menu
search

Omega Seamaster 600 « Ploprof » prototype En vente le 4 juin prochain chez Leclere

« When you take your life in your hands, you need a good watch on you wrist. »

Voici ce que l’on pouvait lire sur l’une des toute premières publicités ventant les mérites de l’Omega Seamaster 600 a.k.a « PloProf ». Il s’agissait bien d’une montre de plongée à l’allure professionnelle, qui avant d’être utilisée quotidiennement par les équipes de Jacques-Yves Cousteau fut l’objet de tests approfondis par certains plongeurs du dit Capitaine..

Publicité

Et pour faire des tests, avant d’arriver au modèle définitif, des prototypes et des plongées se suivent, avec leur doses d’observations et de comptes-rendus. Ces prototypes d’époque sont aujourd’hui très difficiles à se procurer. Certains ont été détruits, d’autres perdus, et les derniers sont détenus par quelques collectionneurs. Il ne reste plus que les plongeurs qui les ont portés ou leurs enfants. 

Aujourd’hui, en partenariat avec la maison de ventes aux enchères Leclere, et en prévision de la grande vente de montres qui aura lieu le 4 juin prochain, laissez-moi vous présenter une des pièces qu’il faudra regarder de près : une Omega Seamaster 600 Prototype. Et l’histoire qui va avec.

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

Omega Seamaster 600 : pourquoi ?

Quel est l’objectif de l’Omega Seamaster 600 ?

Elle a véritablement été pensée par Omega comme une montre permettant d’équiper les plongeurs professionnels. Vous savez, ceux qui peuvent partir plusieurs heures travailler à plus de 200 mètres de profondeur pour explorer les fonds marins au large d’Ajaccio pour le compte de sociétés pétrolières.

Commandant Cousteau

Elle diffère donc par son étanchéité de sa petite soeur la Seamaster 300. Pas question de l’équiper d’une valve à hélium. L’objectif des ingénieurs d’Omega est de la rendre étanche à tous ces gaz qui pourraient endommager le fonctionnement du balancier/spiral lors des phases de décompression.

Seules deux entrées d’eau possibles grâce à sa construction à partir d’un seul bloc d’acier : la glace et la couronne. D’une part, la glace est pressée à 120kg et maintenue sur son joint surcomprimé par une bague vissée. La couronne vissée carrée est noyée dans la carrure, est comprimée par un écrou de blocage breveté.

Je crois que les gouttes d’eau s’écarteront même de la montre.

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

Ajoutez à cela un système de lunette tournante bi-directionnelle verrouillée par le poussoir rouge, et l’outil est parfait.

La montre a aussi été testée en pression hydrostatique à ses limites. Elle s’arrête de fonctionner à 137 atmosphères soit 1370 mètres par déformation de la boite et pression de la glace sur l’aiguille des secondes. 200 mètres, à côté, c’est un jardin d’enfants avec balançoires en caoutchouc. 

Mais elle a aussi été testée sur le poignet de plongeurs professionnels avant sa commercialisation, et c’est ici que la pièce prototype qui sera proposée par la maison de vente Leclere le 4 juin prochain prend tout son sens.

Omega Seamaster 600 : le(s) Prototype(s)

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

La montre que nous avons eu entre les mains n’est autre qu’un prototype qui naviguait sur le poignet d’un des plongeurs de Cousteau pendant les années 1970 entre Marseille et la Corse. D’ailleurs, les photos d’époque qui ponctuent cette article sont tirées d’un reportage qui avait été réalisé en Corse alors que l’équipe du commandant suivait Recco, un pêcheur de Corail qui mettait sa vie en danger à chaque plongée. On y voit notamment la montre de la vente au poignet de son propriétaire. Quelle plus belle histoire ?

Dans la mesure où cette pièce prototype devait aiguiller Omega sur les différents changements à effectuer, elle était suivie. Son propriétaire possède encore son carnet où l’on peut lire en couverture :

LIFE BOOK
PLOPROF N° 4 – 100
Série 0

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

On y trouve deux pages introductives très claires que je vous cite ici :

« Comme son nom l’indique, le présent livre doit être le reflet de la vie de la montre en votre possession.

Le but de cette opération est de mesurer la durée de vie des Seamaster en fonction des épreuves subies en laboratoire et durant toute leur existence.

1 – Tests de laboratoire avant livraison de la montre au client.

Indiquer :

– la date du ou des tests

– la description du ou des tests

– les résultats des tests

2 – Utilisation par le client

Indiquer :

– la date de chaque plongée

– la profondeur et la durée de chaque plongée

– le genre de travail ou de sport effectué

– la température ambiante dans l’eau et hors de l’eau

– les remarques ou observations faites à propos de votre montre lors de la plongée

3 – Révisons ou contrôles périodiques

Indiquer :

– la date du contrôle ou révision

– les parties composantes de la boite qui ont été remplacées

– la description des tests après remise en état

– le résultat de ces tests

_________________

Nous vous remercions pour l’exactitude des renseignements portés sur ce fascicule en vous rappelant que ceux-ci nous permettront d’améliorer la technique et la sécurité des montres plongeur.

Merci de votre collaboration. »

Je ne peux donc vous décrire de manière plus claire le but de cette montre. On peut par exemple lire que le 28 juillet 1971 a eu lieu une plongée à 100 mètres pendant 10 minutes, alors que la température extérieure était de 25°, celle de l’eau de 14° et en remarque « lecture difficile à 100 mètres ».

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

Quelles sont les caractéristiques de ce prototype ? Elle est similaire à la version finale à quelques détails près. Tout d’abord, on peut lire au dos du coté du verrouillage de lunette « Prototype » et de l’autre côté au niveau de la couronne son numéro.

Vous remarquerez que le cadran n’est pas dans la position originale mais qu’il a été pivoté à 180°. Pas d’inquiétudes, c’est une chose qui arrive souvent sur ces pièces lorsque que certains horlogers (qui ne connaissent pas trop bien la montre) la révise et mette le cadran de façon classique aligné avec la couronne. Rien de grave et cela se remet, mais plus grave quand il s’agit de la manipuler en plongée puisque le système de verrouillage se retrouve à sept heures et qu’il en devient donc bien plus compliqué de la manipuler avec un seul doigt.

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

_________________

Une montre rare, à l’histoire plaisante et qui a côtoyé plus d’une fois les fonds méditerranéens. Que l’on aura plaisir à retrouver lors de la vente du 4 juin prochain. En attendant je vous parlerai dans quelques semaines d’une autre pièce phare de cette vente…patience, chers amis, patience.

Omega Seamaster 600 Ploprof Prototype - Leclere mdv - Vente aux enchères montres du 4 juin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less