menu
search

Conseil d’ami : Choisir un bracelet de montre

Le bracelet de montre. Ce petit accessoire qui peut paraître anodin pour certains, ne l’est pourtant pas. Il ne compose pas moins de 50% de l’esthétique  d’une montre, avec la boîte, bien évidemment. Si la grande majorité des personnes qui portent une montre ne peut changer à sa guise de cadran, d’aiguilles ou de lunette en fonction de l’humeur du jour, nous pouvons tous, oui, absolument tous, changer de bracelet en un clin d’oeil.

Nomos Club - Bracelet Joseph Bonnie

Bracelet « Coltrane Brown » – Joseph Bonnie

Si un bracelet peut sauvez la vie d’une boîte, lui redonner un second souffle et rendre sa superbe à une pièce oubliée, il peut aussi absolument tout gâcher… Il convient donc de faire attention. Voici quelques conseils qui vous aiderons à faire les bons choix lorsqu’il s’agira de choisir une nouvelle robe pour votre montre.

Le type de montre

Un quantième perpétuel Patek Philippe ne s’habillera pas de la même manière qu’un diver, au même titre qu’un chronographe de pilote à la boîte épaisse et large ne fera pas l’objet du même choix qu’une montre habillée d’une ouverture de 35mm des années 50. Et je ne parle évidemment pas ici de l’entre-corne.

Rolex 16750 - Joseph Bonnie Nato Strap

Bracelet Nato « Miles Black » – Joseph Bonnie

Les options sont variées et nombreuses, ne vous inquiétez pas, mais il me semble qu’il faut savoir faire preuve d’un certain respect à l’égard de nos montres. De la même manière qu’on ne demanderait pas au Prince Charles de porter un jogging, nous ne devrions jamais voir une vieille submariner, fine et élégante, sur un bracelet en faux-cuir (plastique) imprimé alligator… Non, je vous en prie, c’est pécher.

Le poids et l’épaisseur de la boîte

IWC Big Pilot, Piaget Altiplano, vous voyez la nuance ? Le bracelet est là pour mettre en valeur la boîte, la complimenter, et non l’inverse. L’épaisseur et la construction du bracelet se doit donc d’être en harmonie avec ce boîtier. On revient toujours à cette histoire de proportions et d’équilibre. Oui, je sais, c’est récurrent. C’est pourtant la base.

Publicité

Clins d’oeil historiques ?

Evidemment les références historique pour les pièces vintages ou modernes sont les bienvenues. Un bracelet Tropic ou Isofrane pour une montre de plongée, un beau bracelet riveté pour un chronographe de pilote ou un Nato pour toute montre militaire ou diver seront toujours de bons ton, il est alors difficile de se tromper, tant que l’on reste dans la qualité de fabrication.

Les couleurs : Ai-je le droit de vouloir être drôle ?

Voici une vraie question à laquelle j’ai souvent été confronté. Pas personnellement bien entendu, à la vue mon austérité de moine quant au choix de couleurs, mais pour des amis venus demander conseil.

« Si vous n’êtes pas un clown de metier, rémunéré pour faire rire, ma réponse est non. » 

Bien sûr, je ne dicte pas les tendances, mais laissez-moi m’expliquer. Le vrai luxe, la véritable élégance résidera toujours dans la simplicité. À vouloir trop en faire, on se perd. Porter votre montre sur un bracelet jaune fluo et rose  avec 34 petits bracelets de perles, de fils de couleurs et de métaux précieux ne fera jamais grand bien. Ni à votre montre, ni à votre style de manière plus global.

Joseph Bonnie

Ce n’est simplement pas nécessaire. Et détrompez-vous, j’aime faire sourire et faire naître des regards complices et espiègles dans les yeux de mes camarades et amis. Simplement, dans cet optique, je vous conseille plutôt de mettre en avant votre personnalité et d’affuter votre sens de l’humour, vous vous en lasserez beaucoup moins vite. Les autres aussi.

Conseils d’entretien

Le cuir est un matériaux noble et vivant qu’il faut protéger. Si vous faites ce qu’il faut il vous accompagnera longtemps, très longtemps et sera de plus en plus beau, True Story.

