fbpx
Seiko Presage

IKEPOD Megapod La promesse de l'automatique

Souvenez-vous, c’était en août 2018. IKEPOD, la marque au logo ornithologique, refaisait surface avec ses CHRONOPOD et DUOPOD. Créée en 1994 par le célèbre designer Marc Newson, quinze années avaient suffit à mettre la marque à mal, malgré une présence de ces montres dans les collections les plus prestigieuses du monde.

Des Ovnis, telles étaient ressenties ces pièces lorsqu’elle se sont présentées au marché horloger mondial au milieu des années 1990. Des Ovnis, mais une véritable idée du design, renforçant davantage la portée de la montre comme objet de sens pour celui qui sait recevoir l’écho.

Aujourd’hui, IKEPOD va plus loin, en présentant son MEGAPOD, héritage du MEGAPODE de 1997.

IKEPOD aujourd’hui

Tout comme les pièces qu’elle présente, IKEPOD se fait discrète. La marque est toujours présente, bien vivante, et a envoyé quelques 750 montres après son Kickstarter à succès de 2018. Sans compter l’ouverture de points de vente au Japon et en Europe.

IKEPOD MEGAPOD

IKEPOD relance donc sa montre à grand diamètre qui porte bien son nom. 46 petits millimètres sans aucun changement de forme ou d’ADN qui paraisse davantage 43 mm au poignet. Cette fois, la marque a fait appel à un ancien designer horloger de chez Baume & Mercier pour la composition de ses cadrans, j’ai nommé Alexandre Peraldi.

Il propose pour ce lancement 3 types de nouveaux cadrans : M 000 Series, M 100 Series et M 200 Series. Des séries avec leur particularité que je vous laisserai découvrir sur la page du Kickstarter. Une petite préférence pour les cadrans qui présentent les index des heures qui se cachent sous la minuterie.

Côté mouvement, et côté confection, la marque ne se cache pas :

Proudly made in HK, with Japanese movements

On trouvera donc à l’intérieur un mouvement automatique Miyota 9039 nous offrant les heures et les minutes avec une réserve de marche de 42 heures.

En 2018, IKEPOD avançait que la marque reviendrait avec ce design toujours aussi plaisant et un mouvement automatique, en gardant son motto inchangé : proposer des montres auparavant inaccessibles à des prix plus justes, par une confection réfléchie mais pas moins de qualité. Chose faite aujourd’hui.

La marque (Suisse) s’est aussi engagée à reverser un pourcentage de ses recettes au CHUV de Lausanne et HUG de Genève pour soutenir les efforts de lutte contre le Covid-19. Si la campagne fonctionne bien, elle élargira son champ à l’IHU de Marseille.

IKEPOD MEGAPOD
Miyota 9039
46 mm
A partir de 740 CHF (=695€)

IKEPOD MEGAPOD SUR KICKSTARTER

IKEPOD MEGAPOD M202 Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less