menu
search

CONVERSE La fabuleuse histoire de la chaussure à dunks

800 millions. C’est l’estimation du nombre de paires de Converse vendues depuis que l’entreprise produit des chaussures en 1917. Plus qu’une paire de chaussures de basket ou de sneakers, la Converse est un symbole, véhicule d’une certaine idéologie, d’un certain état d’esprit qui a évolué au cours du XXème siècle et qui prend aussi un nouveau visage ces dernières années.

Aujourd’hui plus que jamais, elle revient au pieds d’un grand nombre, et prends une infinité de visages selon ses finitions, et principalement de son porteur, de sa façon de vivre et de s’habiller. Et l’on remarque de plus en plus qu’un modèle en particulier rencontre un véritable intérêt : la Converse Chuck 70.

Converse All-Star Chuck 70
Converse Chuck 70 ‘Archive Print’

Converse : une histoire de caoutchouc et de basketball.

La Converse Rubber Corporation est créée en 1908. Elle produit au départ des chaussures en caoutchouc de toute sorte, spécialement conçues pour le travail en extérieur. Mais il devient plus vite intéressant et rentable de fabriquer aussi des baskets.

Converse Rubber Shoe Company
Converse Rubber Shoe Company

Un mot rapide sur cette forme montante de chaussure de basket. Précisons tout de même que si l’on crédite généralement Converse de cette invention, il semblerait que l’idée de génie soit venue de la Colchester Rubber Company qui revendique effectivement la création de la forme et de l’esprit de cette chaussure dès les années 1890. Converse n’a jamais contesté. Fair enough.

Converse Al-Star Chuck 70
Converse Chuck 70 Classic High Top

L’essor du basketball se faisant, c’est alors ce sport que vise directement les Converse. Après quelques temps de réflexion, la première paire apparaît en 1917. Elle est faite d’une semelle en caoutchouc, et d’un tissu Canvas montant jusqu’à la cheville. La protégeant par la même occasion.

Publicité
Converse Non-Skid de 1917
Première paire de 1917

La chaussure ne rencontre pas un succès fracassant, avant qu’un certain Chuck Taylor ne s’occupe de son cas. Vous savez, la mention « Chuck Taylor » entre les deux branches de vos All-Star ? Elle n’est pas là par hasard.

Charles « Chuck » Taylor était à l’origine joueur de basketball semi-pro dans son université de Colombus, et dans d’autres équipes par la suite avant qu’il ne devienne commercial pour Converse au début des années 1920.

Charles "Chuck" Taylor
Charles « Chuck » Taylor

Avec quelques méthodes bien rodées, et quelques dizaines de milliers de kilomètres à travers les villes les plus petites des États-Unis et leurs universités pour promouvoir ses produits au travers de ses « Basketball Clinics », Chuck fit la meilleure promotion des All-Stars à travers le pays.

Pas étonnant alors que son nom apparaisse depuis sur le patch (dont il est le créateur) que l’on trouve au niveau de la cheville avec la fameuse étoile « All Star ».

Inutile de préciser que les joueurs pro en portaient alors de plus en plus.

Converse et le monde du basketball

La Seconde Guerre mondiale met un frein à la marque, mais elle continue son avancée sur le front. En effet, cette guerre mis des Converse aux pieds des GI’s en tant que chaussures d’entraînement officielles.

Converse d'entraînement pour l'armée
Converse d’entraînement pour l’armée

La côte de popularité de la chaussure montante ne fit malheureusement pas que croitre, et le milieu pro du basket laisse petit à petit la Chuck tomber pour des baskets à semelle en cuir. Concurrence oblige.

Contre tout attente, et à partir des années 1960, ce sont d’autre « tribus » (pour utiliser un lexique sociologique) et sous-cultures qui s’approprient la chaussure.

Converse All-Star Chuck 70
Chuck 70

Cela ne suffira pas à Converse qui traverse de nombreuses difficultés financières, et la marque à l’étoile sera rachetée un peu plus tard en 2003 par Nike. Qui pour le bien de tous n’y a ni apposé son swoosh, ni changé le design.

Converse : plus qu’une basket, un symbole.

Symbole du basketball autrefois, et des grands championnats américains et mondiaux, si le Basket la quitte, d’autres terrains de jeu se l’approprient.

Kurt Cobain, des membres de Blondie, Glen Matlock des Sex Pistols, Paul Simonon des Clash, Slash des Guns N Roses, les Ramones…et j’en passe. J’oublie Elvis. Pour certaines raisons, la chaussure a glissé du monde professionnel vers toutes les autres sphères de la société.

Converse Kurt Cobain
Kurt Cobain et Nirvana

Peut-être avaient-elles inspiré cette société lors de son jeune âge aux pieds de leur joueurs favoris, peut-être aussi les avoir connues aux pieds des militaires en avait fait une chaussure de contestation.

Il ne faut pas oublier qu’elles étaient « simplement » des baskets en toile et caoutchouc que l’on portait en dehors du terrain, ce qui pouvait en surprendre/choquer plus d’un(e) et donc créer le décalage et l’envie d’en porter.

Converse All-Star Chuck 70
Converse Chuck 70 Washed Canvas High Top

Cela amorce la transition entre la All-Star étant une chaussure professionnelle destinée au monde du basketball au monde de la mode qui allait reprendre ce symbole rendu culte par les plus grandes inspirations de la deuxième moitié du XXème siècle.

Mais la Converse a su rester une pièce de style plus que de mode. J’entends par là qu’au delà des 1000 déclinaisons qui existent, et passé outre les inspirations parfois douteuses (les Dior B23 en tissu technique) elle n’a pas changé, et tous les vestiaires l’utilisent à leur manière.

Breguet Marine Trois Aiguilles 5517BR - Style
Chuck 70

Qu’on l’associe à un costume deux pièces en laine épaisse à motifs pieds de poule en passant par le plus classique jean clair et le perfecto de cuir noir, elle passe clairement partout. Et n’a rien à se reprocher.

Converse Chuck 70 : probablement la Converse la plus cool.

Pour faire le pont entre ce riche passé et ce qu’est devenu Converse aujourd’hui, laissez moi vous parler d’un modèle en particulier apparu en 2013 : la Chuck 70.

Converse All-Star Chuck 70
Converse Chuck 70 Washed Canvas High Top

La 70 porte bien son nom. Elle fait référence aux modèles des années 60 et 70 portées par les joueurs de basket et qui avaient certaines particularité.

Notamment, un tissu plus lourd, une semelle intermédiaire plus épaisse et interne plus moelleuse ainsi que le bout de la chaussure si propre à Converse plus petit. On la distingue à son patch noir au niveau du talon.

Converse All-Star Chuck 70
Converse Chuck 70 ‘Archive Print’

J’ai personnellement, comme une grande majorité d’entre nous, possédé quelques paires All-Star classique. Sans jamais réussir à vraiment m’y faire et mes pieds en ont d’ailleurs bien souffert. D’où mon abandon de celle-ci dans un placard de la maison. Ce n’est que très récemment, en redécouvrant les Converse par les Chuck 70 que je suis tombé dans une dépendance saine à la basket montante.

Converse Chuck 70
Converse Chuck 70

Sans doute un hommage à mon mètre quatre-vingt quatorze qui ne connaîtra probablement jamais le plaisir du « dunk »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less