fbpx
PHILLIPS : THE GENEVA WATCH AUCTION XVI

PHILLIPS : THE GENEVA WATCH AUCTION XVI Notre sélection de pièces exceptionnelles

La maison de vente aux enchères Phillips, toujours fidèle à sa haute réputation et les montres exceptionnelles qu’elle propose, nous donne rendez-vous les 5 et 6 novembre prochains pour une vente de montres modernes et de collection, dont des pièces exceptionnelles réalisés par le grand horloger George Daniels. Nous vous avons préparé une petite sélection très orientée or jaune.

UN mot sur George Daniels

Commençons par un chiffre. Dans sa brillante “carrière”, l’horloger anglais George Daniels n’a produit (ou supervisé la fabrication) que 141 pièces, dont 23 montres de poche et 2 montres bracelet qu’il a entièrement fabriqué. Soyez certains qu’un article complet concernant sa personne et son oeuvre paraîtra sur le site dans les semaines à venir. Pour vous raconter brièvement ses faits d’arme, il faut commencer par évoquer Abraham-Louis Breguet.

Moi qui aime à régulièrement vous citer des passages de son livre “L’art de Breguet“, l’horloger des XVIII et XIXe siècle l’a énormément influencé. George Daniels a reçu dans sa vie les plus belle récompenses pour ses savoirs, leur transmission, son génie de fabrication, et quelques inventions remarquables, comme l’échappement à double impulsion (qui avait été esquissé par Breguet) de l’échappement Co-Axial, permettant par sa construction de diminuer drastiquement les frictions, résultant dans moins d’interventions sur la montre pendant sa vie, et aussi davantage de précision. Une grande personnalité autant intéressante par son génie que sa simplicité.

George Daniels Anniversary – LOT 30

Pour célébrer le 35ème anniversaire de son invention co-axial, inventée en 1976 (mais brevetée en 1980), George Daniels décide de produire 35 montres-bracelet, inspirées d’une merveilleuse montre de poche tourbillon et chronographe de 1994. Le travail de ces 35 pièces s’est fait avec la collaboration de son successeur le grand horloger Roger Smith qui produisit les mouvements, laissant l’exécution et les finitions à George Daniels.

George Daniels - Anniversary - Phillips

Cette pièce est un condensé de l’histoire de George Daniels. Une pièce en or 18 carats équipée d’un mouvement évidemment développé spécialement qui dévoile une complication calendrier dans la partie basse du cadran, voisine d’une “grande” petite seconde, et d’une réserve de marche à midi. La folie de cette pièce, en plus de sa partie mouvement et son échappement co-axial, se rapporte à la complexité d’un cadran aux multiples reliefs et à la diversité de guillochés et finitions qu’il comporte.

Des 35 produites, cette pièce porte le numéro 24.

Estimation 312,000-623,000€

George Daniels Anniversary

GEORGE DANIELS MILLENNIUM – LOT 141

Dans le même style que la pièce anniversaire dont je viens de parler, George Daniels a produit quelques 48 exemplaires en or jaune d’une pièce tout aussi exceptionnelle pour le passage au 3ème millénaire.

On a plaisir à contempler un cadran toujours aussi bien fini avec son lot de reliefs et guillochés, qui cache un somptueux mouvement automatique avec masse oscillante décentrée et guillochée, de très belles finitions notamment une gravure importante qui court sur toute une partie du mouvement. On retrouve nos chères aiguilles bleuies, qui contrastent avec la platine et les ponts dorés.

Une montre qui vient avec tous ses éléments d’origine, boite et livrets, mais surtout quatre lettres manuscrites par George Daniels lui-même pour le premier propriétaire qui confie la montre à Phillips. Une petite merveille en tous points, donc.

