fbpx
menu
search

Douglas Skindiver Worldtimer Professional Renaissance de l'une des montres portées par Neil Armstrong ?

En horlogerie comme ailleurs, l’homme fait l’objet. Lorsque sont cités des noms tels que celui de Neil Armstrong ou de la mission Apollo 11, l’imaginaire s’emballe et l’idée de porter une part du rêve fait rapidement briller nos yeux d’enfants. 

Il semblerait bien que l’une des montres portées par ce pionnier avant de rendre célèbre l’Omega Speedmaster 105.012 en marchant sur la lune, est sur le point de renaître. Quoi qu’il en soit, il faudra encore attendre un peu avant d’avoir tous les tenants et aboutissants de ce nouveau projet, mais nous avons eu les pièces en main il y a quelques semaines et voici ce qu’il en ressort…

Il serait ici question de la montre ayant accompagné le célèbre ingénieur et pilote de la NASA dans ses nombreux entrainements en orbite précédant l’alunissage. Une montre étanche reprenant les codes d’un Skindiver, munie d’une échelle 24h et d’une lunette tournante dotée des différents fuseaux horaires. Egalement un Worldtimer donc. Sur le papier, cela ressemble à une sacrée tool watch.

Ce que l’histoire raconte…

Douglas Wolbrook Skindiver Worldtimer

Wolbrook Watch Company, qui commercialisait également ses montres sous la signature Douglas fait partie de ces nombreuses marques à avoir disparu durant les heures sombres de l’horlogerie. Fondée en 1949, cette marque américaine assemblée en France tentait de se distinguer par ses performances en matière d’étanchéité. Les montres Douglas auraient d’ailleurs été vendues directement dans des boites remplies d’eau. Une confiance en soi très américaine…

Publicité
Serica Watches - W.W.W.

Comme à l’origine, l’ambition des co-fondateurs dont Maximilien Triquigneaux est de faire renaître les deux marques simultanément avec d’un côté la gamme professionnelle qui proposera la Skindiver Professional (dont le cadran sera frappé du logo Douglas) et l’autre gamme qui proposera des pièces signées Wolbrook avec différents mouvements : automatique et meca-quartz.

Skindiver Worldtimer Professional X-15 Edition

Le modèle présenté ici, est le plus proche de la montre portée par Armstrong durant ses phases d’entrainement : la Douglas Skindiver Worldtimer Professional.

Douglas Wolbrook Skindiver Worldtimer

Ce modèle est réédité presque à l’identique avec un fond de boite sur lequel est gravé un X-15 (appareil utilisé pour les premiers vols préparatoires en orbite) accompagné de la célèbre expression aéronautique : « the proof is in the flying ». 

Nous sommes donc en présence d’une boite de 40mm en acier 316L dotée d’une lunette tournante également en acier permettant de régler le fuseau horaire désiré. Sur cette dernière sont inscrits le noms des capitales et villes emblématiques de chacune des « time zone ». 

Douglas Wolbrook Skindiver Worldtimer

Contrairement aux deux autres pièces Wolbrook, la ré-édition Douglas est doté d’un verre en hésalite et non en saphir. Une caractéristique que l’on apprécie pour sa chaleur et sa cohérence historique. Un verre choisi à l’époque pour sa capacité à absorber les chocs sans se briser en multiples fragments. Une qualité indispensable pour une pièce destinée, à l’origine, à se retrouver dans le cockpit d’un X-15.

Le cadran de cette Skindiver reprend avec fidélité les codes graphiques de la Toolwatch originale. Des index et des aiguilles extrêmement lisibles et des polices de caractère entièrement retravaillées à partir du design original. Un souci du détail qui n’est en effet pas toujours au rendez-vous lorsqu’on parle de « renaissance de marque ».

En bref

Cette ré-édition de la Douglas Skindiver portée par Armstrong a, sans aucun doute, de nombreuses qualités. Bien que plus musclée que son aïeul, les proportions de cette montre sont harmonieuses et le porté est agréable. Les finitions sont belles et de nombreux détails sont fidèles au modèle historique.

Douglas Wolbrook Skindiver Worldtimer

La volonté de diversifier ce modèle dès sa renaissance avec une multitude de configurations, de mouvements et de formes de verres est par contre plus surprenante, presqu’à l’encontre du concept même d’une « montre professionnelle ». L’avenir nous dira si c’était la bonne décision…

Un futur Kickstarter a bien été évoqué mais sans d’avantage de précisions quant à une date de lancement officiel.

Nous ne manquerons pas de vous le faire savoir. En attendant, quelques informations et photos sont déjà disponibles sur le pré-site de la marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less