Home Le Style Le Bon Look

The Good Look : De l’importance du “Pocket Square”

Jérôme
Le 7 janvier 2017
P

Parlons à nouveau de style et d’élégance, voulez-vous ? Un tout petit accessoire trop souvent sous-estimé, pour ne pas dire négligé et qui pourtant fait toute la différence. Je parle bien sûr de celui qui habille nos vestes et nos manteaux et dont l’utilité n’est pas qu’esthétique : voici la pochette, le mouchoir, ou encore le “Pocket Square” comme nous aimons tendrement l’appeler, en echo à nos amis anglophones.

Robert Kerr - Pocket Squares

Nous aimons en effet énormément ce petit carré de soie, de lin ou même de cachemire qui a bien plus d’importance que sa simplicité ne pourrait le laisser suggérer, voila très simplement pourquoi :

Un moyen simple d’habiller sa veste… ou son manteau

Robert Kerr - Pocket Squares

Nous aimons les détails simples qui ne nécessitent (presque) aucun effort, surtout lorsque ces derniers s’utilisent et se ré-utilisent à volonté. Une veste, qu’elle soit portée “habillée” ou “décontractée”, “dressed up”or down, accompagnée d’un gilet et d’une cravate sept-plis ou simplement d’un chino et d’une paire de derbys en veau velours, mérite tout notre respect, notre attention et notre amour. Dans tous les cas, si ça match, ça marche !

Il permet également de transformer un simple trois-quarts noir, marine ou gris en l’égayant d’une touche de couleur, de texture, voir les deux. Simple, rapide et diablement efficace.

Robert Kerr - Pocket Squares

Un détail facile à assumer

Comme tous ces petits détails dont certains n’ont pas forcément l’habitude, le secret est simplement dans le fait de l’assumer. C’est ici très facile. Il ne s’agit pas de partir d’un jogging pour revêtir instantanément un manteau en cachemire crème au revers en pointe de 14cm. Non. L’apprentissage de certains codes de l’élégance et leur appropriation est un long chemin, une aventure faite d’expériences et d’acceptations… parfois aussi de rejets. Le mouchoir est un très bon point de départ, pour le chapeau et le revers de 5cm attendons un peu, ce n’est pas forcément pour tout le monde, ni pour toutes les silhouettes. Step by step.

Vous n’êtes d’ailleurs pas obligé d’assumer un généreux pliage “Sprezzatura” dès la première occasion. Démarrez plus plutôt par un pliage droit tout en sobriété si vous n’êtes pas confiant, vous verrez c’est très simple.

Une multitude de possibilités

Qu’il s’agisse de matières, de textures, d’imprimés, de couleurs… ou même de l’utilisation que l’on fera de son pocket square, l’éventail des possibilités est infini. S’il est parfois conseillé de reprendre certaines teintes entre cravate et mouchoir, ce n’est absolument pas indispensable lorsque les couleurs s’accordent harmonieusement. C’est d’ailleurs largement préférable à l’accord parfait qui reprendra tissu, couleur et motif :  “Big No no” !

Robert Kerr - Pocket Squares

Pour ceux qui pensent toujours qu’une pochette est un accessoire futile, il n’en est rien, jugez plutôt : Malgré son appellation de “mouchoir” nous  éviterons bien évidemment de soigner un gros rhume dans un carré de soie rouloté à la main – Merci d’avance pour la couturière qui s’est donné du mal – Par contre si vous souhaitez nettoyer vos lunettes sans les rayer ou envelopper délicatement votre montre dans du cachemire avant de la glisser temporairement dans une poche, c’est possible, et même terriblement pratique.

Un luxe abordable… qui fait la différence

Robert Kerr - Pocket Squares

S’il n’est évidemment pas pour toutes les bourses d’investir dans un complet sur mesure confectionner dans une flanelle de laine écossaise ou un mohair italien, se procurer le “pocket square” qui transformera vos costumes est un luxe qui lui reste parfaitement abordable. Je conseil d’ailleurs vivement aux non-initiés de tenter l’aventure, vous verrez, ça change tout !

Pour rester habillé… en tombant la cravate

Le dernier bonus, et avantage certain de posséder un pocket square et bien celui de rester habiller et élégant en tombant négligemment la cravate en fin de soirée, ou simplement de ne pas en mettre du tout, par une belle journée de printemps. Vous voyez ? Il suffit d’un tout petit quelque chose pour ne pas se sentir nu.

Robert Kerr - Pocket Squares

Notre avis

Vous pensez toujours qu’il ne s’agit que d’un vulgaire détail sans importance ? J’espère que non ! Pour ceux qui souhaitent tenter l’expérience je vous laisse vous tourner vers notre ami Thomas, qui a gentiment accepté d’illustrer cet article. Son amour de la confection et l’énergie qu’il met dans la création et la finition de ces petits carrés en fait vraiment des produits d’exception. Si vous souhaitez tenter l’aventure ou agrémenter une boîte déjà bien remplie, vous ne vous tromperez pas  !


Robert Kerr
Accessoires de Luxe pour Hommes
www.robert-kerr.com