menu
search

Montres et Bracelets : Les 5 commandements de l’accord parfait

Vous avez certainement pu déceler dans nos écrits et nos photos notre passion pour les bracelets de montres. Aucune surprise jusqu’ici. Il est vrai que ces petits objets nous fascinent tant à eux seuls ils peuvent sauver la vie d’une belle boîte, lui rendre sa splendeur ou malheureusement aussi, parfois, ridiculiser une esthétique et un historique pourtant existants…

Voici 5 conseils pour éviter les erreurs les plus classiques, les 5 commandements qui selon nous, feront la différence…

01 : « De ta montre tu respecteras la nature »

Règle numéro un, le bracelet doit s’accorder avec la nature même de votre montre, on ne joue pas dans les mêmes registres selon que nous cherchons à habiller un quantième perpétuel A. Lange & Söhne, un Diver Seiko ou une petite Explorer. Tout comme on choisirait de ne pas mettre des chaussettes de tennis blanches avec des mocassins John Lobb, on ne mettra pas un bracelet en requin rigide bleu électrique, épais à double-rembourrage sur une fine Seamaster mécanique des années 60. Vous voyez ce que je veux dire ? Voici donc  quelques associations sur lesquelles vous ne vous tromperez jamais…

Montres habillées : peaux exotiques ou veau barenia à la construction fine mettant en valeur la boîte. Une chute plus importante du bracelet entre les anses et la boucle et tout ira bien !

Montres de plongée : Nato textile, perlon, tropic ou isofrane. Dans le respect de l’outil qui a permis l’exploration des fonds marins

Chronographes et montres militaires : des montres d’aventuriers qui aiment les cuirs patinés qui témoignent de nombreux voyages, les bracelets Nato en cuir et même en nylon, de préférence pas trop neufs ou délavés pour matcher la personnalité de la pièce aux index patinés…

Gamme de bracelets Joseph Bonnie

02 : « La boîte tu mettras en valeur »

N’oublions surtout pas que la fonction d’un bracelet (mis à part de maintenir de façon sécurisée la boîte à votre poignet) est de mettre en valeur cette boîte. Une histoire de proportions rentre alors en jeu. L’épaisseur du bracelet ne devra en aucun cas être supérieure à celle de la boîte.

Rolex 6424

Bracelet « Coltrane Brown » Joseph Bonnie

Jouez sur la finesse du bracelet toujours pour mettre en valeur des boîtes fines, ou osez le nato en cuir dont le retour donnera davantage d’épaisseur à l’ensemble en surélevant la boîte sur votre poignet. Résultat ? Davantage de présence pour les boîtes de petites tailles.

03 : « l’anachronisme tu éviteras, la cohérence historique tu rechercheras »

Dans l’idéal nous respecterons également l’age de la montre en terme de type de bracelets. Nous éviterons donc de mettre un bracelet acier épais et lourd, aux maillons blindés sur une pièce des années cinquante, tout comme on ne fera pas l’affront de monter un bracelet en mailles pliées sur une boîte plus moderne, épaisse et lourde d’une épaisseur de 15mm et d’une ouverture de 43mm…

Une bonne manière de retrouver le type de bracelets qui était à l’origine montés sur vos modèles préférés reste encore de rechercher les publicités et catalogues d’époque, Google is full of it !

S’il ne s’agit pas forcément de retrouver le bracelet d’origine (toujours intéressant, on est d’accord), cela reste un excellent moyen de savoir dans quelle direction s’orienter.

04 : « A ton style vestimentaire tu l’accorderas »

Oui, car malheureusement, une fois à notre poignet, cette boîte va devenir partie intégrante d’un ensemble stylistique global plus important : nous-même.  Votre manière de vous habiller, d’assortir  et de choisir les couleurs de vos vêtements, quel que soit votre style, participent aussi grandement à la mise en valeur de cette montre, et de son bracelet du jour.

Osez une touche de couleur ou une peau exotique sur une tenue sobre, nul besoin de surenchérir avec un pantalon jaune et une chemise rouge. A moins d’être payé pour faire rire, nous vous le déconseillons.

Si une submariner s’accommodera très facilement d’un short de bain / polo comme d’un costume croisé, il n’en n’est pas forcément de même de la polyvalence d’un tourbillon Greubel Forsey qui risque pour le coup, d’être moins à l’aise à la plage avec votre short… Je sais que vous m’avez compris.

05 : « Des finitions tu te soucieras »

Encore une fois, le soucis du détail fera la différence. De la même manière que l’on s’attardera à la loupe sur le cadran guilloché d’une pièce vintage dont la condition, les finitions et les détails feront la valeur, il en va de même pour le bracelet qui l’accompagnera à votre poignet.

Les détails sur lesquels s’attarder ? La qualité du cuir ou autres matériaux utilisés bien évidemment, la construction et la finesse. Pour les bracelets en cuir, nous prêterons une attention toute particulière aux surpiqures et à la teinture de tranche. Des surpiqures faites à la main seront souvent caractérisées par des points d’arrêt moins serrés, sans le petit retour moins esthétique ni la marque du pied de la machine sur les cuirs souples. Oui, c’est mieux.

Gamme de bracelets Joseph Bonnie

Pour ce qui est de la teinture de tranche elle doit être fine et régulière, matte de préférence. Un résultat parfait obtenu par deux passages, avec séchage intermédiaire, et surtout la compétence et les années d’expérience requises.

Un bracelet très bien fini mettra en valeur n’importe quelle boîte, dans ce sens là on ne peut pas se tromper. Dans l’autre sens par contre, avouez qu’il serait dommage d’habiller une vraie belle pièce d’un bracelet aux finitions bas de gamme.

