OysterPrince Date

Pas grand chose à ajouter à ces mots. Une pièce dans un excellent état, dont la petite rose sur l’index à midi vient ajouter à son charme. Tous les points tritium sont en excellent état tout comme le cadran où ils reposent.

Tudor OysterPrince Date

Ajoutez à cela un bracelet riveté et l’équation est gagnante. Une montre à la fois sportive et élégante, fine au diamètre de 35mm et qui tourne comme une horloge. Ça tombe bien.

Tudor OysterPrince Date

Tudor OysterPrince Date

Heuer Carrera Ref. 1158

Voici incontestablement ma montre favorite. Je ne l’aurais jamais prédit. Jack Heuer non plus.

Heuer Carrera 1158

Pour comprendre, il faut la passer au poignet. Un boitier en or assez massif de 38mm, couplé à une épaisseur assez importante rendent déjà la montre bien présente au poignet.

D’ailleurs, d’autres avant l’ont passé au poignet. En effet, s’agissant d’une des références favorites de Jack Heuer (en particulier la référence 1158CHN aux sous-compteurs noirs), celui-ci l’offrait à tous les coureurs de l’écurie Ferrari (Ronnie Peterson, Joe Siffert ou encore Emerson Fittipaldi) depuis la signature du partenariat en 1971.

Si l’on y ajoute la couronne à gauche, l’effet est immédiat et l’équilibre parfait. Pour rappel, cette Carrera est équipée du calibre 12 (les références antérieures avaient eu du calibre 11 puisque la référence est apparue en 1969) de chronographe à micro-rotor. La couronne à gauche était là pour rappeler au porteur « inutile de la remonter, elle est automatique ».

Heuer Carrera 1158

Une pièce en excellent état, difficile à trouver car peu produite, et à l’histoire liée à la Formule 1.

Heuer Carrera Ref. 1158

Breitling Chronomat Ref. 808

Voici une pièce d’un grand intérêt.

Breitling Chronomat 808

Saviez-vous que a règle à calcul Breitling avait été brevetée en 1941 ? La Chronomat apparaît un an plus tard, équipée de cette règle à calcul. Pour rappel, la Navitimer n’arrivera qu’en 1952 avec sa lunette à double échelle logarithmique.

Pour tous ceux qui s’intéressent à ce modèle, la première occurence avait les poussoirs carrés et portait la référence 769. C’est à la fin des années 1950 que le Chronomat comme nous vous proposons fit son apparition.

Breitling Chronomat 808

Il est toujours équipé du génial mouvement Venus 175 de chronographe à roue à colonnes qui délivre une petite seconde à neuf heures ainsi qu’un totalisateur des 45 minutes à trois heures.

Breitling Chronomat Ref. 808

Wakmann Triple Date

Ce n’est pas la première que nous voyons passer entre nos doigts, et pourtant l’on en croise pas tous les jours. 

Wakmann Triple Date

On remarque souvent les noms Breitling et Wakmann associés. La raison est simple, Wakmann était le distributeur de la marque aux États-Unis. Cela faisait suite à la loi « Swiss import act » américaine, et les montres arrivaient alors aux U.S pré-assemblées avant que le travail soit terminé sur le sol américain.

Vous remarquerez que l’on peut lire « Charles Gigandet Swiss » sur le fond de boite. Rien d’étonnant. Wakmann a fait fabriquer quelques unes de ses montres par Gigandet dans les années 60.

Il s’agit d’un chronographe, donc, affichant un totalisateur des 30 minutes à trois heures ainsi qu’un totalisateur des 12 heures à six heures. Mais également d’un triple quantième affichant la date par aiguille centrale, le jour et le mois dans deux fenêtres à midi.

Wakmann Triple Date

Je crois qu’une des choses qui rendent cette pièce charmante est la couleur de son cadran gris anthracite, d’où les sous-compteurs contrastent à merveille.

Wakmann Triple Date

Trematic signature Tiffany’s

Voici une pièce peu commune.

Trematic Bydinator Tiffany's & Co

Si Trematic ne vous parle pas, peut-être que les caractéristiques de la montre et son mouvement davantage.

Je vous rassure, Trematic ne nous parle pas non plus. Il s’agit d’une montre offrant une Triple Date (par le biais d’une aiguille centrale et d’une double fenêtre à midi) et une phase de lune à six heures.

Trematic Bydinator Tiffany's & Co

L’inscription « Bydinator » en dessous de la phase de lune correspond par défaut au nom de la montre, mais elle caractérise avant tout son mouvement. Un mouvement Felsa 693 qui a la particularité de se remonter que le balancier aille dans un sens ou l’autre. Les mouvements Felsa ont équipé de nombreuses montres suisses de pièces Breitling à certaines Glycine Airman et j’en passe !

Trematic Bydinator Tiffany's & Co

En dessous de la date se trouve la signature « Tiffany’s & Co », montrant que cette pièce a été vendue par le célèbre joailler Tiffany, qui a aussi été distributeur de certaines marques d’horlogerie.

Une très belle pièce dans une boite de 37mm « oversized » qui a vraiment tout pour plaire.

Trematic Bydinator Tiffany’s

Pour retrouver toute cette sélection et bien d’autres pièces disponibles ou archivées, n’hésitez pas à vous rendre sur Joseph Bonnie.

2 réponses à “Joseph Bonnie”

  1. Ludovic dit :

    La Carrera est en effet une magnifique pièce! En dehors de mon budget pour le coup…

  2. CL dit :

    La Wakmann déchire, sympa l’article. MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less