Estimation 260,000-520,000€

George Daniels Millennium

George Daniels Spring Case Tourbillon – LOT 27

Si vous pensiez avoir vu du très lourd les lignes qui précèdent (ce qui est tout de même le cas) vous n’êtes pas encore prêts pour ce qui va suivre. Sans aucun doute la pièce phare de George Daniels de cette vente Phillips. Sachez qu’il s’agit d’une des deux pièces existantes de ce modèle, fabriqué entièrement par le maître lui-même en 1992, et qu’il a même eu beaucoup de plaisir à porter pendant plusieurs années.

Une pièce que l’on apprécie évidemment pour son style et les complications qu’elle renferme mais aussi pour la construction de son boitier façon cabriolet, qui permet de lire les informations de l’autre côté et de contempler le tourbillon en un claquement de doigt par pression sur le petit poussoir de la tranche. Du côté classique toujours présent face au regard, on découvre un cadran dans le pur style George Daniels, avec une multitude de guillochés, et un très bel équilibre du cadran entre une “grande” petite seconde à six heures et l’affichage de la réserve de marche à midi. De l’autre côté, on trouve l’affichage du jour et de la date par deux sous-cadrans, ainsi que la danse du tourbillon, qui ne bat jamais sans son système co-axial.

Une montre dont le seuil d’achat a été défini à 1.030.000€ mais qui réalisera à mon avis un score bien au-dessus par sa rareté et sa réalisation splendide.

George Daniels Spring Case Tourbillon

DE BETHUNE DB25 PROTOTYPE – LOT 136

Quittons l’horlogerie anglaise et le grand George Daniels. Mais ne quittons pas la sphère des pièces qui nous font rêver. Ici une pièce De Bethune prototype, possession de David Zanetta, qui n’est autre que le co-fondateur de la marque. Une pièce qui préfigure la DB25, mais qui en est pourtant très différente dans de nombreux détails. En revanche elle se rapproche de la DB25 à réserve de marche apparue en 2007.

On trouve à l’intérieur le premier calibre automatique De Bethune qui a été présenté en 2006 et possède la très belle réserve de marche de 6 jours, un balancier fait de titane et platine ainsi qu’un système antichoc qui vient protéger la partie roulements à billes du système de remontage automatique.

On reconnait bien dans cette pièce tout l’esprit de la marque, qui joue entre les codes classiques de l’horlogerie, mélangés avec un oeil bien futuriste, notamment les cornes exceptionnelles ajourées et dynamiques.

Estimation 41,800-83,600€

De Bethune DB25 Prototype

ROLEX DAYTONA 6241 Paul newman – LOT 102

Pour le plaisir des yeux et ceux qui aiment les Rolex Daytona en or, cette pièce devrait vous plaire. Il s’agit d’une référence 6241, rare référence produite quelques années entre 1966 et 1969, et on ne peut plus rare dans une configuration en or 18 carats avec un cadran de type Paul Newman. On retrouve la belle caractéristique de la 6241, à savoir le petit renfoncement autour de la couronne pour pouvoir mieux la remonter.

Rolex Daytona 6241 Paul Newman

Cette montre présente un magnifique cadran crème à la texture grenée, ses points tritium ainsi que les beaux détails que l’on apprécie sur un cadran de type Paul Newman. La maison de vente ajoute que d’après les informations que laissent souvent les horlogers sur le fond de boite pour témoigner d’une révision, celle-ci est passée dans très peu de mains.

Estimation 418,000-836,000€

Rolex Daytona 6241 Paul Newman

THE GENEVA WATCH AUCTION: XV

CATALOGUE

THE GENEVA WATCH AUCTION
Session 1
 – 5 novembre à 14 heures (Lot 1 – 114)
Session 2 – 6 novembre à 14 heures (Lot 115 – 232)
Hôtel La Réserve,
301 Route de Lausanne,
GENÈVE

Les montres seront visibles à Genève du 4 au 8 mai et les heures d’exposition sont les suivantes :

Mercredi 2 novembre 14 heures – 19 heures
Jeudi 3 novembre & vendredi 4 novembre 10 heures – 19 heures
Samedi et dimanche 9 heures – 12h30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less