Home Le Savoir Le Portrait

Portrait : Walter, roi du politiquement incorrect !

Jérôme
Le 12 février 2018
C

C’est une rencontre avec un amateur de montre un peu différent que je vous propose aujourd’hui. Bertrand est comédien et son nouveau spectacle intitulé “Formidable” fait salle pleine au point virgule les mardi et mercredi soirs à 19h. Pour avoir vu le spectacle la semaine dernière et avoir littéralement pleuré de rire sur mon siège en bois, je ne peux que vous encourager à faire le déplacement. Que ce soit pour donner à votre petit-neveu à tendance timide un rapide aperçu de la vie ou pour une heure de rire en couple ou entre potes, c’est vraiment formidable ! Rencontre avec un humoriste dont vous allez entendre parler…

Walter : Un satire venu de Belgique

Walter habite à Paris mais n’est pas parisien (tant mieux ?). Ce style, cette moustache et cette nonchalance nous viennent de Belgique, terre de bières trappistes, de la Duvel, des frites mais aussi de Rembrandt et de Magritte. On étouffe donc ses petits ricanements, merci. 

Walter - Formidable

Cet épicurien qui aime tirer à bout portant sur tout ce qui bouge ne sort pas tout frais de “l’école du rire”, mais a tout d’abord affuté son regard et sa plume dans une première carrière très corporate durant laquelle l’humour n’était évidemment pas la première des qualités requises.

Bien heureusement, ce talent ne s’est pas éteint dans un bureau. C’est fort d’un pécule certain que Bertrand décide de changer de vie et de tenter l’aventure du Stand-up. Après un rapide passage aux cours Florent, il ne faudra pas longtemps pour que son écriture incisive et sans tabou capte l’intérêt de Jean-Marc Dumontet. C’est donc très rapidement qu’il monte sur les planches du Point Virgule et affine les monologues de son premier spectacle : “Walter, Belge et Méchant” avant de le jouer dans la foulée sur scène de l’Olympia… Rien que ça.

Walter - Formidable

Voilà donc bientôt dix ans que Bertrand, devenu “Walter” pour le public, vit de sa plume et de son verbe sans tabou, entre scène, radio et télévision.

Très peu de publicité autour de ce nouveau spectacle et c’est dommage, je me fais donc d’autant plus un plaisir de partager cette rencontre avec vous. J’aime profondément le principe du stand-up, exercice aussi complexe à réaliser qu’il est efficace lorsque bien maîtrisé. C’est bel et bien le cas de Walter qui nous emmène loin, très loin dans son univers. Sans concession aucune, il réussit à nous faire rire des sujets les plus sensibles sans jamais perdre cette étincelle de respect et cette élégance qui permet à un trublion de rire de tout. Bravo l’artiste ! 

Walter : Une collection de quelques montres peu communes

Nous avons découvert Bertrand et Walter, l’homme et son personnage qui se confondent allègrement il faut bien l’avouer. Nous avons aussi évidemment, parlé montres, étant donné que l’humoriste qui ne monte jamais sur scène ni en t-shirt et baskets, ni même tout vêtu de noir, comprend la présence d’une belle pièce à son poignet…

Walter - Formidable - Collection Montres

Des montres originales, comme lui dans une certaine mesure, et qui dans leur humilité offrent toutes bien plus de ce qu’une étiquette prix voudraient bien en donner…

C’est très jeune, au contact du père d’un ami d’enfance, qu’il initie son regard à la beauté d’un garde temps. Il n’y a pas de secret, être au contact des bonnes personnes, même de manière informelle, reste la meilleure des écoles.

Un chronographe au cadran marqué Tollet, du nom de l’un des plus grands distributeurs belges depuis 1902. Une montre au boîtier en laiton plaqué or qui offre pourtant tout ce que l’on peut aimer des chronographes des années 50. Poussoirs rectangulaires, aiguilles alpha, double-échelle tachymètre et télémètre ainsi évidemment qu’un belle patine du cadran. Bonus, cette montre vient dans une ouverture de boîte oversized très rare de 38mm. De beaux codes pour une pièce familiale qui en plus, a une vraie valeur sentimentale.

Walter - Formidable - Chronographe vintage Tollet

Une Baume & Mercier, or jaune toujours, de style calatrava, aiguilles et index bâtons et petite date à 3h vient s’ajouter aux quelques montres qu’il nous a ramené ce jour là. Ici la particularité n’est pas dans la taille mais dan un cadran en or à la texture très en relief.

WALTER-portrait-Baume et Mercier Calatrava

Viennent s’ajouter à cette collection une petite Omega DeVille au cadran “linen” et au boîtier très 70, un chronographe sport Baume et Mercier vestige de ses années “corporate” ainsi qu’une Rolex Oyster Precision sur son bracelet plié avec un beau cadran laqué noir. Des choix avisés qui ne sont définitivement pas ceux de tout le monde.

WALTER-portrait-Baume et Mercier Chronographe

Sa montre “outdoor” est un diver, Seiko, évidemment, sous les traits d’un SKX013, robustesse et discrétion.

Questions non-essentielles pour mieux connaître Walter

S’il ne devait en rester qu’une ? 

Une montre ? Ce chronographe Tollet de mon grand-père. Valeur sentimentale oblige mais aussi pour son originalité et le fait qu’elle aille vraiment avec tout.

Une autre passion qui te ressemble ? 

La Bande Dessinée. Un art qui me fascine, je regrette d’ailleurs de ne plus autant dessiner, je m’y remettrai peut-être plus tard, j’espère.

Le plus beau compliment qu’on puisse te faire ?

“C’est vraiment un mec bien !” … ou “Quelle taille !”.

Ton plat préféré ?

Un plat de pâtes italien à base de saucisses au fenouil. C’est incroyable, je pourrais en manger tous les jours !

Ta ville préférée ?

J’aime toutes les villes. Vous savez, je suis originaire de Charleroi… ville qui a tout de même été élue “ville la plus moche du monde”. A partir de ce moment là, on apprend à s’émerveiller très facilement !

Plus sérieusement j’ai récemment découvert Lisbonne que j’aime beaucoup pour sa chaleur, sa douceur et une vie à taille humaine qui fait du bien…

Ton cocktail ? 

Sour. Anything sour ! Du whisky, Bourbon ou Pisco, lorsqu’il est accompagné de ce mélange de sucre, de citron et de blanc d’oeuf, j’en suis fan !

Plutôt Miel Pops ou Chocapic ?

Le summum du petit déjeuner pour moi restera toujours un morceau de pizza froide. Il n’y a rien de mieux au réveil lorsque personne n’est là pour te juger…


Si vous ne connaissez pas encore Walter, vous pouvez le retrouver les mardis et mercredis à 19h au Point Virgule du Marais ainsi que le samedi soir sur Paris Première dans “Ça balance à Paris”.

N’hésitez pas, si vous avez un tant soit peu de recul sur l’actualité, les clichés, la religion, la politique et bien plus encore, son humour décapant ne vous laissera pas sans rire…

Pour en revenir à l’horlogerie et à nos amis helvétiques, il le dit lui-même très simplement :

“Il vaut mieux boire un verre avec son ami belge en regardant sa montre suisse… que l’inverse.”

Sur ce je vous laisse, je ne me prononcerai évidemment pas sur la question…