fbpx
CHOPARD & LES MONTRES À SONNERIE

CHOPARD & LES MONTRES À SONNERIE Un triptyque exceptionnel

La montre Chopard Full Strike est une démonstration de savoir-faire et de haute-horlogerie signée Chopard, dans l’univers prestigieux des montres à sonnerie. 

Elle apparait en 2016, alors que la manufacture Chopard fête ses 20 ans d’existence. Il faut bien distinguer chez Chopard à la fois la production de montre d’un côté, qui se développe depuis presque un siècle, et de l’autre côté depuis 1996 la facture en interne de nombreux et prestigieux calibres. Il faut pour cela retourner dans les archives de Chopard et les débuts de Louis-Ulysse Chopard qui fonde sa manufacture horlogère alors qu’il a 24 ans, aux alentours de 1860.

La Full Strike n’est autre que la première montre à répétition minute de Chopard. Lors de sa sortie, elle étonne : elle sonne en effet les heures, les quarts et les minutes, mais sur des timbres en saphir. En y ajoutant un visage unique et un poinçon de Genève, sa belle vie peut commencer. 

En 2022, nous célébrons le 25e anniversaire de cette splendide collection L.U.C, et la marque présente pour l’occasion 3 nouvelles montres à sonnerie : la Full Strike Saphir, la Full Strike Tourbillon & la Strike One.

Une bonne répétition minute

Avant toute chose, il faut revenir sur les caractéristiques qui font d’une répétition minute une bonne répétition minute.

La première caractéristique revient évidemment à la clarté du son. Sur de très belles répétitions minutes, on peut parfois être déçu du timbre et de la trop grande discrétion de cette dernière. Dans une montre à répétition minutes classique, des marteaux en acier viennent frapper de fines tiges en acier ou en or, produisant un son assez métallique que vous avez déjà probablement entendu. En horlogerie comme dans l’univers du son haute-fidélité, les ruptures de matière nuisent à la transmission des ondes acoustiques. 

Chopard a décidé de son côté d’exploiter les propriétés acoustiques du saphir, une première brevetée, qui sert aux glaces des montres, pour réaliser ses timbres. En plus de cela, Chopard a décidé de créer un ensemble cohérent, ainsi timbres et glace sont usinés dans le même bloc de saphir. Ils forment ainsi une seule pièce, sans soudure, ni colle, ni vis. Une conception complètement unique dans l’histoire de l’horlogerie qui fait l’objet d’un dépôt de brevet. L’intégrité physique parfaite entre timbres et glace transmet le son directement à l’extérieur de la montre, avec toute sa force et sa singularité. L’usinage de l’ensemble timbres/glace a demandé à lui seul plus de trois ans de mise au point, un exploit technique et humain.

La deuxième caractéristique revient à la bonne réserve d’énergie. En effet, faire s’armer des marteaux, aussi petits soient-ils, demande de l’énergie à la montre. La L.U.C Full Strike dispose ainsi d’une réserve d’énergie suffisante pour sonner douze fois l’heure la plus longue, 12h59. Elle est équipée d’un double indicateur de réserve de marche, situé à 2 heures, tandis que ses deux aiguilles superposées indiquent la réserve de la sonnerie et l’autonomie du mouvement. Le calibre 08.01-L possède deux barillets, l’un consacré au mouvement, l’autre à la sonnerie. Sa couronne sert d’ailleurs à remonter le mouvement dans un sens et la sonnerie dans l’autre

Près de 17 000 heures de développement ont été nécessaires à la mise au point du calibre 08.01-L, lequel fait l’objet de trois brevets. En particulier, ce mouvement comporte une série de systèmes de sécurisation qui le protègent des mauvaises manipulations susceptibles d’endommager les répétitions minutes. C’est la troisième caractéristique d’une belle répétition minutes. 

La réserve de marche de sonnerie est couplée à une roue semi-dentée. Lorsqu’elle est trop basse, elle désactive la sonnerie de la répétition minutes. La montre ne peut donc pas sonner de manière complète par manque d’énergie. D’autre part, afin de maximiser la réserve de marche de la sonnerie, un ingénieux dispositif breveté a été intégré à l’embrayage du calibre L.U.C 08.01-L. Durant l’embrayage et le débrayage, le régulateur ne tourne pas. Ce n’est que lorsque tout est en place que la sonnerie consomme de l’énergie. Durant la sonnerie elle-même, la couronne est déconnectée du mouvement. Il n’est donc pas possible d’effectuer de réglage horaire qui pourrait endommager le mouvement. Le poussoir déclencheur, intégré dans la couronne, est lui aussi désactivé au même moment, car une seconde tentative de déclenchement pourrait forcer l’embrayage de la sonnerie.

Vous savez tout sur la Full Strike. Passons maintenant aux nouveautés 2022 dans le thème de la répétition minute chez Chopard.

