fbpx

MARCH LA.B AM2 SLIM Une nouvelle étape pour March LA.B

La dernière fois que nous vous parlions de March sur Les Rhabilleurs, c’était à propos de leur “plongeuse” Bonzer en Bronze. Aujourd’hui, retour dans le cœur de March LA. B avec la sortie toute récente de nouvelles AM2 Slim dernière génération. Vous allez savoir pourquoi. Et aussi comprendre plus largement ce que devient la marque aujourd’hui.

MARCH LA.B AM2

AM2 chez March LA. B c’est un boitier, décliné de plusieurs façons dévoilant des complications différentes. La AM2 classique nous offre heures minutes secondes, et une date à six heures. Selon les mots d’Alain lui-même, il s’agit de la pièce ultime qui représente l’esprit des Seventies. Le décrochage de la couronne est bien rock et les index horizontaux de 11/1/5/7 sont un petit hommage personnel à Heuer qui l’a beaucoup inspiré dans le passé.

Alors que cette AM2 présente un diamètre de 39 mm pour un peu moins de 12 mm d’épaisseur, on a voulu chez March présenter la montre au même visage, toutefois dans des proportions plus douces.

MARCH LA.B AM2 SLIM

March LA.B AM2 Slim

La AM2 Slim était alors née. On retrouvait le même boitier dans sa forme mais avec 36 mm de diamètre et 11,3 mm d’épaisseur, toujours la couronne à 4 heures avec son décrochage et le même affichage sur le cadran.

Aujourd’hui seulement, une nouvelle bouffée d’air développe la gamme et montre la direction. Comme nous vous le disions il y a quelques temps avec Alain dans le premier épisode de notre série HEADS UP et en vidéo avec l’assembleur de March LA. B, des nouveaux calibres ont fait leur apparition.

Un très récent partenariat entre le motoriste suisse La Joux-Perret et la maison familiale bisontine Humbert-Droz, qui assemble les montres March LA.B, permet désormais de proposer un mouvement fabriqué en Suisse par le premier, et entièrement assemblé en France par le second. Ce mouvement s’appelle G100, il dévoile sur le cadran de cette première montre qui en est équipée trois aiguilles, une date et présente une confortable réserve de marche de 68 heures.

Vous vous dites peut-être “à quoi sert d’assembler des mouvements qui viennent de Suisse ?”. Plus qu’une opération marketing, cela permet tout d’abord pour La Joux-Perret de faire assembler davantage de mouvements et d’en faire profiter March LA.B, à Humbert-Droz d’assembler de nouveaux mouvements, tout cela pour préparer au fur et à mesure la fabrication de composants français qui viendront remplacer des pièces suisses du mouvement.

Ça, c’était pour la partie mouvement.

Sinon, les cadrans proposés avec ces nouvelles Slim nous séduisent. Principalement la finition Shelter, comprenez un tour d’heure bronze et le centre du cadran argent brossé, mais aussi la finition graal d’un vert bien foncé comme March à le secret et enfin une finition bleu Navy.

Voilà pour les présentations. Des pièces disponibles à partir prix de 1.595€ sur bracelet bison et 1.795€. Évidemment la montée de la marque en gamme fait un peu augmenter les prix mais on sait ce que l’on a entre les mains. L’esprit March qui ne faiblit jamais, une qualité de fabrication et de finition que l’on constate en prenant les montres dans les mains et en caressant toutes ces facettes qui rendent les pièces uniques et désormais des mouvements plus performants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less