Home Le Savoir The News

Rétromobile 2018 : Des voitures de collection et des flocons

Nicolas
Le 7 février 2018
C

Chers amis, il est toujours un grand plaisir que le moment de Rétromobile. Retrouver des amis autour d’une passion commune, rencontrer de nouvelles personnes du secteur, voir et sentir d’anciennes autos. Qu’il s’agisse d’une Porsche 959 comme d’une Méhari.

Mais. Parce qu’il y a toujours un mais. Nous avons eu plus de mal à y accéder cette année avec toute cette neige, de surcroît quand Jérôme tend son téléphone pour scanner son billet et que celui-ci s’éteint. BREF. Nous y sommes tout de même parvenus.

Rétromobile, ça commence aujourd’hui, et on vous fait un petit tour du propriétaire avant que vous n’y alliez vous faire votre propre idée.

__

Quand vous arrivez à Rétromobile, avant d’accéder aux ilots centraux souvent composés de véhicules prestigieux, vous devez errer dans de fins couloirs où se trouvent une myriade d’objets tous aussi intéressants.

Rétromobile - Clignotants

La première “échoppe” d’intérêt vend un nombre impressionnant de pièces détachées pour voitures anciennes. D’un clignotant, en passant pas une bielle de moteur à explosion, sans oublier quelques lignes d’échappement de vieilles Citroën. Ça vous met directement dans une ambiance particulière. On s’y sent bien.

Et puis vous cheminez lentement, pour ne rien rater de ces petites boutiques. Vous croiserez forcément des vendeurs de miniatures, dont certaines vous font franchement envie par leur degré de détails, sans oublier d’anciennes “réclames” pour automobiles, avec de la grosse punchline. Nostalgie d’un instant pour ce marketing révolu.

Rétromobile - Pompe à essence

C’est alors que Benjamin, un précieux ami travaillant pour Chopard me hèle depuis son stand Porsche partenaire. Jérôme et moi entrons dans le temple de la Porsche Vintage, avec une somptueuse et rare 959 de 1988, sans oublier “ma préférence à moi”, une 356 de 1954. En provenance directe de Stuttgart. Charmant.

Rétromobile - Porsche 356

Nous continuons notre promenade du soir en passant par nos amis de chez Catawiki, accueillis par une belle 911 crème. Nous qui étions venus parler auto, nous retrouvons de vieux amis et connaissances du secteur et commençons à débattre sur les Rolex Vintage. Situation tout à fait banale. Surtout quand une 1680 arbore un nato jaune fluo à provoquer des crises d’épilepsie aux plus vaillants d’entre nous. Si vous connaissiez la femme qui la porte, vous comprendriez.

Entre temps, nous avons fracturé notre rétine, notre coeur et nos os. Au détour d’une allée, la courbe d’une carrosserie me parle franchement, mais je ne sais plus poser de nom sur cette voiture que j’adore pourtant. Et là devant mon regard ébahi. Une incroyable BMW 507 nous regarde fixement. Sa calandre aiguisée et sa taille compacte ne peuvent tromper personne.

Rétromobile - Moto Agusta MV

Nous finissons notre tour d’inspection par LE stand à ne pas rater. Il s’agit de celui d’Artcurial, ponctué de merveilles parfois classées par thématiques. Nous y retrouvons notre ami Lois, avec lequel nous avions fait quelques belles images Fiat 124 Moretti. Un grand nombre de personnes se presse admirer la merveilleuse Ferrari 250 GT Cabriolet.

Rétromobile - Moteur

Chers amis, je ne peux donc que vous encourager à faire un tour sur ce merveilleux salon Rétromobile, rien que pour admirer, mais aussi sentir les véhicules qui faisait vibrer le macadam d’antan. Et qui ne sont pas prêts d’arrêter. Pas vrai Anne ?


Salon Rétromobile – Du 7 au 11 février 2018 au Parc des expositions de la Porte de Versailles.
Qu’il neige ou qu’il vente.