Home Événements Baselworld 2018

Breguet Classique Tourbillon Extra-Plat 5367 : Quand émail et silicium font bon ménage

Nicolas
Le 23 mai 2018
C

Chers amis, nous allons parler aujourd’hui d’une montre exceptionnelle. Tant du point de vue technique qu’esthétique. Qui de mieux que Breguet pour parler tourbillon ? Si votre assiduité pour Baselworld 2018 a été sans faille, vous n’avez pas pu manquer notre engouement particulier pour le tourbillon extra-plat chez Breguet. Emboiter un tourbillon, c’est une chose. Mais l’emboiter dans un fin boitier et le coupler aux codes historiques Breguet, c’est autre chose. Voici le Tourbillon Extra-Plat Breguet 5367.

Breguet Tourbillon Extra-Plat 5367 : Un pont entre traditions et technicité

Il est vrai qu’il est souvent coutume aujourd’hui de répéter que certaines pièces représentent le juste équilibre entre traditions horlogères et avancées techniques. Ici, parce que c’est Breguet, le trait est davantage renforcé.

En effet, le passé de Breguet n’est pas juste riche de belles créations et de clients royaux, mais surtout de découvertes mécaniques intégrées à d’impressionnantes horloges comme à des boitier des montres qui se sont affinés avec le temps. Parler alors de tourbillon chez Breguet revêt une tout autre dimension.

Le dernier quart du XVIIIe siècle et le tout début du XIXe et les découvertes d’Abraham-Louis Breguet en la matière y sont peut-être pour quelque chose.

Breguet Classique Tourbillon Extra Plat 5367 - Look

Cela paraît simple, mais enfermer l’assortiment (balancier, spiral et échappement) dans une cage tournante en un temps défini pour compenser les écarts de marche n’est simple que sur le papier. La pratique est plus complexe, elle.

Depuis cet an 9 du calendrier républicain et le brevet de Monsieur Breguet, le tourbillon et son environnement se sont modernisés et ont gagné en efficacité.

Outre le tourbillon, d’autres éléments de cette pièce, en particulier son cadran, sont le fruit de métiers d’arts horlogers dont la tradition s’efface aujourd’hui quelque peu et qu’il est bon de voir renaître de temps à autres.

Qui a dit qu’émail et silicium ne faisaient pas bon ménage ?

Breguet Tourbillon Extra-Plat 5367 : Les codes Breguet historiques

Ce Tourbillon est la synthèse de ce que la maison sait faire depuis quelques décennies, voire siècles.

Breguet Classique Tourbillon Extra Plat 5367

Parlons cadran un instant.

Il n’est pas laqué (blasphème !) mais bien réalisé en émail Grand Feu. Qui consiste à poser les oxydes métalliques sur la céramique “crue” puis cuire le cadran avec ses décors si tel est le cas. Ce qui entraîne que les couleurs, comme le blanc ici, résistent à une température pouvant aller jusque 900 degrés. Les tropiques, les vraies.

Vous remarquerez que la minuterie est décentrée pour permettre au tourbillon d’évoluer en toute tranquillité avec son pont anglé main. Permettant alors un bel équilibre du cadran.

Sur ce même cadran, tout est question de discrétion et de légèreté.

La signature de la marque et la succession des fins chiffres Breguet peints, surmontés d’un losange pour les trois, six, neuf heures et minuit et d’un petit lys “stylisé” pour les autres heures en sont la plus belle illustration. Entre celles-ci se divisent des minutes représentées par une petite étoile. Un clin d’oeil remontant avant la Révolution Française. Vous voyez, Dieu est dans les détails.  Ajoutons les aiguilles Breguet bleuies qui viennent survoler délicatement ces chiffres.

Au premier clin d’oeil, ces détails historiques apparaissent.

Sans oublier les fines cannelures qui décorent le côté de la montre, une signature distinctive des artisans qui appliquent ce décor par “écrouissage” de l’or. Un mot pas très sexy, certes, mais un décor qui fait son effet.

Breguet Classique Tourbillon Extra Plat 5367 - Mouvement

Pour que tout prenne sens, il faudra simplement tourner la montre, et observer les magnifiques décorations du mouvement, faites à la main sur les divers ponts de ce calibre. Je me souviens m’être poser la question “mais où se trouve la masse oscillante ?”. La réponse était là, devant mes yeux, un peu cachée. Car la masse oscillante est périphérique et très fine, ne cachant ainsi pas ce beau travail artistique.

Breguet Tourbillon Extra-Plat 5367 : Une pièce technique

Chers amis, conjuguons à cette pièce historique quelques données techniques.

La montre est animée par le calibre 581. L’évolution du mouvement de 2013 où s’ajoutait une indication de la réserve de marche. Ici, la montre est pure et mis à part le tourbillon et la lecture standard de l’heure, le cadran respire.

Breguet Classique Tourbillon Extra Plat 5367 - Large

En parlant de réserve de marche, le mouvement délivre plus de 80 heures de fonctionnement. Une très belle réserve, compte tenu de l’énergie utilisée par le tourbillon.

Cela s’explique par le montage du barillet sur roulements à billes. Dans un mouvement lambda, le barillet s’organise autour d’un arbre, par lequel il prend et délivre son énergie. Entrainant une force importante sur celui-ci, d’où l’apparition de nombreux frottements. Pour pallier cet effet négatif, il faut séparer le barillet de son arbre et du système de remontage et le mettre sur roulements à billes. Easy.

Pendant que l’on parle de frictions, il faut ajouter que du silicium est utilisé dans les cornes de l’échappement et pour le spiral, réduisant ainsi les frottements, et participant au gain de réserve de marche et d’entretien.

Le tourbillon organise sa course lente en 1 minute, servant aussi par la même occasion de petite seconde que l’on vient lire directement dessus.

Je dirais pour finir en beauté, que, finalement, l’exploit technique c’est aussi de faire entrer ces innovations, ces avancées et tout cet héritage Breguet dans un mouvement de 3mm d’épaisseur et dans un boitier d’un peu plus de 7mm. Slim enough.

Voici donc une pièce de haute horlogerie, qui réalise la parfaite synthèse entre tous les héritages Breguet, tourbillon inclus, et toutes les avancées techniques que l’on sent mais que l’on ne voit pas, inscrivant ainsi magnifiquement ce tourbillon extra-plat dans son époque. Il faudra tout de même prendre en compte les 142.000€ de cette version en platine avant de passer à l’action. Pas tout à fait négligeable.


Vous remarquerez j’en suis sûr le magnifique décor où nous avons pris place pour mettre en valeur ce beau tourbillon. Il s’agit des ateliers du gantier Christophe Fenwick (qui n’est autre que le petit fils de Louis Breguet) et du chausseur Atelier du Tranchet (Christophe Corthay et Christophe Algans, rien que ça…). Peut-être annonciateur d’un prochain heureux évènement…

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer