fbpx
menu search
Audemars Piguet [Re]Master01

Audemars Piguet [Re]Master01 Vous avez dit remastérisation ?

Entre 1930 et 1950, 307 chronographes sont sortis des ateliers Audemars Piguet du Brassus. Vous en conviendrez, le chiffre n’est pas impressionnant, ce qui confère aux quelques heureuses une rareté et un prestige certains. Aujourd’hui, Audemars Piguet nous dévoile la [RE]MASTER01. Présentations.

Audemars Piguet [RE]MASTER01

Audemars Piguet [RE]Master01

Comme son nom l’indique si bien, il ne s’agit pas d’une ré-édition, mais d’une “re-masterisation” pour parler dans le plus imparfait des franglais. Alors oui, vu de loin le petit chronographe pourra vous sembler similaire à un exemplaire des années 1940, mais si vous vous penchez un instant sur quelques détails, vous comprendrez tout le sens de [Re]Master.

Audemars Piguet [RE]MASTER01

Les points de similitude, on les observe rapidement. Tout d’abord, nous sommes un présence d’un chronographe, et on peut toujours remarquer 3 sous-compteurs format “Compax”. Même si leur disposition et fonctions (la date en particulier) ont évolué. Un sous-compteur pour la petite seconde à six heures, un totalisateur des 30 minutes à neuf heures ainsi qu’un totalisateur des 12 heures à trois heures. Vous imaginez bien que le diamètre n’est plus tout à fait le même, ici de 40 mm comparé à un 36 mm dans les années 40. Ce qui correspondait au passage à un diamètre assez important pour l’époque.

Le charme principal de ce chronographe, hier ou aujourd’hui, se rapporte à mon sens au bi-ton or et acier, et plus largement à tous les reflets et couleurs qui le composent. Qui plus est de l’or rose, pour la lunette, les boutons poussoirs et la couronne. Tout le reste est fait d’acier. Le troisième ton, qui vient rejoindre la danse de l’acier et de l’or rose, c’est celui de ce cadran champagne (dénommé “or jaune” par la marque) étincelant. Ajoutez à cela la couleur bleue de l’échelle tachymétrique interne en écho aux aiguilles bleues du chronographe (une cohérence appréciable, rare à observer) et le “45” rouge du totalisateur (utile pour une mi-temps footballistique), vous aurez tout compris.

Si on parle ballon rond un instant, on raconte que Jacques-Louis Audemars était un amoureux du football et l’apparition du “45” sur le cadran coïncide avec l’année de la Coupe du Monde à Paris en 1938. 37 nations engagées, une finale Italie-Hongrie au Stade Olympique Yves-du-Manoir à Colombes qui voit l’Italie remporter son deuxième titre d’affilé.

Supplément d’âme pour les amoureux de typographie cadranières du passé, le logo “Audemars Piguet & Co” reprend celui d’époque. Ça fait la différence.

Le meilleur exemple de remasterisation, et d’apport du contemporain, se rapporte au mouvement. Une majorité d’entre vous pourrait penser comme à l’accoutumée que cette beauté est mue par un mouvement manufacture à remontage manuel. Que nenni. Un mouvement manufacture certes, mais à remontage automatique, que l’on peut observer avec son mécanisme de roue à colonnes à travers le fond saphir. On remarque un travail de gravure sur la masse oscillante, et pour ceux qui ont les yeux les plus aiguisés, il s’agit à la date près du même calibre 4401 employé sur Code 11.59. De son nom Calibre 4409. Qui présente donc aussi la particularité de posséder la fonction retour en vol.

Audemars Piguet [RE]MASTER01 - Calibre 4409

Petite parenthèse historique, on pouvait trouver au début des années 1940 dans le chronographe originel le mouvement 13″VZAH Audemars Piguet. La mention “AH” servant à rappeler que ce calibre était doté d’un affichage des heures additionnel.

Une édition limitée à 500 pièces qui sera disponible à la ré-ouverture des boutiques après la crise sanitaire que nous traversons et au prix de 53.900€. Une démonstration des plus hauts savoir-faire de la marque, et surtout une autre démonstration que tout ne tourne pas autour de la Royal Oak. Une édition limitée qui fait sens dans un univers horloger où les éditions limitées n’ont parfois plus toute leur tête.

Audemars Piguet [Re]Master01

caractéristiques techniques

Diamètre : 40 mm

Épaisseur : 14,6 mm

Boitier : Bi-ton or rose & acier

Mouvement : Calibre Audemars Piguet 4409

Réserve de marche : 70 heures

Étanchéité : 20 mètres (qui aurait la brillante idée de se baigner avec ?)

Prix : 53.900€ dans une édition limitée à 500 pièces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less