Home Montres Vintage Conseils

L’optique de la couronne : la Datejust et ses lunettes

Nicolas
Le 12 novembre 2018
B

Bamboo, striée, cannelée, crénelée, lisse, autant de termes savants pour parler d’une seule et même chose : une lunette de montre.  Mais pas de n’importe quelle montre car nous nous concentrerons sur l’iconique Rolex Datejust et vous verrez qu’elle ne ressemble pas toutes.

Voyez ceci comme un guide sur l’importance des lunettes et la connaissance des types existants sur le marché depuis quelques décennies déjà et qui font la gloire de la famille Datejust. Aujourd’hui, on ne peut se passer de lunette.

La lunette chez Rolex

Évidemment, les lunettes de montres ont toutes leur importance, c’est indéniable.

Mais c’est chez Rolex en particulier que les passions se déchaînent. Pas un jour ne s’écoule sans que je ne vois passer en photo quelque part sur Terre des lunettes et/ou inserts de Submariner, GMT-Master, Datejust et bien d’autres encore.

Rolex GMT Master 1675

Tout comme certaines pièces détachées, tels des boutons poussoir de Rolex Daytona, en passant par les différentes lunettes d’Omega Speedmaster ou encore des bracelets Gay Frères chez des montres Universal Genève, les lunettes de Rolex ont pris une belle importance.

Même si ce n’est pas au sein de la famille des Datejust que les lunettes ont pris le plus de valeur, cette famille est riche et mérite que l’on y prête attention un moment.

Rolex Oyster Perpetual Datejust : quelles lunettes ?

Si vous regardez de plus près les premiers modèles d’Oyster au milieu des années 20, vous remarquerez que la lunette commençait déjà à avoir son importance et que se devinaient déjà les tendances du futur.

Rolex Oyster
Source : FHH Journal

Sur les premières Oyster en effet, on note immédiatement la présence d’une lunette “Coin Edge” rappelant le relief présent sur la tranche des pièces de monnaie. Cette évolution, on la remarquera quelques 20 années plus tard lorsque sortira le premier modèle de Datejust en 1945. Un modèle en or jaune présentant une belle lunette cannelée, et une date. La Datejust est née et elle est immédiatement reconnaissable en tant que Rolex.

Première Rolex Datejust
Source : Site Rolex

Savez-vous pourquoi ce relief était présent sur les premières Rolex ? Elles se vissaient sur la boite et permettaient de garantir l’étanchéité de la fameuse Oyster. Et ce des deux côtés de la montre. La même “lunette” permettait de fixer le fond de boite et garantir l’étanchéité.

Par la suite, un nombre impressionnant de déclinaisons de Datejust sortiront des têtes bien faites de la marque à la couronne. Cela est dû à la diversité des combinaisons existantes entre cadrans, aiguilles, lunettes ou encore index. Dans cette masse de pièces, nous trouvons tout de même des constances dans les types de lunettes utilisées. Si j’avais dû réaliser une enquête sur la variété de cadrans qui sont apparus sur des Datejust, j’aurais pris ma retraite anticipée. 

Quels types de lunettes trouve t-on ?

Lunette cannelée

La lunette emblématique des Rolex Datejust. Tout simplement. 

Rolex Datejust 1601

On la trouve aussi sous le nom “Coin Edge” qui décrit bien ce relief de carrure de pièce de monnaie. Toutefois, en regardant de plus près, on peut déjà faire une petite distinction entre les deux. En effet, certaines lunettes “Coin Edge” possèdent un relief bien plus dense composé de plus d’arrêtes. Presque mathématique.

Les premières Oyster des années 1920 étaient donc équipées de la sorte pour des raisons pratiques comme je vous l’ai expliqué un peu plus haut. La lunette cannelée sera par la suite devenue un code de reconnaissance Rolex purement esthétique.

Rolex 1601 Datejust

La première Datejust porte cet héritage lors de sa sortie en 1945. Et l’on retrouve cette lunette encore aujourd’hui en or ou en acier sur les modèles les plus récents.

