fbpx

Hermès H08 L’homme moderne selon Hermès 

C’est lors du dernier salon digital Watches And Wonders qu’Hermès a présenté au grand public sa nouvelle ligne de montres H08. Une montre qui a fait forte impression auprès de la communauté horlogère pour son design et le détail apporté à chaque élément stylistique du garde-temps. 

La H08 permet à Hermès de s’insérer sur le segment très convoité – et de plus en plus encombré – des montres sport chic. Il le fait de belle manière en dévoilant une montre de forme dont l’élégance sportive entre en adéquation avec l’identité de la marque sellier. 

Hermès H08

Des courbes et des angles 

Le segment de la montre sport chic n’est pas le plus aisé à aborder. Des modèles iconiques ont tracé les codes esthétiques de cette catégorie et l’innovation stylistique y est d’autant plus périlleuse. Les designers Hermès ne se sont pas pris les pieds dans le tapis et nous proposent un design novateur, résolument moderne et élégant. C’est donc une montre ni vraiment carrée, ni vraiment ronde malgré les effets visuels. C’est d’une forme coussin que le boitier se rapproche le plus. Pourtant ce n’est pas tout à fait cela non plus, grâce à des angles qui se fondent dans les courbes de la carrure, donnant corps à une forme de boite propre à la H08.

Un travail remarquable a également été effectué sur la lunette. Celle-ci dessine un carré aux angles arrondis et bénéficie d’un brossage radian du plus bel effet, associé à un poli miroir sur les chanfreins de la lunette. Le tout formant un ensemble cohérent avec la finition satinée de la boite, sur laquelle on prend plaisir à observer les jeux de lumière.   

Hermès H08

La couronne gravée d’un « H » s’insère bien dans le dessin global et sa préhension est facilitée par des stries. Le fait qu’elle soit vissée apporte une étanchéité à 100m, idéal pour une montre habillée emprunte de sportivité. 

La typographie du temps 

Derrière le verre en saphir inrayable nous retrouvons un cadran rond, une forme plus ordinaire pour un cadran qui ne l’est pas. Le cadran de couleur gris-béton ciré est parcouru dans sa zone la plus périphérique par des indexes remplis de SuperLuminova en chiffres arabes dont la typographie a été spécialement conçue pour la H08. Là encore, Hermès démontre tout son savoir faire dans l’élaboration de nouvelles typographies. Celle-ci reprend en partie la forme de la boite pour quelques chiffres comme le 0 ou le 8 et apporte une touche de sophistication bien pensée, qui sert pour le mieux le design global.  

Un disque satiné, traité à l’or noir sépare le sous-cadran central sur lequel vient se dessiner la minuterie, accompagnée de la simple mention « Hermès Paris ». L’aiguille des secondes parcourt ce petit cadran au rythme fixé par le mouvement de « manufacture » dont nous reparlerons plus tard. Cette aiguille arbore une petite flèche orange – couleur mythique de la marque – et un contrepoids reprenant la forme du boitier. Cette petite seconde centrale est une autre caractéristique forte de la montre qui attire l’œil vers la marche en avant du temps. La fenêtre de date est intelligemment intégrée à 4h30 et s’insère presque entièrement dans le disque séparateur satiné noir. L’affichage de la date reprend évidemment la typographie des indexes.  

Matériaux et modernité 

Nous ne nous sommes pas encore attardés sur le choix des matériaux qui constituent la H08. Là encore, tout est très réfléchi par les équipes Hermès. Les modèles que nous vous présentons ici disposent d’une boite en titane, une matière bien plus légère que l’acier et dont l’aspect est légèrement plus mat. Vous aurez remarqué que l’un des deux modèles présentés dispose d’une boite légèrement plus foncée car le titane a subi un traitement DLC. Les cadrans sont quant à eux traités au nickel noir, de même que les aiguilles et indexes appliqués. 

Hermès H08

Une autre version de la H08, que nous n’avons pas eu en main, dispose d’une boite dans un matériau d’avant-garde : le graphène. Il s’agit d’un agencement particulier des atomes de carbone, permettant d’obtenir un nouveau matériau qui n’a été isolé qu’en 2004 par des physiciens. Encore plus léger que le titane, le graphène confère une teinte noir profond au boitier qui est alors associé à un cadran traité or noir et dont le SuperLuminova des indexes est légèrement grisé. Cette configuration donne un tout autre visage à la montre, mais l’utilisation de cette matière novatrice a un coût non négligeable sur le prix final.  

La H08 s’accompagne de nombreuses options de bracelets. Des caoutchoucs noir ou orange ou bien des sangles de tissu noir/anthracite ou bleu. Chacune de ces options est équipée d’une boucle papillon en titane. Mais selon nous, ce qui correspond le mieux à l’esprit sport-chic de la montre est sans doute le bracelet en titane dont les maillons brossés reprennent le H de Hermès tandis que les maillons centraux poli-miroir reprennent les courbes du boitier. Le bracelet confortable au porté, s’insère parfaitement avec la boite. Nous regrettons cependant sa largeur sur l’ensemble de la circonférence. Davantage de finesse au niveau de la boucle apporterait une touche supplémentaire d’élégance. 

Nous finissons la revue de cette montre par son mouvement automatique, le H1837. Très bien fini, ses décorations de « H » qui s’entrelacent sur la masse oscillante et les platines sont visibles au travers de la glace saphir du fond de boite. Hermès communique sur un mouvement manufacture, peut-être un peu trop rapidement selon nous. Je m’explique. Vaucher Manufacture Fleurier a conçu et produit pour Hermès ce mouvement. Si la marque sellier possède bien 25% du capital du fabriquant de mouvements, il n’en est pas le seul actionnaire et Vaucher fournit d’autres marques, comme Parmigiani Fleurier. Aussi bien fini et fiable que soit ce mouvement automatique avec ses 50 heures de réserve de marche, nous aurions préféré le terme de mouvement exclusif plutôt que manufacture.   

Hermès H08

On sent que la grande maison de tradition maroquinière a pris le temps de la réflexion pour nous proposer un nouveau modèle emprunt de modernité et d’élégance. Le détail accordé aux finitions est remarquable que cela soit pour la réalisation des courbes et des angles, les alternances de brossé et de poli ou encore les textures apportées par les différents matériaux d’avant-garde. Nous appelons régulièrement les grandes marques horlogères à prendre davantage de risques dans la création de nouveautés. C’est une marque que certains ne considèrent pas encore – à tort– comme un horloger à part entière, qui y parvient peut-être le mieux. 

Hermès H08

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Boitier : Titane ou Graphène 

Diamètre : 39 mm

Épaisseur : 10,6 mm

Entrecorne : 20 mm

Verre : Glace saphir avec antireflet

Cadran : gris anthracite (revêtement nickel noir) ou noir (revêtement or noir)

Etanchéité : 100 m

Mouvement : Hermès H1837

Réserve de marche : 50 heures

Bracelet : caoutchouc, tissu ou titane 

Prix : 4 900€ en titane, bracelet caoutchouc/tissu, 5 400€ sur bracelet titane, 8 000€ en graphène 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less