menu
search

Créer une montre Ep.3/5 Les bons partenaires et les fournisseurs

A l’heure d’aujourd’hui, on peut tout à fait réaliser un croquis à main levée sur un bout de papier, reprendre quelques photos sur internet, envoyer un mail à l’empire du milieu et recevoir sa montre quelques semaines plus tard. C’est simple. C’est aussi le meilleur moyen de laisser un fabricant faire les choix importants à votre place et faire ce qu’il a l’habitude de faire : ce que tout le monde lui demande, du mass-market au moindre coût. Chacun pense ce qu’il veut, mais selon nous, ce n’est pas faire le bon choix.

L’autre option consiste, comme avant, à aller voir des spécialistes de chaque domaine afin que la réalisation finale possède une véritable personnalité. L’un vous fera la boîte que vous désirez, l’autre le cadran, et un troisième s’occupera de vos aiguilles et ce sera même bien fait car c’est à chacun son métier…

Lorsqu’un fournisseur aime un projet, lorsqu’on l’inclut dans le développement et la résolution technique des problèmes qui ne dépendent pas d’un coup de crayon, ça change tout. Il est donc essentiel d’avoir des fournisseurs qui se soucient autant que vous de la qualité de la réalisation finale. C’est d’ailleurs pour cela que nous les appellerons partenaires.

Si l’on regarde en arrière un instant, il n’y a même rien de plus normal. On a vu les noms Huguenin Frères ou apparaître à l’intérieur des fonds de boîte des Omega Speedmaster pendant des décennies. Des bracelets Gay Frères, équiper les premières Rolex Bubleback et certains connaissent peut-être même le slogan par lequel Jean Singer présentait sa compagnie  : « Manufacture de cadrans soignés ». Une envie et une fierté de bien faire son métier pour se faire remarquer. Il s’agissait alors de briller par le talent, les compétences et la constance et non en faisant un maximum de bruit ou en dépréciant le travail d’autrui.

Mais je m’égare, tout cela pour dire que je vois ces associations aujourd’hui mythiques comme preuves suffisantes que les grandes aventures ne s’écrivent pas seul mais bien à plusieurs, en avançant ensemble et en laissant à chacun la chance de s’exprimer au mieux sur son terrain de jeu.

les grandes aventures ne s’écrivent pas seul mais bien à plusieurs, en avançant ensemble et en laissant à chacun la chance de s’exprimer au mieux sur son terrain de jeu.

C’est aujourd’hui encore possible. J’aime même penser qu’un jour, travailler ensemble au service d’un produit abouti sera à nouveau à la mode et reconnu à juste titre au lieu de constamment poser en maître étalon suprême la déesse manufacture qui intègre verticalement toute sa chaîne de production.

Bref. Vous avez aujourd’hui un produit en main ? Vous pensez que c’est fini ? Think again.

Il est à nouveau temps de faire une petite pause, de prendre du recul et de se poser de nouvelles questions…

Vous l’aurez peut-être compris : ces différentes étapes que nécessite la création d’une montre, nous les avons vécues. Cela fait plus d’un an et nous ne sommes vraiment plus très loins du levé de rideau. Si vous nous lisez, si vous nous connaissez un peu, c’est à vous que nous souhaitons la présenter en priorité.

Vous souhaitez suivre l’aventure de près et être parmi les premiers qui découvriront le résultat ? Il suffit de nous laisser vos coordonnés et nous n’y manquerons pas…

Vous en voulez plus ? Retrouvez tous les articles de cette série dans notre dossier spécial : créer une montre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less