Home Le Style L'Art de Vivre

Road Trip 02 : Amsterdam, palme d’or de l’art de vivre européen ?

Jérôme
Le 21 novembre 2017
I

Il y a des villes que l’on connaît sans connaître. Il y a les histoires que l’on entend et les légendes urbaines auxquelles on se rattache jusqu’au jour où l’on se décide à y faire un tour. Parfois même on tombe amoureux et en quelques jours à peine, on se dit qu’on pourrait y déménager et y vivre pour de vrai, heureux, tant on s’y sent bien.

C’était ce week-end et ça m’est arrivé à Amsterdam. C’est dans le train de retour vers Paris que je partage ces lignes et analyse la claque que j’ai prise ces derniers jours. Je vais même en profiter pour partager avec vous quelques découvertes insolites que je vous recommande chaudement si par chance vous passez prochainement dans la capitale hollandaise.

…Et si la chance ne vous y emmène pas, achetez vous un billet, il y a urgence !

Amsterdam : Une ville loin de ses clichés

Toute grande ville a ses images d’Epinal : Paris et son titi de mauvais poil, Rome et son pizzaiolo à Vespa, Séville et son joueur de guitare flamenca au torse velu. Amsterdam n’échappe évidemment pas à la règle, entre un cannabis légalisé depuis belle lurette et son quartier rouge qui fait rêver tous les adolescents pré-pubères en manque de tendresse. Soit.

Amsterdam

J’ai pourtant découvert un Amsterdam impressionnant d’élégance, de savoir-être et de décontraction, un peu comme si Kyoto avait fait un enfant à San-Francisco. Je vais peut-être un peu loin dans la métaphore, mais c’est ce que m’inspire cette ville. Entre héritage hippie orienté business et respect des traditions, l’équilibre est bel et bien présent.

Art de recevoir :  Seriously, WTF ?

Au bout du troisième jour, on se dit qu’il y aurait presque un problème… Comment est-ce possible ? Pourquoi partout où l’on regarde tout est aussi cool ? Pourquoi y-a t’il plus de concept stores léchés dans la banlieue excentrée d’Amsterdam qu’il n’y en a en plein marrais ? une véritable question à laquelle je n’ai pour l’instant pas la réponse.

Comment se matérialise cet équilibre entre élégance et décontraction dont je vous parle ? Fort bien, je vais vous donner des exemples concrets. Soyez les bienvenus au pays des Bisounours, dans le wonderland de l’art de vivre dans lequel chaque café redouble d’imagination, de savoir-être et de compétence pour vous offrir l’expérience ultime.

Chaque échange avec un local s’est fait avec sourire et naturel, qu’il s’agisse de notre chauffeur Uber, du Barber qui est également disquaire, du petit barista ou d’un trio de gentlemen à la retraite aux yeux toujours rieurs, ravis de nous recommander De Ysbreeker pour notre brunch du vendredi. On peut continuer à écouter les anciens, les oeufs Bénédicte et leur sauce hollandaise étaient sacrément au niveau.

Achetez une chemise et on vous offre un “flat white” préparé avec amour, demandez votre chemin et l’on vous accompagne… Seriously ? Autant vous dire que mon incrédulité des premières heures a continué à croître…

Niveau shopping, nous sommes au paradis de l’expérience d’achat, ce qui fait paradoxalement d’Amsterdam un véritable enfer terrestre pour celui qui souhaite faire des économies. Au diable l’avarice, nous n’y sommes que pour quelques jours !

Un weekend à Amsterdam : A ne surtout pas rater !

Cruising : A bord du Leemstar avec Arnout

Une fois sur place, pour découvrir Amsterdam et ses cannaux, il y a l’option « Lovers Canal Cruise » dont les slogans et affiches vous attraperont dès la sortie de la gare. Il y a aussi l’option « deluxe », avec Champagne rosé ou même dîner, qui vous coûtera le prix d’une nuit d’hôtel. Entre les deux il y a Arnout. Sosie hollandais de Simon Baker allias « the Mentalist », Arnout est l’option : « J’ai un pote à Amsterdam qui à un vieux saloon boat, il m’a fait découvrir Amsterdam sur les canaux, c’était parfait. »

Capacité maximum :12 personnes. Nous étions six. En 90 minutes de ballades et de vannes bien senties, on découvre un Amsterdam insolite, avec ses anecdotes et ses trésors cachés. Voici 40€ que vous ne regretterez pas avoir dépensés.

