menu
search

Baselworld 2016 : TAG Heuer, Monza true black is back

C’est parti pour Baselworld 2016 ! En direct de Bâle, TAG Heuer est la première marque à nous présenter ses nouveautés… Et on aime. Après vous avoir parlé dernièrement de leur montre connectée, retour à la mécanique pour la Manufacture Suisse avec trois modèles qui nous ont tout spécialement plu : le retour d’un classique avec le chronographe Heuer Monza, l’évolution d’une nouveauté avec la TAG Heuer CARRERA Heuer-02T et enfin une plongeuse entrée de gamme qui tient la route : l’Aquaracer quartz en 41mm.

TAG Heuer – Chronographe Heuer Monza

TAG Heuer Monza

La Monza, une icône de chez TAG Heuer. Créée en 1976, sortie tout droit de l’imagination du petit-fils du fondateur de la Maison Jack Heuer, la Monza est synonyme de sportivité, d’élégance, d’utilité. Créée à l’occasion du premier titre de champion du monde du pilote de course Niki Lauda chez Ferrari et l’une des toutes premières montres à bénéficier d’un traitement PVD noir, la manufacture Suisse lui rend à nouveau hommage en rééditant, 40 ans plus tard, l’une des montres les plus racées de l’époque.

TAG Heuer Monza

L’heure du renouveau

Ce modèle reprend les codes qui ont rendu célèbre son ancêtre : boîtier coussin entièrement noir, pulsomètre, échelle tachymètrique, la police de caractère originale, des aiguilles laquées noires et blanches… Alors qu’est ce qui change, me direz-vous ?

Et bien tout ! La boîte est en effet noir, comme l’original, mais cette fois en titane garde 5, contre de l’acier pour la référence d’il y a 40 ans. Plus résistant, plus léger, ce matériau donne une réelle plus-value au modèle qui impressionne par sa légèreté. Le petit plus esthétique ? Qui n’est pas si petit d’ailleurs : l’effet noir mat de cette boîte est donnée par un traitement de la boîte au carbure de titane, qui rend la référence plus puissante, plus sportive encore. De plus, pour une montre d’apparence impressionnante au poignet, ce traitement lui permet de réduire visuellement cette forte présence pour la rendre très facile à porter, malgré ses 42mm de diamètre, soit 3mm de plus que le modèle original.

[infobox title=’Mr. Strap, we love you’]Le bracelet est un mélange de codes très intéressant. Un mélange entre styles racing et tropic, il est en veau pleine fleur, perforé et surpiqué. La carte du vintage, encore une fois, est très justement menée et ne détone en rien avec la modernité du modèle. Attention, si vous mettez la montre au poignet, le risque de vouloir s’enfuir au nord de Milan vers l’Autodromo Nazionale devient réel… Vous aurez été prévenu[/infobox]

Pour ce qui est du cadran, il reprend les codes et détails qui ont fait le succès de son ainé : Une petite seconde constante à 3h, le totalisateur des minutes du chronographe à 9h et le guichet date à 6h. Il y a une belle harmonie au niveau des proportions, de l’espace et une excellente lisibilité. L’aiguille rouge de la trotteuse fait face aux aiguilles des heures et des minutes laquées noires et blanches, recouvertes de SuperLuminova. Tout comme les index, qui sont l’un de nos coups de coeurs. Les détails les amis, les détails ! Coup de coeur en effet car ces indexs sont recouverts d’un SuperLuminova qui n’est pas blanc mais d’une teinte « coquille d’oeuf » qui donne une belle authenticité vintage au modèle, nous ramenant à l’image de son ancêtre qui aurait vieilli. Une touche pleine de goût et de chaleur.