Lunette crénelée

Proche de sa soeur la lunette cannelée, elle en est pourtant bien différente.

Rolex Datejust 1603 Lunette Crénelée

La lunette crénelée, comme son nom l’indique, est garnie de créneaux qui se suivent. Pour comprendre le relief constitué par les créneaux, il est important de revenir en école primaire. Souvenez-vous, c’est alors que l’on vous apprenait les différentes parties du château médiéval. Le pont-levis, les meurtrières,  les douves et le fameux duo créneaux/merlons. Que l’on retrouve notamment au sommet du château et d’où moult soldats tiraient force flèches contre les ennemis. Il s’agissait donc d’une ouverture dans le rempart.

Pour cette lunette de Datejust en particulier, c’est un peu pareil. Elle est formée par une succession de reliefs plats contrairement à la lunette cannelée et ses multiples arrêtes saillantes. La partie basse est striée contrairement à la partie haute qui est lisse et plate.

Lunette lisse

Après vous avoir parlé de formes savantes, revenons à un peu de simplicité.

Boutique Man vs Time à Cannes - Rolex Datejust 6694

La lunette lisse caractérise également la Rolex Datejust. Ce n’est pas parce qu’elle est lisse qu’elle n’est pas présente, loin de là. Cela apporte de la sérénité et fait davantage tourner le regard vers le cadran de la montre.

Lunette striée

De son petit nom “Engine turned” en anglais, elle correspond à un type hybride de lunette.Rolex Oyster Perpetual Date 1970s

On retrouve l’esprit de la lunette crénelée par les plats successifs et polis de celle-ci à chaque heure, doublés à midi, et de fines stries sont régulièrement réparties entre chacune de ces parties plates.

Lunettes spéciales

Lunette “Bamboo”

Nous commençons à rentrer dans les subtilités de la lunette.

Rolex Datejust - Bamboo Bezel

La “Bamboo Bezel” est une lunette lisse composée de 3 larges stries en face de chaque heure. Ce type de lunette a équipé une Datejust très particulière produite pour le marché italien en 1962 seulement. Je laisse les explications de notre ami Simon vous guider vers davantage de sagesse.

Lunette Turn-o-Graph

Voici une lunette que l’on aperçoit pas chaque matin non plus. C’est la seule lunette de cette sélection qui soit tournante.

Rolex Datejust Turn-o-Graph - Phillip's Auction

La première référence de Turn-o-Graph, on s’en souvient tous, et il s’agit de la 6202 qui ressemble également à une Submariner.

Elle fut ajoutée à la grande famille Datejust en 1954 avec la référence 6309. Elle ne porte donc plus le nom de Turn-o-Grpah à part entière, mais conserve sa lunette. Il s’agit d’une lunette tournante plutôt simple composée de plusieurs repères chiffrés ou non, et souvent elle présente des textures particulières.

 

Lunettes texturées

Des lunettes que l’on aperçoit pas tous les deux jours non plus.

Je pense tout de suite à une certaine lunette appelée “Morelli” et très texturée qui ressemble davantage à un bijou.

Rolex Datejust - Lunette Morellis
Source : Rolex Passion Market

Un autre type de lunette appelé “Barked” ressemble à l’écorce d’un arbre, et l’effet visuel n’est pas pour déplaire. Dans les deux cas, on peut retrouver ce motif sur les bracelets des Rolex qui portaient cette lunette. On trouve principalement les lunettes Morelli et Barked sur des Datejust en or massif.

Rolex Datejust - Lunette Ecorce

Source : Rolex Passion Market

Cet article n’a pas pour vocation d’être exhaustif, mais croyez moi il couvre déjà un nombre important de lunettes que vous pourriez apercevoir sur nos chères et tendres Rolex Datejust. Certaines sont plus rares que d’autres certes, mais elles font toutes l’identité de la marque à la couronne. Maintenant, vous ne pourrez plus dire que toutes les Datejust se ressemblent…