menu
search

Les montres Briston : test, photos et avis sur la collection Clubmaster

Il m’en aura fallu du temps pour vous en parler de ces montres Briston. Ce n’est pourtant pas faute de (1) en avoir croisé au poignet de plusieurs personnes avisées, (2) avoir été tout de suite séduit par le concept et l’histoire qui se cachent derrière cette marque, (3) vouloir en porter une depuis un certain temps.

Mais – allez savoir pourquoi – il m’a fallu attendre le bon moment pour vous les présenter de la meilleure manière qui soit.

Ce qui a réellement fait basculer les choses, c’est lorsqu’au détour d’un café à l’hôtel Amour, j’ai eu l’occasion d’observer une pointe d’écaille pointer le bout de son nez hors de la manche du toujours très chic Thierry Richard, fondateur des Grands Ducs, LA communauté de tous les amoureux des belles choses de la vie.

« Tu portes une Briston ? » je le questionne immédiatement.

« Oui, on me l’a offerte à Noël et je ne la quitte plus depuis » me répond-t-il en ajoutant « Tu connais ? ».

Publicité

« Bien évidemment ! » je lui rétorque. « Je veux en parler sur Les Rhabilleurs mais je ne sais pas encore comment. Mais tu viens tout juste de me donner une petite idée… ».

Le rendez-vous est pris. Je propose à Thierry de me retrouver quelques semaines plus tard, même endroit même heure, pour une petite séance photo autour de plusieurs modèles Briston.

C’est donc autour d’une série de clichés « BRISTON x Les Grands Ducs » que je peux enfin vous présenter cette jeune marque. En toute honnêteté.

Montre Briston Chronographe

Briston Watches : l’histoire

C’est après avoir travaillé 15 ans parmi deux des plus grands groupes horlogers mondiaux, que Brice Jaunet se décide enfin à suivre son instinct entrepreneurial.

Il se lance alors dans la conception et le design de nouveaux garde-temps en collaborant avec des amis Designers Suisses issus également de la Haute Horlogerie et ayant le même souci du détail et de la perfection.

C’est donc fin 2012 que Brice crée BRISTON, une marque de montres qui lui ressemble car elle fait écho à son passé dans le milieu de l’horlogerie et à ses années d’études en Angleterre.

Le ton est donné : les (premières) créations BRISTON adopteront un esprit « Sport Chic » mais décalé / « Preppy ».

Briston-chronographe-2

Briston Watches : collection Clubmaster

Le modèle Briston Clubmaster, en version HMS (Heures, Minutes, Secondes) ou chronographe adopte une forme «carrée cambrée» que l’on pourrait apparenter aux non moins belles Panerai Radiomir (tout comme le cadran).

Pour ses premières collections, BRISTON s’est associé au meilleur fournisseur Italien Mazzucchelli pour travailler l’acétate de cellulose, une matière noble, naturelle, biodégradable et anallergique élaborée à partir de 70% de fibres et de fleurs de coton. Cette matière est très prisée dans la lunetterie haut de gamme.

Briston Clubmaster Chronographe

Briston Clubmaster Chrono « écaille de tortue »

L’acétate permet beaucoup de créativité tout en offrant un rendu tout à fait spécial, très agréable au touché et offre une grande résistance dans le temps.

Autre particularité – si s’en est encore une de nos jours -, tous les modèles sont proposés avec une série de bracelets de type NATO (G10) spécialement développée par BRISTON avec un passant amovible et une longueur réduite.

Enfin, les montres de taille mixte (40mm & étanches à 100m) se présentent sous 2 mouvements Japonais à Quartz. Particularité qui, pour ne rien vous cacher, m’a quelque peu dérangé dans un premier temps…

Montre Briston HMS Bleue

Briston Clubmaster HMS Bleue avec bracelet Jaune aux couleurs des Grands Ducs

Briston Watches : ce qu’en pense Les Rhabilleurs

Les montres sont originales, esthétiques et très agréables à porter. L’acétate est une matière extrêmement intéressante en utilisation « horlogère » et les possibilités de rendu semblent être infinies.