Girard Perregaux Olimpico

Il convient évidemment de le protéger au maximum des intempéries, d’éviter si possible les pluies torrentielles et les bains de minuit. La transpiration a également des effets néfastes sur le cuir, évitez donc de le porter en plein été, il y a des options tellement plus appropriées que le cuir.

De temps en temps nourrissez le avec une crème réparatrice (oui, comme pour la peau), il vous dira merci.

Pour résumer, un bracelet nécessite le même entretien qu’une belle paire de chaussure, si vous les soignez pas et les mettre tous les jours surtout en hiver, elles seront mortes en quelques mois… tout comme votre bracelet. Si au contraire vous prenez soin de changer régulièrement de chaussure, les nettoyez et les faites ressemeler avant qu’il ne soit trop tard,  vous aurez aux pieds les chaussures d’une vie.

Maison Mauban - Balmoral boots

Les détails font la différence

Maintenant si l’on veut être sérieux, tous les bracelets en cuir ne se ressemblent pas. les designs évidemment, droits, avec 2mm ou 4mm de chute entre les anses et la boucle, mais aussi les cuirs et les finissions.

Bracelets montre Joseph Bonnie

Les cuirs végétaux auront toujours la palme d’or de la patine du temps, ce que l’on aime évidemment par dessus tout. Les peaux « vintage » de 50 ou 70 ans tirent également leur épingle du jeux. Et enfin le roi de la souplesse et de la patine, la plus noble des peaux non-exotiques : le veau Barenia.

Chaque cuir a ses propriétés et sa texture, sa façon de vieillir.  Ensuite vient le travail de ces cuirs, de la fabrication des bracelets et des finitions. Là encore tout un monde existe.

Notre avis

Un affaire de goûts et de styles, très certainement, ainsi que des perceptions très subjectives. Cela dit, si je puis me permettre, les notions d’harmonie, de proportions, de cohérence et de respect des boîtier devraient idéalement rester au centre de nos préoccupations. Après, encore une fois, c’est une affaire de goûts.

Omega RIO 2016 - Samba

Après tout, si certains aiment leur café décaféiné avec de la crème de lait de soja, beaucoup de sucre, du sirop d’érable, du chocolat et des extraits de vanille, libre à eux… Je ne pourrai néanmoins cesser de leur conseiller d’apprendre à apprécier les arômes du grain et les saveurs d’un bon café noir fraîchement préparé.

J’espère que ma métaphore d’une grande subtilité ne vous aura pas échappé… Pour nos montres et le choix des bracelets, c’est pareil, revenons à l’essentiel et à des valeurs que sont la simplicité et l’amour du travail bien fait. Qu’en pensez vous ?


Avant de nous quitter, voici tout de même quelques adresses à Paris pour ceux qui souhaitent un peu de changement et de bonnes idées…

Atelier Thibot : Du sur-mesure pour Paneristi

Camille Fournet : l’ultra-classique de qualité a une adresse

Joseph Bonnie : Pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus avec subtilité

2 réponses à “Conseil d’ami : Choisir un bracelet de montre”

  1. Maxime dit :

    Un très bel article sur lequel je m’appuies depuis presque 2 ans pour le choix de mes bracelets.
    Petite nuance selon moi, le bracelet tropic peut également se marier à merveille avec une montre plus classique.
    J’en ai installé un provenant de Joseph Bonnie sur mon Hamilton jazzmaster viewmatic fond blanc (une montre que je classe plus dans la catégorie des montres « habillées ») et c’est une véritable réussite!
    Peut être est-ce une faute de goût mais je trouve qu’il lui va parfaitement et que le bleu du bracelet se marie magnifiquement bien avec le blanc acier du cadran.

    Bien à vous,

    Maxime

    • Nicolas dit :

      Bonjour Maxime,

      Qu’il est agréable de lire un tel message de bon matin ! Nous sommes très heureux que cet article et nos créations vous inspirent. Il est vrai que le Tropic peut aussi bien se marier avec une montre classique, et ça ne m’étonne d’ailleurs pas que votre Jazzmaster fond blanc s’accorde bien avec.

      Excellente journée et à bientôt,

      Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less