CHOPARD L.U.C FULL STRIKE SAPHIR

Chopard Full Strike Saphir

La première, c’est la Full Strike Saphir. Vous avez bien entendu. Une montre, dont, en plus des timbres et de la glace, lunette, carrure, couronne, fond et glace de fond ont été réalisés en saphir. Une montre qui reçoit le poinçon de Genève, une première pour une pièce autre qu’en métal. Comme je vous disais en introduction, l’utilisation en 2016 du saphir pour diffuser la clarté musicale est ici amplifiée dans l’utilisation intégrale du saphir. Rendant ainsi la sonnerie encore plus exceptionnelle. Une montre en édition ultra limitée de 5 pièces pour le monde.

La transparence absolue peut avoir pour défaut de brouiller la vue. Chopard y remédie avec une minuterie chemin de fer gravée sur la glace et peinte. Elle complète un tour d’heure ponctué d’index en applique rhodiées en chevron. S’y ajoutent des décalques horaires noirs. L’anneau de saphir comprend également trois décrochements : le premier est le compteur de seconde excentré, le deuxième est recouvert par une plaque en or blanc en applique qui porte le logo « L.U. CHOPARD » et le troisième est l’indicateur de réserve de marche : deux aiguilles indiquent l’énergie restante dans le barillet qui alimente le mouvement et dans celui qui donne son énergie à la répétition minutes.

CHOPARD L.U.C FULL STRIKE TOURBILLON

Chopard Full Strike Tourbillon

Continuons sur notre belle lancée. La deuxième nouveauté, c’est une Chopard Full Strike Tourbillon. Le côté Full Strike, vous le connaissez déjà, seulement ici, comme si les complications n’étaient pas suffisantes et belles, la sonnerie s’enrichie d’un tourbillon visible à six heure, avec un pont de tourbillon traversant en saphir, clin d’œil discret à l’essence même de la Full Strike.

Pour la première fois dans l’histoire des Full Strike, le modèle L.U.C Full Strike Tourbillon présente un cadran presque entièrement fermé. Il réserve ses ouvertures aux deux complications qui rendent cette pièce si particulière. Une première découpe entre 9h et 11h, met en valeur les deux marteaux en acier finition poli miroir. La seconde à 6 heures, dévoile le tourbillon du calibre L.U.C 08.02-L. 

Le cadran, pour suivre le caractère exceptionnel de la montre, est réalisé dans une plaque d’or rose massif. La matière est visible le long des ouvertures, dont les tranches ont été polies miroir. Il est guilloché à la main selon un motif rayonnant de fleur et mis en couleur grâce à un traitement galvanique gris ruthénium.

Si vous pensez qu’ajouter un tourbillon à la Full Strike se fait avec un tour de magie, eh bien, vous avez tort. Inclure un régulateur à tourbillon exige de repenser entièrement la montre et d’adopter une démarche de développement complète.

Une édition limitée à 20 pièces.

Chopard L.U.C Strike One

Chopard Strike One

Pour tous les amoureux des sonneries ponctuelles mais régulières, bien loin de nos montres années collège qui sonnaient toutes les heures, la dernière, et pas des moindres, nouveautés de 2022 est une Chopard Strike One. Connaissez-vous la « sonnerie au passage » ? Il s’agit d’un type de sonnerie se déclenchant toutes les heures. 

Une montre qui vous fera penser aux pièces de la famille XPS. A commencer par son cadran en or massif de couleur gris ruthénium, dont la circonférence est azurée et le centre guilloché à la main selon un motif alvéolé de type nid d’abeille. A une heure, le cadran présente une découpe qui dévoile le marteau en acier poli miroir qui génère la sonnerie. On retrouve le même procédé que sur la Full Strike : le marteau vient frapper sur un timbre en saphir monobloc breveté par Chopard.

Le nouveau calibre 96.32-L présente l’architecture typique des calibres L.U.C, avec son remontage automatique par micro-rotor. De plus, la technologie Chopard Twin, avec son double barillet, délivre une durée de marche de 65 heures, même lorsque le mode sonnerie est enclenché. 

Pas d’inquiétudes, le bouton poussoir sur la couronne qui permet de déclencher sur la Full Strike la sonnerie, permet ici de basculer entre mode silence et mode sonnerie au passage, signalés par un guichet cerclé d’or situé à midi. 

La première LUC Strike One voit le jour en 2006. Elle a alors un poussoir à 10 heures permettant d’activer ou non la sonnerie, mais pas encore le système de saphir qui rend la sonnerie si belle.

Vous l’aurez compris, les nouveautés L.U.C 2022 mettent en avant la perfection musicale, le son clair et juste. Rien à ajouter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

Pochette d'ordinateur CHARLIE en nylon noir - JOSEPH BONNIE

Et si nous tissions un lien plus personnel ?

Rejoignez une communauté d'amoureux d'horlogerie : nouveautés, rendez-vous, évènements particuliers et de nombreuses surprises.

expand_less