TAG Heuer Monza

Caractéristiques techniques :

  • Calibre : TAG Heuer Calibre 17 mouvement automatique
  • Boîte : Titane Grade 5, brossé et poli, traitement carbure de titane noir
  • Diamètre : 42 mm
  • Glace et fond : Verre saphir bombé et fond vissé avec gravure MONZA HEUER et numéro de la pièce
  • Fonctions : Echelle pulsométrique à 15 pulsations et échelle tachymétrique (sur le rehaut)
  • Cadran : noir soleillé
  • Aiguilles : heures et minutes : laquées noires et blanches ; compteur à 9h : blanche ; compteur à 3h : rouge ; secondes : rouge
  • Bracelet : Veau pleine fleur perforé et surpiqué
  • Boucle : fermoir en titane traité noir
  • Étanchéité : 100 mètres

TAG Heuer – CARRERA Heuer-02T

TAG Heuer Carrera Heuer-02T

Que voila un chronographe beau et technique. Certifié COSC, ce chronographe s’inscrit dans la lignée des célèbres Carrera, modèle emblématique de la Maison, mais plus précisément dans la nouvelle collection Carrera qu’a lancé la Maison horlogère Suisse il y a maintenant 6 mois avec la TAG Heuer Carrera Heuer-01. Des chronographes racés et modernes, voilà la ligne de création de la collection. Inspirée du chronographe Carrera CH-80, cette petite nouvelle en reprend joliment les codes en les accentuant et mettant l’accent sur la sportivité.

Tout pour l’aimer…

Forte de deux complications, la montre se démarque du reste de la ligne de TAG Heuer avec un chronographe, complication habituelle mais toujours appréciée, et un tourbillon volant en titane et carbone, signe d’un grand savoir-faire horloger, évidemment. Une nouvelle démonstration que le Swiss Avant-Garde est toujours présent.

La boîte est en titane Grade 5, un matériau léger, robuste, sportif. Construite différemment, cette boîte est modulaire avec 12 éléments, ouvrant en grand le champ des possibilités : combinaison de matières, couleurs, et finitions à l’infini, voilà ce que cette boîte a de particulier.

Mais que retrouve-t-on dans cette boîte ? Un mouvement, très beau qui plus est. Un seul barillet, les fonctions du chronographe, le remontage automatique et le tourbillon volant sont intégrés dans un diamètre de 32 mm, qui offre malgré cela une superbe lisibilité et un bel équilibre visuel.

Caractéristiques techniques :

  • Références : CAR5A8Y.FC6377 (édition non-limitée) ; CAR5A8Z.FC6377 (Black Phantom – édition limitée 250 pièces numérotées)
  • Calibre : TAG Heuer Calibre HEUER-02T, mouvement manufacture
  • Boîte : Titane Grade 5 modulaire ; couronne acier surmoulée caoutchouc
  • Diamètre : 45 mm
  • Glace et fond : verre saphir, fond de boîte vissé
  • Cadran : squelette noir à 2 compteurs : compteur chronographe minute à 3h, compteur chronographe heure à 9h
  • Index : bâton, finition polie satinée
  • Aiguilles : rehaussées SuperLuminova, finition polie et satinée
  • Bracelet : Alligator noir mat cousu sur caoutchouc noir avec surpiqûres ton sur ton
  • Boucle :déployante avec boutons poussoirs de sécurité
  • Étanchéité : 100 mètres

La version Black Phantom sera proposée au prix de 19,900.00 CHF ; la version non-limitée : au dessous des 15,000.00 CHF

TAG Heuer Aquaracer Quartz (41mm)

TAG Heuer Aquaracer 300 Meters - 41 mm

Alors non, ce n’est pas exactement une nouveauté. La vraie nouveauté de cette année, c’est l’Aquaracer en 43mm, mais en essayant les 2 deux, il faut bien avouer que nous avons redécouvert cette référence avec grand plaisir. Un diver robuste, un mouvement quartz, de belles finitions pour une entrée de gamme à moins de 1500EUR. Peu de maisons suisses jouent sur ce créneau et nous aimons que Tag Heuer continue à s’y positionner sans le délaisser !

 Stay tuned… Nous revenons très vite avec de nouvelles aventures en direct de Bâle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less