Home Actualité Haute Horlogerie

Patek Philippe Ref. 5396R : une croix de Calatrava au sommet

Nicolas
Le 13 mars 2017
I

Il est de ces familles horlogères dont le nom résonne comme un son cristallin et qui alimente notre imaginaire. Patek Philippe en fait évidemment partie. C’est un univers entier qui s’offre à notre esprit, mêlé d’élégance, de mystère, et de très haute horlogerie. Aujourd’hui, j’aimerais vous faire ressentir le frisson qui parcours l’ensemble de notre corps quand on découvre l’âme d’une Patek. De surcroît quand elle représente la quintessence même de la manufacture.

Patek Philippe : un monde à part

Patek Philippe Calendrier Annuel 5396R

L’imaginaire Patek Philippe se ressent comme un monde sans la moindre particule de poussière, un univers lisse et sans accrocs. Un magasin de porcelaines. Il est difficile d’y pénétrer, et encore plus mystérieux d’en connaître le fonctionnement et les ressorts.

Patek ne fait pas exception aux grands noms de l’horlogerie, qui ont offert quelques pièces iconiques aujourd’hui rares et prisées des collectionneurs du monde entier. Je pense bien évidemment à des références 5711 (Nautilus), 5167 (Aquanaut), et autre 6102 “Celestial”. Not your every day watch.

Nous n’aurons pas non plus de débat concernant le nom de manufacture accordé à Patek Philippe. Il n’a pas lieu, et n’aura jamais lieu. Never ever. De la conception du mouvement en passant par les boitiers et les bracelets, l’internalisation fait loi. Patek a créé en 2009 son propre poinçon, pour encore élever plus haut les standards horlogers en matière de contrôles et de précision. C’est un organisme indépendant qui s’occupe du reste. Keep it simple.

Quintessence Patek Philippe : calendrier annuel 5396R

Patek Philippe Calendrier Annuel 5396R

J’ai oublié de préciser un “détail”. Chez Patek, le langage universel est la référence. Tout est une référence, et pour montrer que l’on possède la connaissance infuse, il faut maîtriser le langage.
“Nautilus ? Jamais entendu parlé”
Éclats de rires, surprise générale. “Au temps pour moi ! Référence 5711”

Si je parle de quintessence de l’âme Patek Philippe, ce n’est pas un mot employé au hasard. La 5396 représente une fine élégance et une intemporalité qui ne se cachent pas.

Le boitier de cette Patek 5396

Je cherche à l’horizon la moindre trace d’acier chez Patek. Erreur 404. Pas d’acier, enfin très très peu. De l’or et encore de l’or. Le boitier est ici en or rose et, proportions maîtrisées oblige, ne dépasse pas les 38,5mm de diamètre. Un vrai diamètre, qui accompagné d’une grande finesse de boîte, rend hommage à l’horlogerie comme on sait l’apprécier. Le boitier est simple et sa lunette lisse. Tout est pensé pour focaliser rapidement notre regard sur le cadran.

Un cadran équilibré

Patek Philippe Calendrier Annuel 5396R

Le cadran accueille donc un calendrier annuel, composé des heures, minutes et grande seconde. Puis pour le calendrier, de la date, du jour et du mois, relevés par une phase de lune à six heures. Le tout s’étendant de midi à six heures, toutes proportions gardées. L’esprit Patek fait respirer le cadran. Je pense en premier lieu à ses chiffres Breguet qui danse autour du cadran, ainsi qu’une fine minuterie pour l’accompagner. Un beau terrain de jeu pour des aiguilles dauphines.

Je suis assez touché par la mise en place, dans le même cadran réservé à la phase de lune, d’une indication 24 heures. Cela ne vient pas brusquer l’équilibre du cadran, et permet vite de se repérer. Complémentaire, mon cher ami. 

Ce n’est que la face caché d’un univers plus vaste, plus complexe, mais qui s’offre à nous en tournant la montre. Un vrai mouvement de manufacture.

Le mouvement Patek Philippe : calibre 324

Patek Philippe Calendrier Annuel 5396R - Calibre 324

Concentration maximale, tout se joue ici. On retient son souffle, tel un tireur d’élite visant une cible à 800 mètres de distance, on profite du silence, et on regarde le balancier et le spiral se tendre et se détendre. Toutes les pièces du mouvement sont réalisées en interne, suivant des exigences du poinçon créé par Patek Philippe. Des innovations sont donc présentes sur les organes principaux du mouvements, balancier Gyromax et spiral Spiromax en tête de liste. Les seuls noms à la Matrix que vous trouverez chez Patek.

Gyromax pour la balancier, qui est repensé pour battre toujours plus régulièrement, avec des parties (masses d’inertie) en or (pour sa structure), ainsi que des masselottes fendues se trouvant dessus et permettant les réglages les plus fins. Des questions ?

Le tout est parfaitement décoré, côtes de Genève sur les ponts et un perlage en règle sur les éléments plus profonds. Ça se mange sans faim.

Élégance et haute-horlogerie

J’espère vous avoir tenu correctement la main dans cette découverte du calendrier annuel selon Patek Philippe. Une pièce somptueuse, fine par tous les angles, parfaitement travaillée, combinant des complications et des innovations discrètes. Gardons à l’esprit que les principales innovations ne sont pas celles qui se voient au premier coup d’oeil, Dieu est dans les détails plus que jamais ici. Et le centre de Recherche et Développement Patek ne connaît pas de moment de répit. Tant mieux pour nous.

Ce calendrier annuel, c’est un peu le dernier élément que l’on glisse à son poignet, après s’être parfaitement apprêté, chemise poignet mousquetaire, costume croisé en laine, mocassins à glands. Il vient sublimer un tout déjà organisé de la meilleur des manières possibles, dans le meilleur des mondes possibles qui s’offre à nous une fois la porte de notre foyer dépassée.

Patek Philippe Calendrier Annuel 5396R