fbpx
AGUTTES – VENTE DE MONTRES DE COLLECTION

AGUTTES – VENTE DE MONTRES DE COLLECTION Le jeudi 10 décembre en live

Voici venu le temps d’une belle vente aux enchères de montres de collection qui se déroulera jeudi 10 décembre à 17:00 chez AGUTTES en live. Nous vous avons préparé une petite sélection, et sommes heureux de présenter plusieurs typologies de pièces, il y en a pour tous les goûts.

Pour toute question, n’hésitez pas un seul instant à poser toutes vos questions à Elio Guérin qui s’est occupé de cette vente avec attention.

Place à la sélection.

Patek Philippe chronographe ref. 130

Attaquons directement avec un “top lot”.

Un chronographe Patek Philippe comme on les adore. 33 mm de diamètre pour ce boitier en or jaune d’une très rare élégance et finesse, qui porte la référence 130. Une référence qui cache différentes versions de ce chronographe, dont une des plus plaisantes est à mon avis celle que nous avons entre les mains. La raison ? Des chiffres Breguet, des sous-compteurs “creusés” dans un cadran silver à la finition soignée, une échelle tachymétrique qui se pose à merveille près de la minuterie chemin de fer, sans oublier des cornes fines et longues.

Des proportions divines, un calibre 13 signé Patek Philippe, qui n’est autre qu’un mouvement Valjoux qui a été très largement modifié par la manufacture. Une pièce en excellent état qui vient avec son extrait des archives Patek. Avant tout une montre très rare, dont les exemplaires se comptent à moins de 100.

Estimation 70.000/90.000€

Patek Philippe chronographe rèf. 130

PATEK PHILIPPE Ref 3583 & 3591

Pour continuer dans la lignée, voici deux Patek Philippe qui représentent la quintessence de la montre élégante. Une première référence ronde 3591 au cadran gold extrêmement lisible par sa simplicité : des chiffres romains noirs peints survolés par deux aiguilles extra-fines et bleuies. Gros supplément d’âme, un bracelet en or au motif incroyable à mi-chemin entre la peau d’un serpent et les rainures d’un arbre.

L’autre référence 3583, ovale cette fois, reprend le même schéma, toutefois en ayant développé davantage de patine qui donne à ce cadran blanc un très beau grain. On retrouve ici aussi la magie d’un bracelet en or, aux motif composé d’une multitude de losanges.

Estimation (ref. 3591) 3.000/5.000€
Estimation (ref. 3583) 5.000/9.000€

Patek Philippe ref. 3591
Patek Philippe ref. 3583

Patek Philippe ref 1535 & 2506

Vous vouliez encore de la Patek Philippe ? Vous voila servis.

Deux autres références Patek dans cette vente Aguttes, davantage “sportives” que les précédentes. La première, une référence 1535-1, présente de belles subtilités. Tout d’abord, vous l’aurez remarqué, son boitier n’est pas tout à fait en or. A vrai dire, on remarque que ses cornes et sa couronne le sont, mais pas son fond de boite ni sa lunette. Une chose qu’on ne voit pas tous les jours chez Patek, et qui combiné à ce délicieux cadran saumon et ses chiffres en applique offrent à cette pièce tout son charme.

L’autre référence 2506, ronde cette fois, possède de très beaux atouts. Elle est d’une très belle finesse, sa couronne est intégrée en partie dans le boitier en or rose qui présente un très beau cadran argent aux chiffres romains en applique à midi, trois et neuf heures, sans compter sur des index très fins et en applique également. Seul petit bémol, une aiguille des heures feuille et l’autre bâton. Il faudra donc lui trouver l’aiguille qui va bien, ce qui ne devrait pas être compliqué.

Estimation (ref. 1535) 4.000/6.000€
Estimation (ref. 2506) 4.500/6.500€

Patek Philippe ref. 1535
Patek Philippe ref. 2506

Invicta chrono-sport

Après ce début très Patek Philippe, revenons sur terre avec de l’acier et une montre au visage très peu commun.

Très peu commun car je pense que la marque Invicta ne vous parle pas. Si elle vous parle, c’est que vous avez vu passer des montres éponymes au design vomitif et à la qualité pitoyable. En effet la marque a été rachetée il y a quelques années.

Cette Invicta Chrono-sport des années 1920 est très rare, une cinquantaine de modèles aurait été produit seulement, et aujourd’hui six montres sont recensées en dehors de celle d’Aguttes qui fait sa première apparition sur le marché. Une pièce qui est présentée en 1933 à la foire de Bâle sous le nom de Chronomontre, mention qui n’apparaitra jamais sur le cadran. On trouve à six heures un totalisateur des 30 minutes du chronographe (mono-poussoir) et à midi l’indication des secondes du chronographe un peu particulière. En effet, on peut deviner une roue de 60 secondes qui indique grossièrement où en est la mesure, mais c’est l’aiguille au-dessus qui donnera la précision avec sa subdivision en 5ème de seconde.

Une pièce en bel état qui qui fonctionne et présente une belle patine. A noter que le bouton poussoir est manquant.

Estimation 4000/7.000€

Invicta Chrono-Sport

Omega geneve dynamic “racing dial”

Voici une autre montre sportive très appréciée.

Une Omega Genève Dynamic, dont on reconnait immédiatement la forme si caractéristique. Apparue en 1968, elle est habillée par le boitier italien Fernando Fontana, et prend la forme d’une ellipse. Cette forme avait été dument étudiée par Omega par rapport à l’anatomie du poignet humain et assurer le maximum de confort. Ses éléments distinctifs ? La forme de la boite, sa couronne intégrée pour de pas briser son dynamisme, son bracelet “intégré” qui se change très facilement grâce à une clef et une bague fixée sur le fond de boite.

