Home Événements Évènements Horlogers

Le RedBar fait sa triomphante arrivée en France à Paris

Nicolas
Le 6 septembre 2017
S

Si vous êtes un habitué des salons horlogers, d’Instagram, ou “simplement” un passionné bien entouré, leRedBar ne peut, ne doit même, pas vous être inconnu. Comme de nombreuses belles histoires, tout est parti de deux amis passionnés, puis s’est étendu. D’abord à d’autres intéressés d’horlogerie, puis à d’autres lieux aux États-Unis, et à d’autres grandes villes du monde. C’est notre ami Simon de Moonphase.fr qui a eu cette belle initiative. Paris ne pouvait plus vivre sans son RedBar.

Les origines du RedBar

Logo RedBar Paris

Deux hommes. Adam Craniotes et le Docteur Jeffrey Jacques. Qui comme chacun d’entre nous se retrouvent parfois, le soir, pour partager une bière, ou cinq. Finalement, il est bon de se réunir pour voir des amis, qui plus est quand c’est pour mettre sur la table nos récentes acquisitions, parler de montres, et de foule d’autres choses. Jusqu’ici rien d’anormal.

Adam Craniotes - Fondateur du RedBar
Source : Time&Tide

L’idée est alors naturellement née à New-York de faire des rencontres régulières, entre personnes de tous horizons, et de partager la même passion que l’on aime les montres récentes ou anciennes, et peu importe l’envergure des finances de chacun au regard de ses montres. La philosophie du RedBar, c’est qu’une fois passé la porte du lieu, fini le boulot, fini les ennuis (un instant). On vient boire un verre avec des amis, faire de nouvelles rencontres, parler montres et je ne sais quoi d’autre. Fraternité, bienveillance, etc.

Simon, comme d’autres, a pensé au départ créer un groupe de rencontre large et régulier. Mais l’on se rend vite compte que l’on a plusieurs groupes, avec des intérêts et des sujets différents. Tout ça est bien, mais manque de croisements, de brassage. Le RedBar Paris représente la quintessence de ce brassage. Un message régulier, avec la prochaine date et le lieu du rendez-vous, une thématique, des présentations diverses et variées. Et le tour est joué. 

Au-delà de réunions régulières amicales, ces réunions peuvent prendre la forme de la présentation d’une nouvelle marque ou d’un nouveau projet, les choix sont infinis.

C’est donc tout naturellement que Simon a contacté Adam Craniotes, fondateur du RedBar historique new yorkais, et que celui-ci lui a donné toute sa confiance pour démarrer une nouvelle aventure à Paris. Aventure que nous suivrons de près et nous le remercions pour cette magnifique initiative. Nous avons déjà hate de ce premier verre de vin entre amis.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer