fbpx
La SevenFriday M1/1 est maintenant disponible en France : photos & “quick review”

La SevenFriday M1/1 est maintenant disponible en France : photos & “quick review”

Je pense que nous avons été parmi les premiers (voir les premiers) à parler de SevenFriday en France. Une jeune marque découverte à la terrasse d’un café, en compagnie de son représentant Français, sous une pluie Parisienne d’octobre 2012.

Un souvenir très clair dans ma tête puisque, immédiatement après avoir décortiqué les deux modèles P1 et P2 à ma disposition ce jour là dans les moindres détails, je me suis empressé d’en publier les photos et informations sur Les Rhabilleurs.

Pourquoi ? Un “feeling”…

Feeling que les montres que j’essayai à mon poignet allaient créer un certain engouement auprès d’un large public. Fait qu’il ne m’a pas fallu beaucoup de temps à vérifier après la publication de ce “post” : SevenFriday : le design industriel abordable.

Depuis lors, SevenFriday ne cesse de déchainer les passions. Certains l’adulent, d’autres ni voit aucun réel intérêt. De mon côté, bien qu’étant conscient que le boitier coussin de 47 mm de tous les modèles de la marque soit trop imposant pour mon poignet, je n’arrive pas à me défaire de l’envie de craquer un jour.

Particulièrement après avoir découvert le dernier modèle “M1” que voici :

montre sevenfriday M1

Pourquoi (décidément…) ? Je ne sais pas vraiment…

SevenFriday a su se créer en quelques mois une place dans l’univers horloger mondial et ce, de manière extrêmement intelligente.

Aucune communication “traditionnelle” n’a été mise en place pour la promouvoir, seuls les réseaux sociaux et le pouvoir d’un certain Anish ont fait le job. Et bien !

Un “effort” qui permet, entre autre, à la marque de se positionner sur un segment prix extrêmement abordable compte tenu des finitions proposées sur ses produits : cadran, boitier… packaging. Bien que, n’en déplaise à certains, les montres n’embarquent pas de mouvement Suisse Made mais plutôt “Japan Made” (calibre automatique Miyota 8215) les montres SevenFriday sont loin d’être dénuées d’intérêt.

Mais surtout, SevenFriday propose des montres avec un design contemporain pour + ou – 1,000€, qui conviennent tout autant à des amateurs totalement novices en horlogerie qu’à des collectionneurs avertis.

Les premiers économiseront quelques mois (ou pas) pour s’en acheter une, les autres craqueront sans réfléchir pour une montre qui sort de l’ordinaire et que l’on a pas “honte” de porter le weekend (et pas que…). Nous avons vu des acheteurs de Richard Mille et autres “gros calibres” s’acheter une SevenFriday pour se faire plaisir, juste comme ça. Véridique.

Qu’en est-il de cette nouvelle SevenFriday M1 ?

Je commencerais par dire que, bien que trop imposante à mon poignet (oui, je sais…), j’ai comme une furieuse envie de l’ajouter à ma collection. Et je ne suis pas le seul.

Lionel – que vous connaissez maintenant très bien et qui me sert de modèle (#BG) pour ces photos – ne pourra pas me contredire : cette montre à un je-ne-sais-quoi qui nous a immédiatement séduit.

Son design ? Probablement. Son originalité ? A n’en pas douter. Ses finitions ? évidemment…

Seven Friday M1

Inspiré par le design d’une “Turbine”, le cadran de cette SevenFriday M1 est réalisé avec la juxtaposition de six différentes couches composées de 10 éléments différents.

focus seven friday m1

Les 3 disques que vous voyez ici (à partir de la droite du cadran) sont utilisés pour indiquer les secondes (au centre), les minutes et les heures. Une manière quelque-peu atypique de lire l’heure mais à laquelle on s’habitue aisément.

On regrettera juste l’absence d’un indicateur de date sur ce cadran qui aurait la place d’accueillir de multiples complications et aurait justifié un prix excédant les 1,000 € (voir plus bas).

La couronne a quant à elle été déplacée du côté gauche du boitier et la gravure du fond de boite est différente des modèles précédents.

Comment porter cette SevenFriday M1 ?

On préfèrera la porter en mode “casual” plutôt qu’avec un costume (cela va de soi) tout comme le look que nous propose Lionel sur les photos parsemées tout au long de ce texte extrêmement rébarbatif !

look sevenfriday M1

Chemise & Veste : Kitsune

Pantalon : ACNE

Montre : SevenFriday M1/1

Tout cela pour vous dire que la SevenFriday M1 est enfin arrivée en France (en petite quantité, dépêchez vous !) après sa présentation à Baselworld et que sa consœur prénommée “M2” ne tardera pas à faire parler d’elle sur Les Rhabilleurs. Du moins, nous l’espérons !

A bon entendeur…

Informations complémentaires pour trouver cette SevenFriday M1 : site de la marque (cliquez-ici) – prise de contact avec SevenFriday France via Facebook (cliquez-ici) et Twitter (cliquez-ici).

Spécificités techniques et prix :

  • Boîtier en acier inoxydable avec finitions poli et sablé
  • Bague en aluminium sablé
  • Interface cadran : couleur argent et finitions brossé, mat
  • Mouvement Automatique Myota 8215
  • Indication des heures, minutes et secondes via 3 disques spéciaux
  • Verre minéral antireflet
  • Bracelet de série en cuir (celui utilisé pour cet essai est en silicone)
  • Son prix : 1180€

Une réponse à “La SevenFriday M1/1 est maintenant disponible en France : photos & “quick review””

  1. A. dit :

    #BG indeed

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less