menu
search

Casio G-Shock MT-G G1000 : Invincible Technology, Made in Japan


“Qu’est ce qu’il y a ?
Ça vous étonne Richard Berry qui mange un Sveltesse?
Un homme n’aurait pas le droit de manger un Sveltesse?”


En démarrant cet article, je ne peux m’empêcher de repenser à ce spot TV ridicule pour les yaourts aux fruits Nestlé de 1999 (coup de vieux) en m’imaginant vos réactions. « Qu’est-ce qu’il y a ? Ça vous étonne Les Rhabilleurs qui parlent d’une G-Shock ? Un Rhabilleur n’aurait pas le droit de parler d’une G-Shock ? ». Rassurez-vous, je ne vais pas vous expliquer qu’une G-Shock est « fraîche, onctueuse et pleine de fruits » avec une voix faussement suave. Non.

Casio G-Shock MT-G G1000

Laissez-moi plutôt vous expliquer le pourquoi du comment et la raison pour laquelle je vous la présente aujourd’hui, cette montre n’étant à priori ni un chronographe militaire Bi-Compax ni une montre de plongée ou autre petite 3 aiguilles vintage à la boîte de 37mm que j’affectionne tout particulièrement.

Cet article a démarré comme un pari lors d’une conversation avec mon ami  Santaro. Ami de longue date,  nous nous connaissons depuis nos années d’études à l’université de Kyoto. Un homme de goût parlant couramment plusieurs langues et excellent pianiste capable de jouer de tête la quasi-intégralité de l’oeuvre de Ryuichi Sakamoto. Nous aimons évidemment aussi beaucoup parler Tic(k) tac (montres). Ce dernier m’a donc surpris lorsqu’il a mis sur le tapis la dernière née haut de gamme de la marque de Yamagata, pas exactement le type de pièces auxquelles il m’avait habitué. Il m’en parlait avec tellement d’enthousiasme, animé par cette humble fierté bien nippone pour les purs produits technologiques du pays du soleil levant.

Après l’avoir taquiné 2 minutes sur la montre de Goldorak, je raccrochais mon téléphone en lui promettant d’aller voir ça de plus près… and here we are !

Alors évidemment ce n’est pas la petite montre élégante que vous porterez avez vos mocassins, la mèche souple et la démarche coulée. Cela dit, dans la catégorie extrême, si vous avez prévu d’aller faire un tour en enfer ce weekend et de revenir avec une montre : Elle est toute trouvée ! Ce n’est d’ailleurs sûrement pas un hasard si les forces spéciales du monde entier les utilisent au quotidien, malgré un choix en la matière qui est des plus vastes… #Just saying.

Tough Movement, Tough solar, GPS, verre saphir, résines et acier composent cette montre de l’extrême aux caractéristiques et technologies embarquées, aux noms aussi évocateurs que « super illuminator », core-guard et autre moteur à double bobines radio-piloté 6 émetteurs…. Non, je ne vous parle pas du dernier hélicoptère d’assault de l’armée américaine mais bien de cette dernière née de chez Casio! Et en y regardant de plus près, Goldorak n’a qu’à bien se tenir.

A l’image des Tough-book, ces ordinateurs portables blindés et anti-chocs utilisés par les forces armées du monde entier, cette Casio est vraiment une Tough-watch que seuls les Japonais pouvaient imaginer, dans leur folie créative. Vous savez, cette liberté de création et cette volonté d’innovation extrême, à mi-chemin entre le génie d’Einstein et la spontanéité d’un personnage de Manga déjanté? Autant vous dire que les mecs vont jusqu’au bout.

Casio G-Shock MT-G G1000

Laissez-moi donc vous résumer toutes ces belles qualités de façon compréhensible en nous débarrassant temporairement du jargon technique…

La Montre

Le boitier, cette structure en métal formée à l’aide de quatre vis en acier qui unissent la lunette au fond de boîte est quasi indestructible. On y insère ensuite une couche de résine pour absorber les chocs de manière optimum (structure core-guard). Cette structure cache le mouvement anti-choc de l’extrême. Anti-vibrations et anti-choc, vous pourrez la jeter du 10ème étage si besoin et la récupérer en bas tranquillement.

Etanche à 200m, vous pourrez plonger dans un lac gelé pour sauver une petite fille de la noyade et autres activités du weekend. Vous n’aurez jamais à vous soucier d’une quelconque batterie ou d’une réserve de marche, ni même de régler l’heure puisque non seulement cette montre fonctionne à l’énergie solaire mais elle dispose aussi d’un système de mise à l’heure par positionnement GPS et est radio-piloté par 6 émetteurs, pour être toujours à l’heure peu importe la zone géographique où vous vous trouvez. Tout ça pour dire que même seul sur une île déserte pendant 10 ans, vous ne perdrez pas trace du temps. Tom Hanks aurait adoré.

Un guichet date ? Oui. Le jour de la semaine ? Mais oui ! Un second fuseau horaire ? Bien sûr, c’est le petit cadran heure-minute à 6h. World Time? Aussi, sans même vous parler des autres fonctions classiques d’alarme et de chronographe également présentes.

Casio G-Shock MT-G G1000

Je ne vous cache pas cependant qu’avant de prendre la bête en main il faut passer un petit moment à faire le tour des fonctions tellement il y en a. Vous ne serez sûrement pas opérationnel les premières 10 minutes de prise en main, mais cela est vrai pour tous les outils dignes de ce nom.

Justement parlons-en. Moi, grand défenseur de la fonction sur la forme qui considère la montre comme un outil plus que quiconque, je dois bien avouer qu’en terme de fonctions, j’en prends pour mon grade. Les finitions sont belles et ne me permettent pas de critiquer… du brossé, du poli et des angles dans tous les sens, ça fonctionne très bien. Même le bracelet acier lui va bien et est très agréable. Il s’affine à la boucle et est doublé de résine.

Pour conclure et revenir à mon pari …


Ok San-chan, je comprends.
« J’avoue avoir pris une petite claque et réellement découvert par cette occasion
le haut-de gamme de chez Casio que je ne connaissais pas du tout. »


J’irais même jusqu’à dire que j’admire la démarche et la réalisation très japonaise de cette montre à toutes épreuves. Demain si je devais partir en mission « tempête du désert »  ou participer au Vendée Globe en solitaire, elle ferait très certainement partie de mon équipement.


« Mais soyons complètement honnêtes les uns envers les autres…
… J’emporterais tout de même « en sus » mon fidèle Diver
et mon chronographe « bi-compax » de la RAF. Juste au cas où. »


…Vous savez, pour ce dîner en tête à tête, improvisé sous la tente de bédouin avec Shérazade ou cette escale surprise dans le port de Manille où vous irez faire coucou à des amis ?

5 réponses à “Casio G-Shock MT-G G1000 : Invincible Technology, Made in Japan”

  1. Thomas dit :

    Assez surprenant en effet le choix de cette Casio ! Surtout gardez cette diversité ! Le ton de l’article est toujours aussi sympa ! Tiens du coup je vais manger un yaourt plein de bifidus actif … 🙂

  2. Anonyme dit :

    Super article !
    Une idée du prix ?

  3. Antiblues dit :

    1250 euros c’est le prix de la qualité « indestructible » … Raisonnable!
    Elle a sa place dans la cour des Grands, cette Casio. On peut être fan des montres automatiques et se laisser séduire par la technologie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less