fbpx
menu
search
Oris Diver 65 : A tribute to Carl Brashear

Oris Diver 65 : A tribute to Carl Brashear

Nous vous avions parlé d’Oris à l’occasion de Baselworld 2016.  Nous avons aujourd’hui voulu l’essayer : le Diver 65 Carl Brashear Limited Edition. Première montre en bronze de la marque, ce matériau aux propriétés bien particulières n’a pas été décidé par hasard. C’est un hommage fort et sincère que rend ici la marque à un homme dont le courage et la persévérance sont entrés dans l’Histoire…

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

Sur les pas d’un grand homme

Carl Brashear n’est pas des plus connus outre-Atlantique (de notre côté j’entends) mais son histoire mérite d’être partagée et entendue de tous. Il est tout simplement le premier Afro-Américain a avoir été diplômé de l’U.S. Navy Diving & Salvage School, puis peu après, le premier Afro-Américain des Etats-Unis à devenir plongeur dans l’US Navy… Non sans mal.

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

En 1948, année de son enrôlement, la ségrégation faisait encore rage dans de nombreux milieux, notamment l’armée. Durant ses années d’études à l’école de plongeurs scaphandriers de Bayonne (dans le New Jersey, pas le Sud-Ouest), Brashear a dû faire face à de nombreuses menaces racistes, venant tant de ses camarades que de ses supérieurs hiérarchiques. Mais cela ne l’empêcha pas de persévérer pour finalement devenir « First Class Boatwain’s Mate », manœuvrier de Première Classe.

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

Suite, en 1966, à une mission de récupération d’un missile nucléaire, il a du subir une amputation de la jambe. Ceci ne l’empêchera pas, en 1968, de devenir le premier plongeur amputé de l’US Navy et deux ans plus tard, le premier instructeur de plongée afro-américain.

Que de premières fois pour un homme dont l’héritage historique a inspiré, en 2000, l’excellent film « Men of Honor » (« Les Chemins de la dignité » en France), film réalisé par George Tillman Jr. avec à l’affiche l’oscarisé Cuba Gooding Jr. C’est peut-être dans cette tradition de premières fois qu’à voulu s’inscrire Oris, réalisant ici sa première montre en bronze.

La Oris Carl Brashear, montre de caractère

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

Mais quel rapport entre notre cher Carl Brashear et cette première d’Oris ? Simplement qu’à l’époque, les scaphandres étaient faits de bronze. Le boîtier qui reprend les codes du Diver Sixty-Five que l’on aime tant, se pare donc du même matériau. De belles finitions brossées sur les anses, une épaisse lunette en bronze qui rapetisse l’effet visuel de la montre (en réduisant l’ouverture de cadran) dont le diamètre de 42 mm nous ferait légèrement tiquer, mais qui au final est totalement acceptable de par la finesse de la boîte… Les marquages de la lunettes sont très lisibles, élégants, et l’absence d’épaulements fonctionne toujours aussi bien sur une montre aux codes 100 % rétro !

Qu’en est-il du cadran? On peut dire qu’Oris a ici très, très bien réussi son coup. Comment nous emmener dans les fonds marins sinon avec un superbe cadran galbé bleu foncé ? Nos yeux passent des contours du scaphandre à l’univers qui l’entoure… Un beau cadran tout en courbe, tel un fond marin que l’on découvre, dont les poissons sont devenus des index plaqués or rose, recouverts de SuperLuminova. Une association de teintes et de couleurs qui fonctionne à merveille.

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

L’un des avantages de ce modèle ? Chacun des 2 000 exemplaires est finalement totalement unique. Le bronze est un matériau qui, pour se protéger naturellement contre vents et marées, se couvre d’une patine. Celle-ci est unique à chaque bronze, ce qui donnera d’ici quelques temps 2 000 exemplaires aux patines singulières.

Notre avis

Oris Diver 65 - Carl Brashear Limited Edition

La montre reprend des codes vintage qu’évidemment nous apprécions beaucoup, sans même parler de l’homme qui a inspiré cette édition limitée. Nous n’avons en fait qu’une vraie envie, celle de très vite l’emmener voir le fond des océans, sans forcément la rincer à l’eau claire afin qu’elle se patine joliment le plus rapidement possible…  Y a-t-il meilleure excuse pour repartir à l’aventure ?

Caractéristiques Techniques :

  • Mouvement automatique Oris Cal. 733, base Sellita SW200, avec guichet dateur à 6h.
  • Boîtier multipièce et couronne vissée en bronze. Etanche jusqu’à 100 mètres.
  • Lunette de plongée rotative unidirectionnelle en bronze avec échelle des minutes
  • Glace saphir bombée avec traitement anti-reflets des deux côtés
  • Fond de boîte en acier inoxydable avec gravure spéciale et gravure du numéro de série limitée
  • Cadran galbé bleu foncé avec index appliqués plaqués en or rose, recouverts de Super-LumiNova.
  • Aiguilles des heures, minutes et secondes plaquées or rose et recouvertes de Super-LumiNova
  • Bracelet de cuir brun foncé avec boucle ardillon.

Prix public : 2 600 EUR

2 réponses à “Oris Diver 65 : A tribute to Carl Brashear”

  1. Avatar JP dit :

    Superbe montre !

    Très joliment mises en valeur par vos photos comme très souvent et par Mr Le tailleur également !
    Merci à lui.

    Je viens de commander cette montre comme quelques autres que j’ai découvert par vos superbe site!
    Hâte de la recevoir !

    Continuez comme ça !

    Merci
    JP

  2. Avatar Bousefsaf dit :

    Bonjour les rhabilleurs,

    Grâce (de mon point de vue) ou à cause ( selon celui de femme) de vous, j’ai le plaisir d’être le propriétaire de ce très beau garde temps. Hélas mes poignets de  » nord américain « , qui ont l’avantage de faire passer ce boîtier de 42 mm pour un 38, ne me permettent pas de profiter pleinement du bracelet d’origine ( fermer au dernier trou)

    Une idée pour rhabiller cette jolie montre de manière actuelle et élégante?

    Merci d’avance,

    Brice

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less