Bref, ce premier coup signé BRISTON est une vraie réussite. Je ne peux pas dire le contraire. Mais mon petit cœur de #watchlover m’empêche de littéralement « craquer ».

Car OUI ces montres sont idéalement proportionnées, OUI elles sont très abordables (de 155€ à 275€), OUI je pourrais en porter une cet été (voir bien plus longtemps). Mais je ne peux m’empêcher de penser qu’à mon poignet réside autre chose qu’un mouvement mécanique. Et çà, croyez-moi, c’est dur !

Briston-watches-chronograph-3

Nouvelle Clubmaster Chrono « écaille de tortue mat »

Le mouvement saccadé des secondes qui passent est clairement un énorme handicape pour moi. C’est pourquoi je ne pourrais porter autre chose que la version chronographe qui reste très discrète sur ce point.

Les deux compteurs proposent en effet de visualiser les 60 minutes du chrono (à gauche) et un affichage 24 heures (à droite). Pas de Tic-Tac tant que le chronographe n’est pas activé.

Bien qu’étant conscient que le choix du mouvement soit une réelle problématique (prix, taille, épaisseur, affichage, fonctions…), je ne peux que recommander à Briston d’évaluer l’option « mécanique » un instant.

Où trouver les montres BRISTON ?

Les montres Briston sont distribuées dans différentes points de vente en France et sont également disponibles sur le site de la marque : cliquez-ici.

5 réponses à “Les montres Briston : test, photos et avis sur la collection Clubmaster”

  1. Jerry dit :

    Bonjour,
    C’est effectivement un bel effet de manche que d’exhiber ( discrètement tout de même ) ce petit bonbon au couleur acidulé. Le port est agréable, elle est toute légère.
    Je me pose toutefois la question du vieillissement de l’acétate quand je vois l’état de mes lunettes au bout de 2 ans. La patine c’est matifiée. Bon, mes lunettes sont sur mon nez 24/24 tous les jours de l’année, ma montre devrait s’user moins vite.

  2. Geoffroy dit :

    Bonjour Jerry,
    Très bonne question ! On en porte une depuis presque un an, pour le moment rien à signaler !
    Mais seul l’avenir le dira !
    Faites nous un retour si c’est le cas, on est toujours friand de ce genre d’infos.

  3. axel dit :

    A peine 48 heures à mon poignet que je ne peux plus me séparer de ma Clubmaster chrono.
    C’est vrai ce n’est pas une mécanique, mais pour une toolwatch de l’été sur les plages c’est juste parfait. Le bracelet Nato fait bien son boulot, et permet de préserver le cuir de mes autres montres.
    J’encourage pleinement cette nouvelle marque et comme vous le dites, vivement la suite sans quartz!

  4. Bad_briston dit :

    Au départ très attiré par le design des montres, je suis tres déçu par la qualité de la montre. Le verre s’est très vite abîmé en 3 mois, nombreuses rayures avec un usage plutôt « bureau ». La réponse du sav n’est pas du tout satisfaisante et il faut payer 42 euros pour changer le verre, aucune prise en charge. Au bout de 3 mois il ont déjà changé le système mécanique qui ne fonctionnait plus correctement. Je possède plusieurs montres et c’est la première fois que je constate cette non qualité dans cette gamme de prix.

  5. henry besseyre dit :

    Bonjour,

    Je partage l’avis publié plus haut. Ayant acheté un Briston Clubmaster automatic 200m, cela fait la 2eme fois que le verre de cadran se fissure pour des raisons anodines (dans la rue en marchant en l’espèce) en l’espace de 6 mois. La première fois et après remplacement, le SAV m’avait assuré qu’il s’agissait d’un défaut exceptionnel sur ce produit.

    La garantie ne vous aidera en rien car aucune pièce de la montre, notamment le verre, n’est couverte (ce qui revient à vider la garantie de son sens).

    La qualité n’est pas au RDV pour le prix demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less