Home Comprendre l'horlogerie

Chaleur et volupté : Pour l’amour du “plexi”

Jérôme
Le 24 mai 2017
J

J’entends encore bien trop souvent une certaine reflexion horlogère qui m’exaspère légèrement. Cette remarque est la suivante : “Ce n’est même pas un saphir ? Ça ne vaut pas le coup…”. Ce positionnement expert qui hérisse mes oreilles et fait perler des larmes de tristesse aux coins de mes deux yeux est un tantinet simpliste et je vais donc essayer d’expliquer à certains jeunes amateurs pourquoi nous aimons autant ces bons vieux verres Plexiglas .. et pourquoi ils ne devraient le dénigrer ainsi.

Rolex Oyster Precision 6424

Une chaleur incomparable

Tout d’abord, il suffit selon moi d’ouvrir les yeux sans aucune considération technique pour dénicher l’avantage esthétique évident, celui qui fait naître l’émotion. Lorsqu’un verre saphir qui certes résiste davantage aux rayures sera le plus souvent plat, dur et froid, aux reflets bleus dus aux traitements anti-reflets, ce bon vieux plexi sera tendre, bombé à la teinte parfois jaunâtre avec les années pour les pièce ayant vécu avec des fumeurs qui n’aimaient pas trop ouvrir les fenêtre…

Les dômes des verres plexi déforment notre perception des index aux extrémités, créant des distortions et faisant naître profondeur et perspective. Des nuances tellement plus intéressantes que la surface plate d’un verre qui lisse et nivèle…

Des différences qui font toute la différence…et qui donnent relief et vie à ces pièces. Certains me diront que l’on arrive à travailler le saphir en dômes très importants, c’est vrai. Nous aimons d’ailleurs beaucoup les saphir “glass box”, ils ont cela-dit encore un inconvénient majeur… leur prix. Le verre saphir étant un matériau très dur, il est donc très couteux à travailler, cela influe fortement sur son prix, que beaucoup de marques considèrent comme prohibitif. Forcément, car augmentation des coûts rime avec réduction de la marge si l’on souhaite conserver le même prix de vente.

Des variétés de formes incomparables…

Le monde des verres plexiglas est un univers qui recèle de trésors de formes variées et intéressantes. Sans forcément tout de suite parler Rolex et références de verres vintage, il faut simplement savoir que le plexiglas (polyméthacrylate de méthyle pour les intimes) est un polymère thermoplastique qui est extrêmement facile à travailler et permet donc la réalisation de formes très variées et complexes. Le plexiglas a également comme avantage certain de laisser passer 92% de la lumière… pratique lorsqu’on souhaite admirer un cadran (essentiel), ou lire l’heure (accessoire).

L'histoire de l'Omega Constellation - Exemple de 'Cross Hair'

Dômes, Super-Dômes, verres cheminées avec ou sans cyclopes (loupes), autant de formes qui apportent encore une fois chaleur et relief à une montre…La même chaleur qu’aurait une laine ou une flanelle sur du polyester ou du nylon, vous nous suivez ?

Tudor - Submariner 79090

Oui les polyester et les nylons sont plus resistants, ne rétrécissent pas aux lavages et ne boulochent pas, avouez que le toucher chaud d’un cachemire ou le confort d’un chambray, c’est tout de même autre chose…

Se raye, oui, mais se polit & se remplace facilement…

Je les entends déjà, ceux qui me diront que le plexi se raye facilement (vrai), qu’il se terni avec le temps (toujours vrai). Cela dit, la tendresse du matériau lui procure également deux avantages de taille :

Sa tendresse lui permet une meilleure absorption des chocs et surtout un entretien des plus faciles. Afin de gommer toutes les éventuelles rayures de surface, il vous suffira de vous munir de Miror ou de Polywatch et d’un petit chiffon. Rien de plus simple.

Tudor Submariner 79090

Dans l’éventualité de rayures trop profondes et importantes pour être effacées sans trop fragiliser le verre , un horloger pourra vous le changer très facilement et surtout à moindre coût dans la majorité des cas.

Vous voyez ? Ce n’est pas si simple. Chaque type de verre qu’il soit plexi, minéral ou saphir a ses caractéristiques, ses avantages et ses défauts. Maintenant c’est à chacun de nous de choisir, de savoir lesquelles sont les plus importantes à nos yeux.

The Watch Snack - Patricia Gonçalves - Omega Constellation Pie Pan

Vous vous en doutez, j’ai choisi mon camp…