fbpx
Histoire de Rolex

Histoire de Rolex

Depuis l’âge de 19 ans Hans Wilsdorf, fondateur de Rolex, a toujours évolué dans le milieu horloger. Après avoir passé plusieurs années au service de plusieurs exportateurs de montres, il fonde avec un associé WILSDORF & DAVIS : une entreprise de commerce de montres en gros.

C’est en 1908, depuis Londres, qu’il crée Rolex, sa propre marque de montres, abréviation d’horlogerie exquise.
Deux ans plus tard, en 1910, Rolex demande à la Société suisse de chronométrie de certifier ses mouvements afin de prouver que les montres-bracelets sont fiables et précises.

La société obtient la première certification de précision pour une montre de poignet. En 1914, c’est au tour du Kew Observatory de Grande-Bretagne de délivrer un certificat de précision Classe A à Rolex.

La même année, Hans Wilsdorf quitte Londres pour s’établir à Genève, ceci pour éviter la taxe de 33% frappant tous les produits d’importation décidée par le gouvernement britannique pour financer les coûts liés à la Première Guerre mondiale.

Ainsi, 2 ans après la fin de la guerre, en 1920, Wilsdorf fonde la société MONTRE ROLEX S.A. dont il est le seul propriétaire et directeur. Les mouvements sont désormais fabriqués à Bienne et leur montage, le contrôle et la vente sont effectués à Genève.

Il commence alors à travailler sur le second grand défaut des montres de l’époque : la poussière et l’humidité s’y infiltrent sous le cadran et par la couronne et en endommagent le mouvement. Pour éviter cela, la marque met au point et sort, le 24 novembre 1927, le modèle Rolex Oyster, 1ère montre waterproof dotée d’une couronne révolutionnaire.

En 1936, avec l’aide du technicien Emil Borer, Wilsdorf fait de nouveau un coup d’éclat en présentant un remontoir automatique à rotor tournant en permanence, baptisé le ROLEX PERPETUAL.

En 1945Rolex présente la DATEJUST, premier chronomètre-bracelet étanche à remontoir automatique et guichet dateur.

En 1953 naît la SUBMARINER, première montre de plongée étanche jusqu’a 100 m. La même année, les conquérants de l’Everest appartenant à l’expédition de Sir John Hunt sont équipés de chronomètres OYSTER PERPETUAL.

Un an plus tard, en 1954, est lancé un autre modèle mythique : la GMT-MASTER, qui pouvait donner par lecture directe l’heure dans 3 fuseaux horaires différents.

En 1956 est lancée la DAY DATE, premier chronomètre-bracelet indiquant le jour de la semaine en lettres et en 25 langues différentes.

En 1960, le 6 Juillet, Hans Wilsdorf décède à l’age de 79 ans. Il laisse à ses successeurs une entreprise florissante, multimilliardaire et plus grosse consommatrice d’or de toute la Suisse.

La même année, une ROLEX OYSTER avec boîtier spécialement renforcé par le professeur Jacques Picard à l’extérieur de son bathyscaphe, le TRIESTE, atteint 10916 m de profondeur sans dommage. Un autre record d’immersion est atteint pour la SEA-DUELLER 2000 avec 2000 pieds (610 m). De même en 1980 avec la SEA-DUELLER 4000 avec 4000 pieds (1220 m).

Depuis lors, Rolex conserve une certaine suprématie sur le monde horloger Suisse et continue à produire des montres ayant pour principales qualités : fiabilité et robustesse.

TUDOR

Rolex produit et vend également la marque Tudor, meilleur marché dont les composants esthétiques des deux marques sont très souvent similaires (ces modèles étaient, jusqu’en 1990, vendus avec des bracelets signés Rolex et marqués de la couronne). En revanche, ils ne disposent pas de mouvements Rolex mais de mouvements suisses plus basiques, fournis par des entreprises comme ETA. Tudor, du fait de son placement tarifaire inférieur, a fourni en parallèle avec Rolex nombre de montres de plongée et militaires pour la Marine Française ainsi que pour d’autres armées dans le monde.

Forme juridique

Rolex est une société anonyme (et une fondation) dont le capital se compose de 6 000 actions nominatives de 500 francs suisses chacune. De par les statuts de la société, ces actions sont la propriété exclusive de la Fondation Wilsdorf et sont liées, ce qui signifie que ni les actions, ni la société elle-même ne peuvent être vendues. Si la société communique énormément sur ses produits et sur les évènements qu’elle sponsorise, elle reste en revanche très discrète sur ses résultats financiers. Comme l’autorise la loi suisse, ni le bilan, ni les résultats, ni le rapport annuel ne sont publiés en dehors du conseil d’administration.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Chopard L.U.C Perpetual Twin

Abonnez-vous à la news des Rhabilleurs

Ne ratez rien de nos publications, soyez les premiers informés de nos événements

expand_less