Une pièce qui connaîtra de nombreuses déclinaisons, dont le très beau cadran racing ici présent mélangeant le gris foncé aux index oranges qui font écho à l’aiguille des secondes, et se marie merveilleusement bien aux détails blancs façon damier de la minuterie.

Estimation 600/ 900€

Omega Geneve Dynamic

Omega chronographe RÉF. CK2077

Dans la lignée des sportives Omega, voici un très exceptionnel chronographe qui, lors de sa sortie en 1937, présente un travail d’étanchéité éprouvé, par le fond de boite et les boutons poussoirs. Sa particularité, en plus de son design, se rapporte à son moteur.

La pièce est en effet équipée avec le mouvement de chronographe Omega 33.3 CHRO. Un mouvement créé par Lemania en 1933 qui offre en lecture une petite seconde à neuf heures ainsi qu’un totalisateur des 30 minutes du chronographe à trois heures. La référence CK2077 apparait en 1937, mais le modèle proposé par Aguttes date d’après 1940 par la composition de son cadran. On y apprécie les aiguilles glaive bleuies, qui par leur remplissage radium font écho au chiffres arabes, et se détache bien du cadran argenté qui a pris la patine du temps.

Une pièce assez rare et qui a construit la puissance des chronographes Omega.

Estimation 9.000/ 15.000€

Omega chronographe CK2077

Rolex Oyster Perpetual ref. 6564

Pour nous écarter un peu de toutes les Rolex dont nous connaissons par coeur le design, voici un exemplaire en or de la référence 6564 assez atypique.

Rolex 6564 - Aguttes vente de montres de collection du jeudi 10 décembre

Atypique par son cadran assez dingue. Tout d’abord, on ne peut qu’apprécier son atout “gilt” qui mélange une couleur noire glossy et des écritures dorées, sans oublier la mention Rolex en applique. Les autres détails “qui tuent” se rapportent à un cadran où vient se poser la minuterie sous forme de points tritium, mais également des index travaillés qui présentent un facettage façon losange des plus beaux !

Une pièce dans un très bel état esthétique que l’on ne se lassera jamais de contempler.

Estimation 2.500/ 4.500€

Rolex Oyster Perpetual Ref 6564

Rolex GMT-MASTER 1675

Voici une pièce qui attire tous les regards.

Pas forcément par sa rareté mais davantage par son combo tout or et son bracelet jubilé, quoique cet exemplaire soit dans un état splendide, ce qui est visible par la matière du boitier et la lunette en état fou. Une pièce qui porte la référence 1675 tout en se différenciant de celle que l’on connait tous aux couleurs rouge et bleu. Notamment par sa lunette burgundy et son cadran marron, et surtout par les index dorés “nipple” du cadran qui répondent aux aiguilles également dorées.

L’état parfait est indiscutable, le tritium commence à peine à prendre une teinte beige. On dirait que la montre à traversé le temps sans en subir les conséquences.

Estimation 8.000/ 15.000€

Rolex GMT-MASTER 1675

Rolex Oysterquartz ref. 17000 & 17013

Les Rolex Oysterquartz sont mythiques car elles représentent une époque, et leur design plaît au premier coup d’oeil.

Deux Rolex Oysterquartz Datejust sont proposées à la vente chez Aguttes. Une première référence 17000 très sobre en acier et bracelet acier, dotée d’un cadran argenté dont on remarque l’excellent état notamment par la présence de tous les points tritium.

L’autre référence de Rolex Oysterquartz, 17013, et davantage tape à l’oeil par sa combinaison d’or et d’acier et son cadran champagne. Tout comme sa soeur en acier, elle est dans un très bel état. Pour être heureux il nous faudrait les deux, à mettre à notre guise et au gré de nos humeurs.

Estimation (ref 17000) 2.800/ 3.800€
Estimation (ref 17013) 3.900/ 4.900€

Rolex Oysterquartz ref 17000
Rolex Oysterquartz ref 17013

Rolex Daytona Grand Prix de Monaco

Vous connaissez le chronographe Daytona de chez Rolex, et je sais qu’on en voit beaucoup, tout le temps.

Cependant, il reste encore dans la nature des exemplaires amusants et différents. Preuve en est avec cet exemplaire de la vente Aguttes.

A l’occasion du grand prix de Monaco en 1996 le bijoutier monégasque Zegg & Cerlati décide de “customiser” 22 Rolex Daytona pour les pilotes du grand prix de Formule 1. Malheureusement, il arrive trop tard car le contrat de sponsoring liant Tag Heuer au grand prix rend l’opération de communication impossible et les poignets des pilotes ne verront jamais cette Daytona.
Aujourd’hui, ces pièces “survivantes” sont très rares et il s’agit de la seule équipée d’un cadran noir à avoir fait surface à ce jour connu à ce jour. On apprécie également la belle patine des sous-compteurs, réputés pour leur vieillissement et ayant donné à ces Daytona le nom de “Patrizzi”, du nom du commissaire priseur ayant découvert leur particularité.

Estimation 45.000/ 55.000€

Rolex Daytona Grand Prix de Monaco

Pour retrouver toutes les pièces de la vente Aguttes

Les mesures sanitaires Covid-19 ont contraint AGUTTES de revoir les modalités de vente et de présentation des montres.
Les photos au catalogue valent exposition cependant, les équipes sont à votre disposition pour tous renseignements et demande d’envoi de scans, de photos ou de vidéos des lots. La vente aura lieu à huis clos et en live : vous pouvez enchérir via la plateforme DrouotLive, par téléphone ou sur ordre d’achat ferme.

Merci à Amaury Laparra pour son travail de photo toujours fantastique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less