Home Art de Vivre Bonnes choses

La subtile alliance entre cigares et spiritueux

Nicolas
Le 6 novembre 2018
C

C’est lors d’un passage par Bâle que nous nous sommes arrêtés un instant au Grand Hotel des Trois Rois, lieu incontournable de la ville. L’hôtel a une belle histoire et de très beaux volumes, sans parler de sa terrasse face au Rhin. Mais c’est avant tout un lieu pour tous les esthètes de spiritueux, cocktails de pointe et de cigares. Pas étonnant quand on sait que leur sélection est riche et impressionnante en références rares.

Nous avons fait la rencontre de Thomas Huhn, manager du bar de l’hôtel, qui nous parle de cette passion pour les cigares et les spiritueux ainsi que les associations à réaliser entre ces deux mondes finalement très proches.

Nous donnons donc rendez-vous à Thomas pour un café au bar de l’hôtel afin qu’il nous livre ses secrets.

Thomas Huhn - Bar Manager du Grand Hotel des Trois Rois

Quand on arrive à Bâle, on pense que c’est une petite ville, mais quand on s’y intéresse de plus près on se rend compte qu’il y a plein d’histoires derrière. Des histoires que l’on peut trouver en lien avec l’art, la restauration, et les bars évidemment.

Il faut savoir que pendant Baselworld, c’est ici que les cigares se vendent le plus dans l’année. Les gens savent que la cave est bien remplie et bien faite. Mais également que le cigare lounge ferme tard ses portes, tout en permettant l’accès à tous les spiritueux et cocktails souhaités. Les locaux se sont aussi appropriés l’espace quand la fougue de Baselworld n’est pas là.

Cave à Cigares

Cela fait 20 années que Thomas navigue dans le vaste monde des spiritueux et des bars, plus précisément 12 ans en tant que bar manager ici à l’hôtel Les Trois Rois. Il adore l’art de la communication, se retrouver en face de ses clients, et faire preuve de créativité pour les satisfaire.

Il a connu la transition de ce monde, un monde qu’il y a 20 ans de cela était bien différent. Il a grandi en Allemagne et a été influencé par des personnalités comme Charles Schumann, connu à travers le monde pour avoir développé un certain style et une certaine façon de voir le service du bar et des cocktails. Lui voyait que la cuisine avait ses grands noms mais que le monde du bar manquait encore d’ampleur. D’où son engagement dans cette voie.

Accords cigares/spiritueux - Whisky the Yamazaki

Ce qui fut une sage décision en regardant le développement des bars aujourd’hui. En comparaison, lors de son arrivée aux Trois Rois 12 ans auparavant (un an après la ré-ouverture de l’hôtel), l’offre était bien différente. Le bar de l’hôtel n’était pas très développé et ne comptait pas plus de quatre employés. Aujourd’hui, l’équipe s’est étendue à 21 personnes. Well done. Cela le soulage dans sa tache quotidienne, vous l’imaginez.

Thomas considère trois éléments importants : les clients doivent être satisfaits, les employés aussi et la sélection de cigares et de spiritueux doit être pointue. Il faut tout de même dire qu’on trouve aux Trois Rois plus de cinq cent références d’alcool, hors vin. C’est à lui de se dépasser pour trouver les alcools parfois rares, dans le monde entier. Et il tient particulièrement.

Soudainement, une bouteille nous interpelle :  oui, l’hôtel des Trois Rois crée son propre Gin, et la distillerie se trouve à Bâle.

Accords cigares/spiritueux - Gin Les Trois Rois

Sa passion pour le monde du cigare, il l’a développé 20 ans auparavant. Lors d’un long voyage à Cuba et dans ses alentours.

Il y a découvert le savoir-faire associé au cigare, mais aussi l’alliance que l’on peut créer avec les spiritueux. Les environs de Cuba peuvent en effet offrir leurs lots d’alcools réputés. Cette passion, il l’a travaillée au fil du temps et le résultat est là : une grande connaissance et une véritable expérience. Une aubaine pour conseiller les clients les plus exigeants. En même temps, avec une cave de 200 cigares et une carte de plus de 80 rhums, les alliances sont toutes trouvées !

Accords cigares/spiritueux - Cave à Cigares

Il est déjà temps de descendre d’un étage et de se rapprocher de cette fameuse cave à cigare et qu’il nous confie ses trois alliances inattendues mais bien choisies.

1 – Cigare du Nicaragua – Plasencia Alma Fuerte / Gin / Le Vert Sapin

Les cigares du Nicaragua sont naturellement très aromatiques, une belle combinaison est donc à chercher du côté de la genièvre. “Juniper” pour les initiés.

Accords cigares/spiritueux - Cigare Plasencia du Nicaragua

Les petites baies qui composent cette arbuste offrent un élément de base au Gin. Une boisson aujourd’hui pleine de saveurs et de plantes, mais qui à l’origine ne comptait que les baies de genièvre.