Les règles de base sont maintenant à vous… les clés d’associations réussies entre boîtes et bracelets. A vous de jouer ! Je finirai tout de même, comme d’habitude par vous dire que ces règle sont évidemment faites, lorsque vous les maîtriserez, pour être contournées avec goût selon vos envies. Vous avez envie de mettre un vieux tropic sur votre Speed ? Fort bien, je ne serai pas celui qui condamnera cette petite anomalie…

14 réponses à “Montres et Bracelets : Les 5 commandements de l’accord parfait”

  1. Meun's dit :

    Très bel article.

    Par contre, quelques petits liens ou conseils pour se procurer une gamme de bracelets originaux, voir uniques, serait la bienvenue. 😉

  2. Geoffroy dit :

    Merci !
    Nous avons mis des liens en dessous des photos 😉
    Alors certes, il s’agit de nos bracelets, mais croyez moi, ils valent le coup d’oeil !

    A très vite,
    Geoffroy

  3. Anonyme dit :

    Regarde du côté de Canotage, cuir à partir de vieille cartouchière Suisse etc.

  4. Christophe dit :

    Exercice pratique ouvert à tous, maintenant. 🙂 Quel bracelet verriez-vous sur cette vieille Seamaster ? http://www.coolvintagewatches.com/omega/mg28

    Parmi ceux du même site, par exemple :
    http://www.coolvintagewatches.com/watch-straps/

    Vous en pensez quoi, de la montre, au fait ?

  5. Edouard Vernet dit :

    Très bon article, très intéressant et avec de bien jolies photos 🙂 Que me conseillez vous avec une Oris artelier small second pointer day ?
    Merci par avance.

    • Jérôme dit :

      Bonjour Edouard,
      Merci pour votre commentaire.
      Pour votre Oris Artelier, l’alligator d’origine n’était pas un mauvais choix de la part de la marque.
      Etant donnée la grande ouverture de cette montre il ne faudrait pas mettre un bracelet trop fin, mais un beau barenia ou même un cuir nubucké gris foncé ou marine lui apporterait un tout autre style, un peu plus baroudeur mais non moins élégant.

      En espérant avoir répondu à votre question,
      Cordialement,
      Jerome

  6. Charles-Hadrien Vinault dit :

    Je me répète mais très bel article, qui avais échappé à ma visite quotidienne de votre site!

    Je cherche désespérément la marque du bracelet en toile sur la submariner snowflake. Qu’elle est-elle?

    Merci!

    • Jérôme dit :

      Merci Charles-Hadrien,
      Nous sommes deux, et ce n’est pas facile ! Ce Bracelet en toile une pièce khaki à la ligne centrale jaune était utilisé par la Marine Nationale Française n’ayant commandé à Rolex que les boîtes, sans bracelets oyster. La légende parle de bande de toile issues de parachutes. Celui-ci provient de chez Tudor, directement.
      Si vous en trouvez un, nous sommes preneurs !
      Bonne journée,
      Jerome

    • Max dit :

      Charles-Hadrien,

      Pour info, erika’s originals propose des straps similaires à ceux utilisés par la Marine Nationale Française dans les 70’s. Ils sont (à priori, d’après ce qui est indiqué) réalisé à partir de vieux stocks de tissus élastiques…

      Voici le lien : http://erikasoriginals.com/MN-Straps/originalmnstrap.html

      Max

  7. Krody dit :

    Vous mettriez quel bracelet sur une Longines Hydroconquest bleue ?

    • Nicolas dit :

      Bonjour Monsieur,

      Vaste question ! Tout d’abord je pense que je laisserais le bracelet en métal, qui je trouve lui va à merveille ! Sinon, un bracelet Nato en tissu, ou en cuir (pour donner de la présence à une montre qui a une forte identité). Pour les couleurs, un bleu foncé ou marron feraient bien l’affaire !

      Excellente journée

      Nicolas

  8. Maxime dit :

    Superbe article.
    Je l’avais déjà lu lors de sa sortie et relu aujourd’hui pour essayer de trouver une solution à mon problème.
    En effet je cherche à remplacer le bracelet de mon hamilton jazzmaster viewmatic cadran blanc. Une idée? En allant sur joseph bonnie je trouve toujours de magnifiques bracelets mais je n’arrive pas à imaginer celui qui rendrait ma montre parfaite pour l’élégance que je lui trouve.
    D’avance merci de votre aide et pour votre travail au quotidien. Toujours un plaisir de vous (re)lire.

    Maxime

    • Nicolas dit :

      Bonjour Maxime,

      Alors avec le cadran blanc, tout est délicat. Mais mon coeur balance tout de suite pour un bracelet en cuir bleu avec cette Hamilton. Je n’y mettrais pas de Nato, ni en tissu, ni en cuir. Je crois même qu’un petit Coltrane ou Ellington Joseph Bonnie serait bien, dans le sens où les surpiqures sont blanches (pour rappeler le cadran),

      Merci pour vos gentils compliments,

      Je vous souhaite une excellente journée,

      Nicolas

  9. Iffen Gilles dit :

    Bonjour ! c’est un bonheur de tomber sur votre site, rare sur le web .
    Je veux changer le bracelet métal de ma Rolex Explorer II , le cadran est blanc et je voulais éventuellement y placer un cuir marron foncé vieilli. Et franchement je regrette de ne pas avoir acheté ce model mais avec le cadran noir, bref….pourriez vous m’aider ?
    Merci d’avance .
    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less