menu
search

Histoire de Seiko

L’histoire de Seiko commence en 1881 quand un jeune entrepreneur de 22 ans, Kintaro Hattori ouvre son atelier de réparation d’horloges à Tokyo. 11 années plus tard, en 1892, il fonde la manufacture « Seikosha » et fabrique sa première horloge et en 1895, sa première montre. Aujourd’hui, après 130 années d’innovations la manufacture horlogère reste fidèle à l’engagement de son fondateur : la quête de la perfection

Philosophie & valeurs de la marque

Précision
« Seiko » a 3 significations en japonais : Précision, succès et un prénom féminin très répandu au japon. Créer des montres toujours plus performantes est une quête obsessionnelle où rigueur, fiabilité et qualité sont les principales motivations des ingénieurs et designers Seiko.

Innovations et persévérance
Manufacture depuis plus d’un siècle : pionnier et inventeur de technologies majeures, Seiko repousse sans cesse les limites de l’industrie horlogère. Tout au long de son histoire, Seiko a su remettre en question les idées reçues, faire preuve d’imagination, d’ingéniosité et d’une grande volonté pour réaliser ses projets les plus étonnants.

Volonté
« Ne jamais se retourner, regarder devant soi, avancer, même d’un demi pas, savoir être souple pour accepter les changements et être sincère. » Kintaro Hattori

Environnement
Conscient de la nécessité de préserver notre planète, Seiko entend mener une politique de protection de l’environnement selon des principes fondamentaux :

Publicité
  • les technologies vertes (technologies Kinetic & Solaire)
  • les produits verts (recyclage des piles, des emballages)
  • Les usines vertes (diminution du rejet d’émissions polluantes des sites industriels)

Haute Horlogerie
Des mouvements où chaque élément est une pièce d’exception.

Des hommes d’exception
Des maîtres horlogers pour qui la recherche de la perfection est une passion. Le savoir-faire se transmet jalousement au fil des décennies.

La manufacture Seiko

Manufacture depuis 1895
Depuis 1895, Seiko a remporté des défis technologiques, récompensés par de nombreuses distinctions et réussites commerciales. Ces succès sont le fruit d’une volonté collective, d’atteindre l’excellence dans tous les domaines.

1895. 1ère montre de poche fabriquée par Seikosha
1ere Montre de Poche Seikosha

1913. La Laurel, 1ère montre bracelet mécanique fabriquée par Seikosha
Seikosha - La Laurel

1969. L’Astron, 1ère montre à quartz au mondeSeiko - Astron

2012. 1ère montre Gps solaireSeiko - Gps solaire

Le positionnement de la marque Seiko

Pour valoriser son savoir-faire et son statut de manufacture, la marque Seiko se positionne vers une image forte et qualitative avec des produits valorisants. Seiko a une légitimité pour aborder le marché du luxe, son cœur de gamme s’échelonne de 300 à 3500 euros, offrant des produits d’exception comme les modèles de la ligne Astron gps solaire avec une technologie de pointe justifiant des prix plus élevés.

La distribution sélective mise en place se concentre autour de points de vente permettant de mettre en valeur tous ces atouts. Dans le marché du luxe lui-même et sous la marque Seiko, nous avons un positionnement spécifique avec la ligne Astron et nous avons également lancé la gamme Grand Seiko sur le territoire français.

Innovation & raffinement

La technologie mécanique
Depuis des décennies, Seiko développe des mouvements mécaniques et automatiques. La manufacture a consacré de nombreuses années de recherche et déposé de nombreux brevets pour améliorer les différents composants des montres mécaniques, rivalisant avec les plus grandes manufactures suisses. L’Armage automatique par biellette, breveté par Seiko (1959) est plus performant.

La technologie et les complications quartz
Pionnier dans la technologie du quartz, Seiko lance en 1969 l’astron la première montre à quartz au monde. Depuis cette date historique, Seiko n’a pas cessé d’investir dans la recherche et le développement pour rendre encore plus performant cette technologie. Dans la quête de la perfection, les ingénieurs Seiko continuent d’inventer de nouvelles fonctions toujours plus étonnantes.

Respectueux de l’environnement, Seiko présente en 1988 la première montre Kinetic au monde : plus besoin de changer la pile, la montre se recharge grâce à l’énergie produite par le mouvement du poignet.

Protégé par plus de 50 brevets, le mouvement Kinetic est devenue une véritable technologie de pointe qui marque une étape spectaculaire et décisive vers une industrie horlogère d’avenir, intelligente et responsable.

Les complications Kinetic
Kinetic auto relay : Lorsque la montre n’est pas portée pendant 24 heures, les aiguilles se fixent pour économiser l’énergie, le circuit électronique quant à lui, mémorise le temps.Un seul mouvement du poignet suffit et les aiguilles se remettent à l’heure exacte, comme par magie.

Kinetic perpétuel : Le calendrier perpétuel est contrôlé par un photo détecteur sensible et s’ajuste en tenant compte des mois pairs et impairs et des années bissextiles, jusqu’en février 2100. Le mouvement possède aussi la fonction auto relay.

Kinetic direct drive : Le Kinetic direct drive lancé en 2007 par Seiko basé sur la technologie Kinetic, permet à l’utilisateur la visualisation de la production d’énergie en instantané et de la réserve d’énergie en temps réel.

Astron gps solaire : Le mouvement astron lancé en 2012 par Seiko basé sur la technologie solaire est un mouvement totalement autonome. Au terme de 6 années de recherche et de développement, de plus de 100 brevets déposés, la Seiko astron gps solaire, se géo localise, identifie sa position en recevant des signaux d’au moins 4 des satellites gps et donne l’heure exacte à la précision de l’horloge atomique.

Credor Seiko

Cette montre à sonnerie reproduit le son de l’orin bell, la cloche traditionnelle des bouddhistes.

Pour obtenir ce son particulier, pur et s’évanouissant progressivement, Seiko a intégré au boîtier de la montre une véritable petite cloche, miniaturisée par un spécialiste du genre.

Côté face, on y voit des pièces taillées en forme de campanule (bell flower), une fleur très populaire au japon, tandis que l’ouverture entre les ponts du mouvement ressemble à une rivière. Quant aux minuscules rubis du mécanisme, ils sont de différentes tailles pour figurer la diversité d’un champ de fleurs… Les maîtres horlogers n’en fabriquent que cinq par an.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less