menu
search

Shooting L.U.C : reportage au sein de la Manufacture Chopard (Ep.2/2)

Vous vous demandiez ce que donne une montre Chopard L.U.C au poignet ? Eh bien permettez moi de profiter de cette rentrée 2015 pour vous en dire un peu plus sur deux modèles que j’ai récemment découvert lors de notre visite de la Manufacture Suisse.

Deux montres qui témoignent à la fois d’une certaine maîtrise de la marque dans la conception de garde-temps à complication mais également d’une extrême rigueur dans la qualité de fabrication. Tout ceci dans un style classique que je n’ai pas pu m’empêcher de mettre en avant sur deux mannequins de choix allias « Hervé & Greg ».

Chopard L.U.C Qualité Fleurier

Probablement le meilleur exemple pour démontrer cette fameuse « qualité de fabrication » des montres Chopard, le modèle L.U.C Qualité Fleurier est l’une des rare pièce de Haute Horlogerie à être estampillée du label Suisse le plus exigent jamais pensé.

Chopard LUC Qualite Fleurier Montre

Au delà de son élégance ravageuse (39mm de diamètre, boite fine en Or rose, cadran en ruthénium satiné soleil…), cette Chopard L.U.C Qualité Fleurier est donc une digne représentante du savoir-faire de la marque dans la production de montres 100% Manufacturées en Suisse d’une fiabilité à toute épreuve.

Shooting Chopard LUC Qualite Fleurier

Par trois fois déjà, Chopard a soumis l’un de ses modèles aux tests Qualité Fleurier, une certification indépendante extrêmement difficile à obtenir (un article dédié viendra prochainement).

Après les modèles L.U.C Qualité Fleurier en 2005, L.U.C Tech Qualité Fleurier en 2009 et L.U.C Triple Certification Tourbillon en 2011, Chopard Manufacture présente donc ce modèle très raffiné et lisible équipé du calibre L.U.C 96.09-L.

Ce dernier est doté de deux barillets superposés selon la technologie « Twin » propre à Chopard lui permettant d’afficher une réserve de marche d’environ 65 heures.

Une montre absolument magnifique qu’Hervé et ses jolies J.M. Weston (sans parler des chaussettes) porte à merveille !

Chopard LUC Qualite Fleurier Shooting

Cliquez-ici pour obtenir plus d’informations techniques sur cette montre.

Chopard L.U.C Lunar Big Date

Lancé en 2009, le modèle L.U.C Lunar Big Date fait peau neuve en adoptant les codes de la nouvelle esthétique L.U.C.

Complication à part entière, la phase de lune est ici si précise que l’écart entre le véritable cycle lunaire et l’indication du garde-temps n’est que d’un jour tous les 122 ans. Un modèle d’exception, disponible en or gris et en or rose 18 carats comme sur ces photos.

Chopard LUC Big Date Shooting

La phase de Lune est ici associée aux fonctions heures et minutes centrales, grande date à 12h et petite seconde à 4h30. Le calibre manufacture L.U.C 96.20-L à remontage automatique est logé dans un boîtier poli avec bande de carrure satinée de 42 mm de diamètre.

Un cadran argenté satiné soleil sur lequel trônent avec élégance les chiffres romains et les aiguilles dauphines du nouveau design L.U.C. vient compléter une recherche exigeante d’équilibre esthétique.

Shooting Chopard LUC Big Date

Ce modèle L.U.C Lunar Big Date est doté d’un dispositif extrêmement précis, dans lequel la roue qui entraîne le disque portant les lunes comprend 135 dents. La précision d’indication est alors telle que l’écart entre le mécanisme et le véritable cycle lunaire est d’un seul jour en 122 ans !

Deux barillets superposés coaxiaux assurent une RDM 65 heures durant au cœur du calibre, battant à 28’800 alternances par heure. Le mouvement, certifié par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC), est visible à travers le fond ouvert.

Disponible sur un bracelet en alligator marron cousu main avec boucle ardillon, la L.U.C Lunar Big Date est une montre exceptionnelle par sa précision et son élégance.

Une esthétique qui correspond parfaitement avec le Look Casual Chic de notre ami Grégory !

Chopard LUC Big Date Montre

Cliquez-ici pour obtenir plus d’informations techniques sur cette montre.

Voilà, ce sera tout pour nos sujets dédiés à cette très belle Maison Chopard suite à notre dernière visite en Suisse. J’espère avoir été assez clair et didactique sans trop vous abreuver de détails geekesques. La suite au prochain épisode. Un petit test d’une montre Chopard ? Why not..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DIRECTEMENT CHEZ VOUS

TOUTES LES SEMAINES

expand_less