Home Art de Vivre Bonnes choses

Les vins d’Alsace et la maison Trimbach

Nicolas
Le 26 octobre 2018
D

Décidément, l’Alsace marque des points dans notre coeur. Toujours sur la route de notre road trip, après la visite des ateliers Bugatti, nous vous emmenons non loin à la découverte des vins d’Alsace et d’une maison particulière chez laquelle nous avons passée la journée.

Je crois que la chance était avec nous ce dernier samedi du mois de septembre. Le soleil donnait tout son vert aux feuilles de la vigne, et la belle ville de Ribeauvillé nous accueillait chaleureusement.

Vins d'Alsace - Trimbach

Le domaine auquel nous nous sommes intéressés pour illustrer ce voyage à travers l’Alsace ne nous a été soufflé par personne. J’avoue qu’en cherchant, je crois que les photos du domaine, de ses deux tourelles surplombées par les vignes et la réputation de la Maison ont suffit à ne faire qu’un tour dans mon esprit. Et je n’avais alors pas encore goûté  à leur Gewurtztraminer…

Le Domaine Trimbach

Nous nous arrêtons donc sur le domaine Trimbach. Une Maison familiale fondée en 1626, d’abord installée à Riquewihr avant de connaître les paysages d’Hunawihr puis de Ribeauvillé il y a tout de même 100 ans de cela. Le domaine qui comptait au départ 10 hectares en compte maintenant 55 en propriété. L’entreprise fait aussi ses achats de raisins. Environ un million de bouteilles sortent chaque année mais la structure est toujours aussi familiale. C’est Anne Trimbach, fille du propriétaire, qui nous reçoit.

Vous vous demandez d’où provient le nom Trimbach ? De très loin…

D’un village de suisse plus précisément. Et d’un homme qui n’y trouvant plus de travail s’est installé à Sainte Marie aux Mines pour creuser dans les mines d’argent. Il fit un bout de chemin jusqu’à Riquewihr où il devint alors bourgeois puis rapidement maire du village, avant de s’affairer à fixer le prix des vins. Une carrière digne de Jean Valjean. 1626 signe l’acte de naissance du domaine viticole qui depuis se transmet et s’enrichi de nouvelles personnes.

Vins d'Alsace - Trimbach

Le grand-père et le grand-oncle d’Anne ont le mérite d’avoir repris le domaine après la Seconde Guerre mondiale et de l’avoir développé à l’international. Aujourd’hui, leurs vins se vendent pour 90% à l’export. Principalement aux États-Unis, au Danemark, en Suède, Finlande et Angleterre. Anne a grandi sur place et en tant qu’aînée a eu le choix et le temps de la réflexion. Elle a saisi sa chance pour se consacrer à ce joyau familial.

Place à la visite des lieux.

Vins d'Alsace - Trimbach

Elle nous emmène plus en profondeur, et c’est tout un réseau sous-terrain creusé au fil du temps qui nous accueille. La première cave contient tous les vieux vins qui ne se vendent plus. Ainsi chaque année sont personnellement conservés des grands vins.  Ici, la plus vieille bouteille date de 1954.

Puis nous pénétrons dans une petite cave avec des grands fûts de bois (des foudres) ovales, dont l’un date de 1717. Et délivre toujours d’aussi bons jus. Puis nous découvrons la partie plus moderne composée de cuves béton et verre, qui ont aussi leur charme. Avant de repasser à nouveau dans une cave de foudres où nous salue un impressionnant tonneau de 10.000 litres. De quoi être tranquille pendant quelques années.

Vins d'Alsace - Trimbach

Il est maintenant temps de voir la partie moderne de la cave où règnent les cuves en Inox voisines des cuves béton et verre.  Le bruit assourdissant d’une centrifugeuse nous rappelle que le vin ne se créé pas tout seul ! Une fois les raisins cueillis à la force des vendangeurs, la première étape est de les presser à l’aide de pressoirs pneumatiques, et les différents jus coulent alors par gravité dans les fûts en contrebas. Une belle organisation.

Enfin, ce sont les allées infinies des caves de stockage qui s’offrent à nous. 2018 est une année hors norme en terme de quantités. Le domaine n’a même pas de quoi tout mettre en bouteille, sinon ils se sentiraient un peu à l’étroit. Ce qui est assez unique quand on regarde les bouteilles et de constater que Trimbach produit 50% de Riesling, ce qui est assez unique en Alsace.

