Home Montres Vintage Conseils

Omega Genève Dynamic : ‘We made a watch to go with your anatomy’

Nicolas
Le 31 mai 2018
C

Chers amis, je suis heureux. Je suis heureux car aujourd’hui je vais vous parler d’une montre que j’apprécie énormément. Une pièce qui marque une époque, qui représente un état d’esprit et qui est à mon sens un objet de design en plus d’être une montre. De surcroît une Omega dont peu connaissent l’histoire et ceux qui ont participé à sa confection. Il se pourrait même que nous ayons une pièce en état proche du parfait sur Joseph Bonnie. Je pense que vous aurez compris de quel montre il s’agit : une certaine Omega Genève Dynamic. 

Omega Genève Dynamic : Design fonctionnel

Les années 60 ont représenté une extraordinaire phase de design et de créativité pour Omega. J’en donne pour illustration dès 1964 le design incroyable de cette Omega Constellation “C” Case orchestré par Gerald Genta. Pour changer.

L’histoire de cette Dynamic commence avant tout par une équipe. Robert Forster est alors directeur commercial d’Omega, et Raymond Thevanaz est designer pour la marque. Toute une reflexion se met alors en place, qui dépasse largement les notions de mode et de ‘fashionable’ que l’on peut voir aujourd’hui.

Cette reflexion s’appuie sur la personnalité et le corps de celui qui portera la montre. Réussir à créer une pièce qui transportera son porteur, autant du point de vue esthétique que fonctionnel et pratique.

Omega Genève Dynamic - Publicité

En étudiant la forme de multiples poignets, aussi bien d’hommes que de dames, ainsi que la façon dont la montre interagit avec l’anatomie de l’avant bras, la forme repérée est celle d’une ellipse. Retour en arrière, vous êtes en 3ème B, je suis votre professeur de maths avec une belle moustache et une équerre en bois, j’écris fort sur le tableau en faisant crisser ma craie :

Une ellipse est une courbe plane fermée obtenue par la projection d’un cercle sur un plan sécant, ou par l’intersection d’un cône droit avec un plan non perpendiculaire à son axe”

Pour tous les mauvais élèves, j’aurais dit “Une ellipse est une forme géométrique qui s’approche de l’ovale”.

Bref, cette forme elliptique semble être celle qui s’adaptera le mieux à toute forme de poignet, qui plus est accompagnée d’un bracelet intégré. C’est cette forme qui est donc retenue. 

Pour réaliser cette boite si particulière, l’équipe d’Omega fait appel à Fernando Fontana, propriétaire de la Lascor Case Factory à Sesto Calende en Lombardie.

Ensuite, lisibilité et ergonomie ayant leur importance, un vrai travail technique est réalisé pour la subdivision du cadran par addition de plusieurs cercles concentriques différentiables en Time Zone.  Les aiguilles contrastent avec ces parties du cadran pour permettre facilité et rapidité de lecture.

Confort, lisibilité. Une montre parfaite de tous points de vue.

Omega Genève Dynamic : Caractéristiques

Le boitier Dynamic

Dans la continuité de cet esprit pratique et fonctionnel, la montre est “monocoque”. Un seul et même bloc d’acier donc, évitant tout problème lié au fond de boîte. Pour accéder au mouvement, il faudra retirer le verre. Verre qui comme la couronne est bien hermétiquement lié au boitier, pour assurer une bonne étanchéité. Ne vous emballez pas cependant, ce n’est pas une montre de plongée.

Omega Genève Dynamic

Finalement, tout dans cette pièce a sa place et reste fidèle au design original. Le plus intéressant se trouve pour moi dans le système de bracelet intégré. D’un coté, le boitier, d’un autre le bracelet conçu d’une seule et même pièce et son anneau de fixation. Grâce à un petit outil en plastique, il était alors simple de venir soi même dévisser l’anneau, retirer le bracelet et en choisir un autre parmi les 24 couleurs possibles de bracelet en Corfam. Comprendre matière synthétique poreuse. Pour les adeptes, le bracelet en acier était aussi disponible.

Deux types de boitier sont à prendre en compte quand on parle de la Dynamic. La pièce que nous avons trouvée disponible sur Joseph Bonnie fait partie du premier type. Selon nous les plus plaisants. Pour quelle raison ? Ces premiers boitiers sont très doux, et l’acier a été brossé, complété par une finition “soleillée” sur la partie supérieure de la carrure. Le plus grand charme de cette pièce réside aussi dans la beauté de ses arrêtes finalement assez saillantes. Si elles ne le sont plus, vous vous en doutez, toute la faute revient malheureusement à un trop grand nombre de polissages successifs et pas forcément de grande qualité…

La deuxième génération de boitiers est assez différente. Hormis la forme elliptique qui reste de marbre, et heureusement, le boitier est poli, et les angles se sont adoucis. À partir de 1971, Omega commence à intégrer la collection Dynamic à la collection DeVille, ce qui laisse apparaître de nouveaux modèles et des boîtes n’ayant plus rien d’elliptique. Hérésie !

Il faut aussi noter que sur les premiers modèles, des modèles pour femmes existaient avec des “diamètres” inférieurs. Mais le diamètre des boitiers classiques est de 42mm x 36mm, sans la couronne.

Le(s) cadran(s) Dynamic

Des cadrans, il y en a eu un grand nombre. Le premier, “signature” de cette Dynamic, et celui que vous pouvez voir sur notre modèle, et c’est celui-là même qui avait été rigoureusement pensé et calculé dès le départ pour présenter une grande ergonomie et lisibilité. C’est mathématique.

Ce cadran “Bull’s eye” a une place toute particulière dans le coeur des collectionneurs. Pour son design mais aussi pour ce bleu royal “métallisé”. Et c’est d’ailleurs ce modèle que l’on remarque sur plusieurs publicités de l’époque.

Mis à part ce cadran, évidemment, des cadrans unis colorés rouge, bleu ou blanc, avec des aiguilles différentes ont vu le jour.

La pièce que nous avons entre les mains sur Joseph Bonnie n’est autre que la seconde référence 166.0039 animée du calibre automatique 565 dont la production a commencé en 1967. Son état est franchement exceptionnel, et la montre est équipée d’un bracelet intégré en cuir mais pas en Corfam.

La Dynamic reflète l’esprit Omega des années 60, et son design créé pour durer, être confortable et fonctionnelle, représente le vrai et beau visage de l’horlogerie, avec ici un petit twist annonciateur de la créativité des années 70… Un charme unique !

Omega Genève Dynamic - Look

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer