fbpx
ZENITH CHRONOMASTER REVIVAL A385

ZENITH CHRONOMASTER REVIVAL A385 Le trio de 1969 à nouveau réuni

Zenith et les années 1970. Son El Primero, ses cadrans fumés et son trio de références A386, A385 et A384. Les dernières années nous ont montré la force de Zénith quand la marque se met en quête de ré-éditions. Il y a quelques semaines, en même temps que le nouveau et bruyant Chronomaster Sport, nous avions la joie de découvrir la Zenith Chronomaster Revival El Primero A385. Et il faut dire qu’elle nous plait.

Zenith Chronomaster Revival El Primero A385

Zenith et les années 1970

Le calibre El Primero fait son apparition en 1969. Mais en réalité, il est déjà né en 1962 dans l’esprit des têtes pensantes chez Zenith. La volonté de proposer un calibre de chronographe automatique, un peu poussé par certains clients, et surtout la volonté d’aller vite et d’être les premiers.

Sa qualité principale : 36’000 alternances par heure, ce qui entraîne une folle et fluide danse de l’aiguille des secondes, ainsi qu’une précision accrue. Si vous demandez sa signature, je vous répondrai certainement sa fenêtre de date entre 4 et 5 heures.

Ce calibre, ils arrivent à le sortir au même moment que les désormais célèbres calibre 11 de chez Heuer et Seiko 6139. Même si une petite “gueguerre” fait toujours rage pour savoir qui était le premier.

Pour tous les autres détails, je vous laisse entre les mains de Romain Réa qui nous en parlait dans l’épisode 10 de la première saison de la Minute de l’Expert.

Zenith Chronomaster Revival A385

Souvenez-vous l’année 2019. Zenith fêtait alors son 50ème anniversaire et pour l’occasion présentait quelques montres “ré-éditions” du plus bel effet, dont la A384 Revival. Depuis, ces ré-éditions se sont succédées pour arriver à notre propos aujourd’hui et cette belle A385, qui vient boucler ce trio des dames d’acier de 1969.

Zenith Chronomaster Revival El Primero A385

Cette nouvelle pièce en l’honneur du riche passé du calibre El Primero a été réalisée par “retro-ingénierie”. Le terme peut sembler barbare, mais il a le mérite d’être clair. Toute les pièces d’origines ont été reproduites à l’identique à partir du modèle de 1969.

Le premier visage de la montre, c’est son cadran. Et il revêt ici une importance particulière. En effet, son effet dégradé du centre vers les extérieurs, du marron le plus clair vers le plus foncé. Une première chez Zenith en 1969, qui deviendra par la suite un trait assez présent de nombreuses montres suisses dans les années 1970.

On retrouve le même boitier que sur la référence Revival A384 de 2019, avec sa forme tonneau et ses angles bien tranchants. En plus de son cadran, la boite est aussi son visage, et son clin d’oeil au passé, à 1969 et l’apparition des références A384 et A385, la mythique référence A386 ayant un boitier rond.

Un des éléments qui me plait le plus n’est autre que le bracelet à “échelle”, qui est à mon sens une des plus belles réussites de bracelet acier que l’industrie ait pu connaître. Il est chic, sportif, léger et confortable, et ce n’est autre que la manufacture Gay Frères qui les réalisait à l’époque pour Zenith. Sa particularité et son nom ? Vous l’aurez remarquez, les maillons centraux n’existent pas et le seul lien entre les maillons larges ne sont autres que les pièces qui les lient. L’effet n’en est que plus agréable.

Une vraie belle ré-édition, dans un univers où, parfois, en voulant trop en faire, les marques rendent pauvre une montre qui était riche par le passé. Ici un exercice maitrisé par Zenith depuis de nombreuses années, qui nous le démontre encore aujourd’hui. Tous les éléments graphiques de la montre de 1969, couplés à des améliorations techniques du XXIe siècle, notamment sur son calibre El Primero automatique qui bat toujours les 36’000 alternances, pour une réserve de marche de 50 heures et que l’on peut admirer par son fond transparent.

Zenith Chronomaster Revival El Primero A385

Une pièce disponible au prix de 8.300€.

ZENITH CHRONOMASTER REVIVAL A385

Caractéristiques techniques

Boitier : Acier

Diamètre : 37 mm

Épaisseur : 12,6 mm

Verre : glace saphir

Cadran : marron dégradé

Etanchéité : 50 m

Mouvement : El Primero 400 automatique

Réserve de marche : 50 heures

Bracelet : Acier “échelle” ou cuir marron

Prix : 8300€ sur acier; 7.800€ sur cuir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less