fbpx
menu search
Le Portrait de la semaine : Have you met Geoffroy ?

Le Portrait de la semaine : Have you met Geoffroy ?

Depuis le temps que je veux lui tirer le portrait. Geoffroy, c’est celui qui est là depuis le plus de temps, et qui accompagne Gabriel depuis plus de 3 ans maintenant. Il est un peu ce pilier de bar à la fois fidèle et présent à chaque instant et qui en redemande toujours une. Il est animé d’une forme de fougue surnaturelle, d’où son surnom de BPM.

Geoffroy, Jean-Froid ou encore Jet-Fraise vient de Rueil-Malmaison. Je dis ça car cette information est d’une importance capitale. Tous ses meilleurs potes viennent de cette charmante ville du 92. Et croyez moi, ne faites pas d’erreur sur la prononciation de sa ville d’enfance, il se fera un plaisir de vous la rappeler. Même si il a noué des liens d’amitiés quand il a fait son école de Gestion, les “vrais” viennent de Rueil.

Le portait de Geoffroy

Reebok aux pieds, Jean légèrement retroussé, barbe de trois jours. Non je rigole, il est soyeux et lisse. Accompagné d’une petite laine pour ne pas attraper froid, Geoffroy est l’homme qui parcoure Paris sur son gros Vespa. Qui reste au garage le weekend. Il a ce côté Parisien indéniable, qui fréquente les lieux de Paris un peu intimistes et pointus que peu connaissent. Mais on sent que ce n’est pas tout, autre chose l’anime que la capitale.

hackett-london

Tout a commencé pour lui en travaillant chez Les Rhabilleurs, où il s’occupait de développer le site web et d’écrire quelques articles quand le journal en était à ses débuts. Puis de nouvelles personnes sont arrivées, l’activité s’est développée et notre belle entreprise a pris de l’ampleur. Il gère maintenant totalement toute la partie Joseph Bonnie, pour la vente de montres vintage et de bracelets. Mais cela ne l’empêche pas de venir me voir quand j’ai fait une chose de travers sur Les Rhabilleurs.

Geoffroy n’est vraiment pas le type de “geek”horloger comme il existe, mais il a une vraie sensibilité à l’horlogerie et aux boitiers sobres, fins et élégants. Il aime la montre pour sa simplicité et son utilité.

S’il ne devait en rester qu’une seule ?

Ma Maman.

Ah tu parles de montre ? La Nomos Lambda Rose Gold…une petite merveille. Nomos représente pour moi le renouveau de l’horlogerie, j’ai d’ailleurs écrit un article plutôt cool sur la Metro Datum Gangreserve où j’explique comment Nomos intègre les codes du Bauhaus dans leurs créations. Sinon, en vintage, je dirais sans aucun doute celle que j’ai reçu hier soir pour mes 30 ans, une Longines Conquest Date. Merci à tous !

Longines - Conquest Date

Ta ville préférée ?

Rome…je n’y suis allé qu’une seule fois, mais ça a été un véritable coup de foudre. Au delà de l’Art-Chitecture qui laisse sans voix, c’est aussi une ville super fun en terme de bars à cocktails et autres belles sorties. Je te conseille d’ailleurs d’aller tester Les Affiches (via di Santa Maria dell’Anima, 52-Rome Latium) ! Des cocktails d’une étonnante subtilité, accompagnés de tapas à l’italienne. Si tu es accompagné d’une fille, tu atteindras une forme de perfection.

Mais sinon, mon vrai petit paradis c’est l’île d’Yeu (en France). En revanche désolé mais je garde les raisons pour moi, je n’ai pas envie que tu viennes squatter !

Le plus beau compliment que l’on puisse te faire ?

“Tu frises la perfection”, pour deux raisons :

  • La première parce que je frise naturellement…mais ça il ne faut pas trop le dire.
  • La deuxième parce que je suis (un peu trop) perfectionniste. Alors quitte à vivre avec ça (c’est un peu lourd au quotidien), autant que ça se remarque et que ça plaise, non ?

Un cocktail qui te ressemble ?

Je vais un peu tricher, il y en a deux :

  • Le Ti-Punch (Rhum, sucre et citron),c’est un peu notre elixir de connerie avec les potes. Et les potes c’est une énorme partie de ma vie.
  • Le Moscow Mule (Vodka, Ginger beer et citron), là c’est pas pour les copains, mais plutôt pour les copines. Et les copines, c’est une énorme partie de ma vie.

T’es plutôt Chocapic ou Miel Pops ?

Un gros bol de café, comme mes parents. Je garde de la place pour le déjeuner. On dirait pas, mais je mange pour 3 !

Vous cernez à présent mieux le personnage et imaginez que l’ambiance quotidienne n’est pas forcément simple. Mais on s’accommode, on prend beaucoup de plaisir, et les thèmes de discussion avec Geoffroy sont si variés qu’on ne s’ennuie que rarement.

Le portrait de Geoffroy

Une réponse à “Le Portrait de la semaine : Have you met Geoffroy ?”

  1. Avatar Max dit :

    Me, again…

    Nomos Lambda ! Une petite merveille ? NON… Une Merveille, tout simplement.
    J’aimerai tellement qu’ils osent la sortie en acier, histoire de “faire tomber” un peu le prix…

    Mais si Geoffroy la possède, un article s’impose, non ?

    cheers !

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less