Home Montres Modernes Focus

Triton Subphotique : des nouveautés 2017 très marines

Nicolas
Le 14 janvier 2017
N

Ne vous étonnez pas, chers lecteurs, d’avoir des nouvelles de la plongeuse Triton. Elle fait partie du cercle très restreint et très exigeant des pièces pour lesquelles nous vouons un culte sans limite. Alors quand la réédition arrive, et se pare de nouveaux cadrans, et d’autres choses encore, on en parle forcément.

L’héritage Triton – La Spirotechnique

J’avais pris le temps de vous expliquer l’histoire riche de La Spirotechnique, de ses détendeurs, de ses bouteilles, et de ses plongeuses. De la place de cette Triton Spirotechnique et de cet aspect si évocateur et riche en émotions d’un autre milieu. Montre de 1962 proposée par un ex-colonel, Jean-René Parmentier, pour la spirotechnique, entreprise de nos chers Jacques-Yves Cousteau et Émile Gagnan. L’Humain derrière les montres dont on vous parle tant…

Puis j’ai craqué. J’ai trouvé avec le plus beau des hasards une petite de ses perles de 1962, avec un cadran “chocolate” des plus sympathiques. Des aiguilles à changer, certes, et un protège couronne à trouver. Mais j’étais sous le charme, passionné par cette montre qui ne me quittera probablement jamais tant son histoire est puissante.

Puis après Jérôme, j’ai eu l’occasion de rencontrer Jean-Sébastien Coste, qui avec son associé Philippe Friedman, a eu le grand courage de reprendre la marque et proposer une ré-édition de cette célèbre pièce. Au goût du jour. On vous a peu de temps avant présenté le concept et les projets du nouveau souffle Triton. Mais aujourd’hui, il est temps de refaire un point.

Des nouvelles de chez Triton

Triton Subphotique Atlantic Blue

Que de nouvelles ! Tout d’abord quelques nouveaux cadrans, dont un bleu qui va vous rendre amoureux. Et des prix qui se sont adoucis…on ne peut qu’apprécier.

On retrouve tous les codes de la Triton vintage qu’on ne présente plus, le mouvement Soprod avec son assortiment (Ancre, roue d’échappement, balancier et spiral) “In House”. Il faut le préciser, car le mouvement a trop souvent vu de critiques imprécises ou infondées. On retrouve évidemment le boitier breveté avec le protège couronne qui nous plaît tant, cette lunette, et ces aiguilles “Broad arrow”. On ne le dira jamais assez, mais le bracelet acier est très bien réalisé, et le combo avec la Triton est plutôt agréable au poignet.

Les nouveaux cadrans se déclinent en “Atlantic blue“, “Pearl Grey“, et “Classic Black“. Et je peux dors et déjà vous dire que le cadran bleu m’a fracturé la rétine, tant il correspond bien avec l’esprit de la pièce. Vous pouvez le constater avec vos propres yeux.

Concernant les prix, ils s’adoucissent. La Subphotique sort à 4890€ avec son beau bracelet acier et 4750€ avec son bracelet gomme. Une belle réduction par rapport au prix affiché de 5350€ auparavant.

Des prix plus doux, et des nouveaux cadrans qui devraient dynamiser Triton. Sentez-vous cet air iodé qui envahit soudainement vos poumons ? Les vagues se déchirent, l’eau est froide, mais avec une bonne combinaison en Néoprène, ainsi qu’une Subphotique par dessus, tout devrait bien se dérouler.

Triton Subphotique Atlantic Blue


Merci à Christophe, que vous connaissez aussi en tant que Asfrag sur Instagram, pour ses magnifiques photos qui rendent à cette Triton tout le mérite qu’elle possède.