Ce que l’on remarque, c’est que les tons forts du cigare s’accordent bien avec les différentes plantes du Gin. Les notes citronnées ne sont jamais très loin non plus. Il s’agirait donc de se servir 2 cl de Gin sec pour commencer, et quand le milieu plus élégant du cigare arrive de troquer le gin pour la liqueur Le Vert Sapin, très proche de la chartreuse.

Accords cigares/spiritueux - Gin Beefeater Crown Jewel

Pour ceux qui n’aiment pas boire sec leur gin, vous pourrez bien évidemment opter pour un bon vieux martini façon James Bond. Stirred not shaken.

2 – Cigare de Cuba – Gloria Cubana / Mezcal / Old Fashioned

Gloria Cubana est une de ses marques favorite, et certains de ses cigares préférés sont difficiles à se procurer. Leur particularité est de rester très élégants tout en étant aussi complexes. Celui qu’il nous présente est une édition réalisée spécialement pour la Suisse. Son élégance intervient au début, puis la complexité se révèle ensuite.

Accords cigares/spiritueux - Cigare Gloria Cubana

La combinaison avec le Mezcal est alors judicieuse car cet alcool possède la même lecture aromatique. On peut y trouver les notes du Rhum, du Whisky, mais aussi des notes fruitées. Il s’agirait tout d’abord de le boire sec et ensuite d’en faire un Old Fashioned, afin d’atténuer la force de celui-ci.

Accords cigares/spiritueux - Mezcal Zacbe

3 – Cigare du Nicaragua – Davidoff Diadema / Rye whisky

Ce cigare Davidoff est destiné aux fumeurs qui apprécient quelques chose de puissant. À contre pieds de la ligne classique République dominicaine qui est plus douce.

Accords cigares/spiritueux - Cigare Davidoff Diadema Nicaragua

Le mariage idéal se fait avec le Rye Whisky. Pour rappel le Rye est un whisky de seigle fini en fût de chêne. Les premières bouffées seront plutôt âcres et intenses. Le fait que ce Rye whisky soit fini en futs de Rhum apporte alors la douceur nécessaire pour contrebalancer la force du cigare.

Comme les autres associations, il est plus intéressant de commencer par consommer le Rye sec et quand le cigare devient davantage élégant, on l’utilise pour préparer un cocktail. Un Manhattan ici. Le Vermouth viendra apporter un peu de douceur, combiné au bitter maison et à un fin zest d’orange. Pour ceux qui voudrait encore aller plus loin, on peut compléter et préparer un Old Fashioned avec le Rye Whisky pour la fin du cigare. Un menu conséquent.

Accords cigares/spiritueux - Rye Whisky Angels Envy

Alors que nous sommes dans la cave, nous lui demandons quel pourrait être le type de cigare à essayer pour ceux qui fume très peu et voudrait se faire plaisir.

Il nous conseille de commencer avec un cigare long. La taille compte. Il sera ainsi plus doux, et n’attaquera pas au plus fort dès le début. Chez les cubains par exemple, le Hoyo Epicure ou les cigares Montecristo Open sauront se montrer agréables.

Qu’en est-il des cigares “vintage” ? Est-ce qu’un cigare se conserve bien ? La réponse est oui. Comme le vin, le cigare dans la cave peut se bonifier, et changer radicalement d’apparence. Certains toutefois perdent tout ou ne gagne pas grand chose. Mais un cigare vieux de 20 ans est plus qu’imaginable et il en existe bon nombre. Le marché du vintage se développe et les sommes qui y sont échangées sont impressionnantes.

Pour conclure, quelques recommandations ?

Fini les cigares et les spiritueux pour le moment. Quelles sont les conseils de Thomas à Bâle ?

Accords cigares/spiritueux - Bar de l'Hotel des Trois Rois

Si on parle de restaurant, il nous conseille fortement Chez Donati, un lieu haut en couleurs, qui offre le voyage sans prendre l’avion. Si l’on veut se retrouver à l’abri dans un parc où l’on peut se délecter d’une boisson chaude sur une belle terrasse, on ne peut manquer d’aller au café Zum Kuss. Il évoque enfin des confrères faiseurs de délicieux cocktails mais dans une autre ambiance au bar Angel’s share.

D’un côté plus touristique et culturel, la première chose à venir admirer est le panorama de la ville quand l’on grimpe vers la Cathédrale Notre Dame de Bâle. En plus du Kunstmuseum et de la Fondation Beyeler, il faudra aussi passer par le musée du sculpteur suisse Jean Tinguely.

Pour finir en beauté et en simplicité, il nous partage une dernière activité que l’on ne peut pas trop faire à Paris : une baignade dans le fleuve du Rhin une fois l’été venu. On apprécie cette douceur de vivre.

Accords cigares/spiritueux - Cave à Cigares


Comme d’habitude pour les bonnes choses, n’oubliez pas de les déguster et de les consommer avec la modération qui convient.