Home Montres Modernes Abordable

Casio G-SHOCK : Une icône qui se réinvente constamment

Jérôme
Le 30 janvier 2019
O

On entend souvent, dans le petit monde horloger dont on fait partie, au sein duquel on s’affole parfois un peu facilement sur le dessin d’un cadran, sur les proportions d’une boîte ou l’intensité d’une patine, que les icônes horlogères sont devenues inaccessibles au plus grand nombre.

C’est faux, même s’il y a évidemment un fond de vérité lorsqu’on parle d’une Nautilus, d’une vieille Submariner Rolex ou d’une Royal Oak. Une autre icône subsiste pourtant décennie après décennie et résiste avec un facteur cool et historique indéniable et s’adapte à toutes les modes : La Casio G-SHOCK. Essayons aujourd’hui de comprendre pourquoi.

Accessible ? Oui mais pas seulement…

Bien évidemment, une Casio G-SHOCK est restée une montre accessible et c’est un élément non négligeable à prendre en considération lorsqu’on essaye de comprendre son succès. Il ne peut pourtant expliquer à lui seul l’engouement et l’appropriation de cet objet par autant de sous-cultures différentes sur plus de 30 ans.  Ce serait trop facile…

Montres Casio G-Shock

Un design instantanément reconnaissable ? évidemment…

Apanage des grands designs horlogers, une montre G-SHOCK possède, il est vrai, des lignes propres et des caractéristiques qui permettent de l’identifier avec certitude, au premier coup d’oeil, à des kilomètres. Cela explique donc déjà plus de choses : une G-SCHOCK a une vraie personnalité. 

Montres Casio G-Shock DW M 5610

Une qualité qu’on se doit de lui reconnaître et qui la place d’entrée de jeu dans le petit groupe très fermé des montres qui bousculent les codes établis et font du “off road” leur spécialité.

Une montre à toute épreuve ? Presque…

Une G-SHOCK n’est pas que différente et peu onéreuse, elle est surtout d’une robustesse à toute épreuve, tout comme le souhaitait dès le départ Kikuo Ibe, l’ingénieur responsable du design des montres Casio au début des années 80. Un “G” pour “Gravité” : la montre doit donc pouvoir supporter bien plus qu’un choc, une chute.

Mais si plus de 200 prototypes ont été jetés du haut d’immeubles de plusieurs étages avant que l’équipe en charge du développement ne trouve la solution miracle, l’idée de départ n’a jamais été de jeter les montres par les fenêtres mais bien de simuler la chute la plus importante à laquelle pourrait être soumis un être humain… et survivre.

Juste un point de rappel pour ceux qui souhaitent réellement tester leurs G-SHOCK…

La solution (expliquée de façon synthétique), est un boîtier en résine à l’intérieur duquel le module qui donne l’heure est maintenu par un gel qui amortit les chocs et empêche qu’ils ne soient transmis au dit module. L’histoire raconte qu’Ibe-san aurait eu cette idée magique en observant des enfants sur un terrain de jeu s’amuser avec une balle en caoutchouc. “La balle se déforme mais son centre, lui, n’est jamais affecté.”

Montre Casio G-Shock DW 5600

L’Histoire était en route, une icône était sur le point de naître.

En clair :

Uniques, historiques, à toutes épreuves et abordables. Voilà comment la Casio G-SHOCK et ses nombreuses itérations sont devenues symboles d’une époque et n’ont pas fini de se réinventer. Des montres qui n’ont pas été conçues pour être belles mais simplement résistantes. A tout. Un cahier des charges prônant la robustesse extrême, la fiabilité et la précision.

Casio G-Shock GW F D1000

Oui, ces demandes ressemblent  étrangement à ce qu’on pourrait attendre de montres militaires, ce n’est donc pas un hasard si les armées et forces spéciales du monde entier les ont aussi largement adoptées.

Mais bien plus qu’un bout de tech “tough” qui pourrait aisément convoiter le titre de montre la plus résistante au monde, la G-SHOCK est une montre universellement respectée et avidement collectionnée. Elle fit même plus fort que ça en devenant une montre aimée et portée par des sous-cultures très différentes qui l’ont, chacun à leur manière, complètement appropriée.

Des Navy Seals surentraînés aux jeunes Geeks qui ne passeront pas une soirée avec une vraie fille avant longtemps, de la culture Hip Hop jusqu’à la plus pure hype parisienne, new-yorkaise ou tokyoïte et leurs G-SHOCK teintées à l’indigo, assorties à des vestes de travail en Harris Tweed, voici autant de codes qui réinventent celle qui est indéniablement la plus transversale des icônes horlogères.

Allez-y, cherchez, même la Swatch n’a, à mon humble avis, pas conquis autant de coeurs à priori si éloignés…