menu
search

Vacheron Constantin et la Blockchain Vers une révolution horlogère

Le 22 mai 2010 est effectuée la première transaction en Bitcoin : deux pizzas sont achetées pour 10 000 Bitcoin. Le 17 décembre 2017, le cours du Bitcoin dépasse les 16 000€. 

Il y a encore 3 ans, le Bitcoin était inconnu aux yeux du « grand public ». Aujourd’hui, nous commençons à réaliser que le Bitcoin, et plus particulièrement la technologie sur laquelle il repose dénommée Blockchain, est en passe de révolutionner le monde tel que nous le connaissons. D’ici une quinzaine d’années, la Blockchain aura touchée notre société à la même échelle qu’internet, minimum. N’ayez crainte, l’objectif de cet article n’est pas de traiter de scénarios d’effondrement digne des meilleures dystopies mais bien de parler d’horlogerie.

La chaine de Blocs

Avant de pouvoir entrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous expliquez ce qu’est la Blockchain. Ou du moins essayer

La Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. Ici, rien de nouveau, l’Homme sait stocker et transmettre des informations depuis quelques années. L’originalité réside dans le fait que cette technologie, fondée sur un algorithme de calcul, est transparente, sécurisée et décentralisée. En ce qui concerne la transparence et la sécurité, encore une fois, rien de bien nouveau. Mais ce sont des points rassurants il faut l’avouer.

vac-digital-certification-rogné

La véritable révolution concerne la « décentralisation ». Cette caractéristique signifie qu’il n’y a pas d’organisme de contrôle central. Par conséquent, aucune entité ne peut avoir la main mise sur ces informations. Nous avons donc des informations qui vont circuler entre les différents utilisateurs sans intermédiaires aucun. Chaque utilisateur d’une Blockchain donne donc sa force de travaille à cette dernière, lui procurant ainsi l’énergie dont elle a besoin pour faire tourner son algorithme. La force de travail n’est en fait rien d’autre que son ordinateur.

A l’aide de l’algorithme, ces informations vont s’ajouter et se valider chronologiquement les unes après les autres sous forme d’une chaine de blocs. Ainsi, chaque Blockchain contiendra les informations de ces utilisateurs depuis sa création. Une fois validées, les informations deviennent inaliénables et donc infalsifiables. 

A présent, vous devez sûrement deviner où je veux en venir. 

Certification et traçabilité

Cet été, Vacheron Constantin a fait le premier pas dans la blockchain en dotant chacun des garde-temps issus de la ligne de montres vintage « Les Collectionneurs » d’une protection blockchain. Les pièces en question seront donc dotées d’une part d’un certificat papier classique et d’autre part d’un certificat digital. Toutes opérations en lien avec les pièces (vente, réparation, déclaration de perte ou de vol) seront tracées et enregistrées empêchant ainsi contrefaçons ou autres escroqueries. 

Le groupe Richemont n’est pas le seul groupe horloger à s’intéresser à ce genre de technologie. Le groupe LVMH est actuellement en train de développer sa propre Blockchain dans l’optique de suivre la même voie. 

Les possibilités potentielles sont presque infinies, encore une fois grâce à cette histoire de décentralisation. Théoriquement, cette technologie permet une globalisation digitale pour laquelle les frontières n’existent pas. Encore un point commun avec internet.

Quoi qu’il en soit, le fait de voir de grands groupes horlogers embrasser cette technologie pourtant en cours de développement laisse à penser qu’une évolution majeure se dessine. On ne devrait pas tarder à voir d’autres maisons de luxe se laisser tenter par ce moyen efficace de combattre la contrefaçon ou les Frankenwatch non assumées.

Le marché de l’occasion étant parsemé de toutes sortes d’arnaques et malhonnêtetés, cette technologie pourrait préserver l’authenticité des montres d’aujourd’hui leur assurant ainsi un avenir plus sain lorsqu’elles deviendront les montres d’hier. 

Pour davantage d’informations concernant les questions d’authenticité chez Vacheron Constantin, rendez-vous sur leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less