Après cette visite dans les entrailles du domaine, rien ne vaut une belle dégustation pour saisir par le goût et l’odorat ce que l’on vient de voir et d’apprendre.

Riesling

Nous goutons tout d’abord un Riesling “classique” d’Alsace, réalisé avec des raisons achetés par le domaine non loin. Même si certains Riesling ont un peu de sucre, on conserve le style sec qui lui est donné. S’en dégagent des arômes d’agrumes, de pomme verte, de l’acidité finalement. Particularité de la région : une légère touche de minéralité. La raison est simple, à Ribeauvillé les terrains sont calcaires. Ce qui apporte aux raisins et aux vins l’acidité, la tension et le minéral. Poissons, viandes blanches et une cuisine fusion moderne s’y marieront parfaitement.

Vins d'Alsace - Trimbach

Riesling – Cuvée Frédéric Émile 2010

Frédéric Émile n’est autre que l’arrière arrière grand père d’Anne. La cuvée qui porte son nom est issue de deux grands crus qui se trouvent sur les 4 hectares qui sont derrières nous. L’année 2010 de cette cuvée comportait de petits raisins et beaucoup de couleur, ce que l’on retrouve dans ce vin. Un vin relativement jeune qu’on peut garder plus de 20 ans sans perdre en qualité et en découvertes gustatives et olfactives. Les vieux Riesling du milieu calcaire ont une belle tendance à développer des notes briochées et beurrées.

Riesling – Clos Saint Hune

Un liquide divin. Le petit clos Rosacker d’1,67 hectare qui se trouve à Hunawihr produit toujours un vin d’exception, fondé sur un sol de pur calcaire. Ce petit clos historique est présent dans la famille depuis plus de 200 ans maintenant. La particularité de ce vin est d’avoir une incroyable longueur en bouche et une grande longévité en cave. La signature d’un grand vin.

Vins d'Alsace - Trimbach

Après avoir gouté ce vin, on saisit la valeur de ces vins d’Alsace. Et pourtant, Anne nous dit que ces vins n’ont pas le rayonnement qu’ils devraient mériter. Les raisons peuvent se trouver dans son historique. L’Alsace est une nouvelle région française depuis 1945, et la dénomination “grands crus” a eu lieu en 1975 en Alsace quand elle est installée depuis 1855 dans le Bordelais. Elle l’explique aussi par une génération qui après la guerre n’a pas toujours été ravie d’accueillir du monde et pas très douée pour attirer des nouveaux client et travailler un marketing solide.

Pino Gris – Réserve

Trimbach ne fait que du Pinot Gris à partir de ses propres réserves. Le Pinot Gris classique est trop dur à travailler. On sent immédiatement la différence avec le Riesling, le Pinot Gris présentant des notes de fruits jaunes comme la pêche, l’abricot et il est surtout moins acide.

Vins d'Alsace - Trimbach

Gewurztraminer

Un vin qui selon les dires d’Anne fait peur aux gens par ses arômes. Il existe pourtant une palette très riche de Gewurztraminer. La constance se trouvera toujours dans une pointe de fleur, de fruits comme le lychee, la mangue ou la passion. Tout en étant jamais complètement sec comme un Riesling. Ce qui s’assemble parfaitement avec un gibier comme le canard, ou d’autres préparations à base de gingembre et même de curry. Sans parler du mariage parfait avec le Munster.

Anne conclu avec cette phrase qui nous plait beaucoup, et qui vient ouvrir le monde du vin à ceux qui ne le connaissent pas :

“Tout ce que vous sentez est juste”

Des conseils pour se faire plaisir dans la région ?

Anne apprécie avant tout les lieux qui présentent une belle carte des vins avec un bon garde manger. À Colmar, elle nous recommande l’Épicurien qui présente une carte des vins avec des prix justes, et une sélection très poussée. À Kaysersberg, le Chambard, propriété Relais et Châteaux de la famille Nasti, offre en plus de son beau lieu une excellente cuisine traditionnelle et une belle sélection de viandes et de poissons. Enfin, Anne nous conseille la modernité du Brendelstub à Riquewihr qui se trouve dans une vieille batisse du XIVème entièrement retravaillée tout en proposant des plats traditionnels et de qualité.

Vins d'Alsace - Trimbach

Cette escapade au sein de la Maison Trimbach était une belle expérience que l’on vous recommande si vous passez dans le coin. Attention toujours à conserver votre modération, il serait trop bête de gaspiller si divin liquide.


Domaine Trimbach

15 Route de Bergheim – 68150 RIBEAUVILLÉ