En savoir plus : http://leemstar.nl

Amsterdam

Eating : Birds, the Best Thai in the country

Je ne vais pas vous dire de boire de la bière, de goûter des pancakes hollandais ou de vous ruer sur la première “apple pie” dès votre arrivée à Amsterdam Centraal. Non. Je vais plutôt vous parler de la gifle gustative de ces quelques jours : elle s’appelle Bird.

Officiellement reconnu comme “le meilleur restaurant Thaï du pays”, peut-être même le meilleur d’Europe tant le niveau est élevé et similaire aux meilleurs plats que j’ai pu déguster en Thaïlande. Décor authentique, plats relevés et prix tout doux. Comptez 50€ à deux avec entrées, plats et boissons. Nous ne sommes pas arrivés jusqu’aux desserts. Si les saveurs sont authentiques, les portions, elles, sont véritablement hollandaises…

En savoir plus : www.thai-bird.nl

Listening : Café Alto, du Jazz en toute détente

Parce qu’un weekend est toujours plus riche avec du Live, Café Alto est l’endroit où vous pourrez vous mêler aux locaux et écouter du très bon Jazz. Entrée gratuite, bières fraiches et très gros son dans une ambiance des plus détendues. Chaude recommandation.

Jazz Cafe Alto Amsterdam

Shopping : Amsterdam, capitale européenne du denim & de l’indigo ?

Je vous ai prévenu. Amsterdam est un concept store à ciel ouvert qui ne manque pas de bonnes adresses. En voici quelques une à ne pas rater si vous voulez ramener un souvenir que vous garderez longtemps, très longtemps…

  • Denham

Voici un temple du denim et de l’indigo où l’on se sent bien et où la confection traditionnelle des toiles selvedge rencontre des coupes indémodables. On vous conseille la lecture de l’ouvrage “Blue Blooded” et même de goûter leur Sake. Un petit bout de Japon à la sauce hollandaise qui vaut le détour.

Denham Amsterdam

En savoir plus : www.denhamthejeanmaker.com

  • Red Wing Shoes

Les illustres et indémodables chaussures américaines depuis plus d’un siècle possèdent leur store à Amsterdam présentant l’intégralité de leur collection, pour homme et femme. Très dur de ne pas y trouver son bonheur.

Un classique sur lequel nous reviendrons en détail très prochainement…

En savoir plus : www.redwingamsterdam.com

  • Number 9

Encore un concept store pour elle et lui qui présente une sélection de vêtements extrêmement bien faite. Nous y avons d’ailleurs découvert une marque hollandaise que nous adorons : “Kings of Indigo”. Je crois que tout est dit ?

Conseil d’ami si vous avez 5 minutes, n’hésitez surtout pas à engager la conversation, le staff est adorable et mademoiselle prépare un cappuccino de très haut-niveau pour un peu que vous soyez sympas !

  • Concrete Matter

Plusieurs magasins à Amsterdam pour cette enseigne qui présente des pièces vintage triées sur le volet. Loin de la friperie,  les vestes et chemises militaires du début du siècle dernier issues des armées suédoises, hollandaises, américaines et japonaises y font loi, à des tarifs loin d’être prohibitifs. Une visite de courtoisie s’impose.

Military shirts

En savoir plus : https://eng.concrete-matter.com


Bien évidemment je vous encourage également à ne pas quitter Amsterdam sans avoir fait un tour au Musée Van Gogh, les toiles du maître à la vie difficile valent le détour et sont très bien mises en valeur. Un petit conseil toutefois, levez-vous tôt et démarrez la visite dès l’ouverture du musée, sans quoi cette visite pourrait vite vous coûter une demi-journée sur place alors que 2 heures suffisent.

Vous l’avez compris, nous avons été séduits, conquis même par tant d’élégance et de douceur de vivre, et ce malgré la pluie qui nous a accompagné une partie du séjour. Nous rentrons à Paris encore sous le charme dans le train qui nous dépose Gare du Nord en se disant que le kebab du coin ressemble nettement moins à un concept store… A bientôt Amsterdam, merci pour ton accueil.

Flat white - Love

EnregistrerEnregistrer