menu
search

Stark & Sons L'école parisienne a sa nouvelle génération

Lorsqu’on s’intéresse à l’art tailleur et que l’on souhaite comprendre comment se dessine et se travaille une silhouette ainsi que l’origine de ses différents éléments, on tombe rapidement sur deux grandes écoles, souvent diamétralement opposées. L’école anglaise, rigide, aux codes stricts et aux épaules structurées, ou l’école italienne, légère et déstructurée qui porte le naturel et le nonchalant en valeurs absolues.

Stark & Sons, Paris - Rue de la Paix - Smoking

A mi-chemin entre les deux, il y a le style français, ou parisien, plus léger que Londres, mais bien plus structuré que Naples. Laissez-moi vous présenter Charles et Julien de Luca, fils du Maître Tailleur Marc de Luca. Cette troisième génération de tailleurs a repris depuis 2014 l’emblématique maison centenaire du 16 rue de la Paix et lui apporte un véritable nouvel élan.

Stark & Sons : Tailleurs depuis 1910

Avant de nous intéresser à la nouvelle génération de tailleurs et au style Parisien, revenons d’abord un instant sur la maison qui l’incarne sans doute le mieux, avec la plus grande des légitimités : Stark & Sons.

Fondée à Paris en 1910, la Maison Stark est tailleur de la République depuis belle lurette . Elle a habillé nos icônes à la françaises, couvrant un vaste spectre allant du Général de Gaulle à Claude François. Cette entreprise du patrimoine vivant est également toujours faiseur du célèbre habit vert revêtu par les immortels en séance à l’Académie Française. Un uniforme qui nécessite tout de même 600h de travail, uniquement en broderies faites main.

Stark & Sons, Paris - Rue de la Paix

Vous voyez où je veux en venir ? Nous parlons ici d’une institution française que vous ne manquerez plus de remarquer rue de la Paix, la prochaine fois que vous descendrez à Opéra et prendrez la sortie 2. Cachés au premier étage, les larges écriteaux qui arborent le nom de la maison de Winterfell sont pourtant plus qu’explicites lorsqu’on lève un tant soit peu les yeux.

Depuis la disparition d’Alain Stark, en 2014, la relève est assurée par les frères Julien et Charles de Luca, que vous allez découvrir…

Charles et Julien de Luca : Un nouveau souffle sur la maison

Charles et Julien, comme mentionné précédemment, sont les fils du Maître Tailleur Marc de Luca, figure parisienne emblématique dont l’allure élancée rappelant celle de Charles Dance est aussi réputée dans un atelier de coupe que dans un Dôjô de Karate.

Parlons d’ailleurs un instant de ce père, et même de ce grand-père, afin de bien comprendre l’héritage de ces deux garçons.

Marc est la deuxième génération de tailleurs de la famille et fils de Mario de Luca, tailleur à l’origine du fameux Camps de Luca qu’il fonda en 1969 aux côtés de Joseph Camps, virtuose de la technique et innovateur hors-pair que l’on ne présente plus. Une association de légende qui habillera les rois et les présidents. C’est aux côtés de ces deux monstres sacrés de l’art tailleur que Marc apprendra les ficèles et les secrets du métier : l’oeil et la technique.

C’est lui qui a transmis et continue à transmettre passion et technique à Charles et Julien. En tant qu’amis proches, voisins et confrères, ce sont eux qui ont repris le flambeau Stark & Sons. Les garçons savent donc de quoi ils parlent et possèdent à mon humble avis, tout comme leur grand-père et son illustre associé en leur temps, une très belle complémentarité.

Charles, le barbu, est rieur. On ne peut plus latin. Créatif au relationnel facile, il incarne réellement cette Italie généreuse qui s’épanouit autour des bonnes choses.

Julien, le frère ainé, est plus observateur. Sourire en coin et oeil rieur dissimulé derrière ses lunettes rondes, il incarne au contraire une élégance et un flegme on ne peut plus britanniques qui s’expliquent certainement par le fait qu’il y ait vécu de nombreuses années.

Au détour d’une liasse de tissu et aux poignets des deux frères, d’autres petites choses élégantes et intemporelles : une Tank de Cartier au fond de boîte gravé aux initiales de Charles, une Rolex Explorer ou encore une Omega DeVille offerte à leur illustre grand-père par le Roi de Jordanie. En toute simplicité.

Une affaire de famille qui continue donc à s’écrire et une véritable humilité de la part des deux frères qui font à présent vivre le nom de Stark et perpétuent les importantes signatures stylistiques de la Maison historique.

Mais le style parisien, c’est quoi ?

Bonne question, à laquelle nous allons répondre.

Le style parisien qu’incarne aujourd’hui Stark & Sons, comme nous l’avons vu en introduction, représente réellement un trait d’union entre le classicisme de Savile Row et la souplesse du style italien . Mais concrètement, ça donne quoi ?

Concrètement, l’épaule n’est que légèrement prononcée, montée en cigarette et la veste cintrée au niveau de la taille pour un ensemble près du corps qui travaille d’entrée de jeu une silhouette élancée. Ajoutez à cela une emmanchure haute qui permet une grande liberté de mouvement et un vrai confort.

Aujourd’hui, la ‘Mesure Stark’ qui reprend tous ces éléments stylistiques demeure une confection artisanale haut de gamme. Elle a été pensée de manière ambitieuse par les acteurs de la grande-mesure que sont Charles et Julien. Chaque patronage est unique, dessiné sur papier et complété par une fiche de réglages.

L’art tailleur traditionnel est bien là, dans ses plus pures formes et les deux frères trentenaires le font doucement évoluer. Surtout pas dans sa confection, mais simplement pour qu’une belle silhouette puisse jouer avec les codes d’aujourd’hui et continue à traverser les époques.

Je ne sais pas vous, mais voici bien une démarche et des valeurs qui me parlent profondément…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less