Home Actualité Horlogerie

Omega Seamaster 300 Diver Commander’s Watch : James Bond et la Royal Navy

Gabriel
Le 4 août 2017
I

Il y a trois semaines de cela, Omega présentait à Londres une édition limitée très particulière du modèle iconique Seamaster 300, dont je vous parlais il y a peu au poignet de James Bond. Un modèle particulier puisque rendant hommage au visage militaire de l’espion britannique, souvent inconnu, et pourtant indispensable pour découvrir l’âme de James.

Une ‘Commander’s watch’ ?

‘Commander’, pour les anglophones que nous ne sommes pas tous, est un grade militaire. Et plus précisément un grade d’officiers supérieurs de la Royal Navy britannique, qui peuvent à la fois servir leur pays sur mer en tant que commandant de frégate ou de sous-marins, ou sur terre au sein d’états-major.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’avant d’écrire la série de romans contant les aventures de l’espion britannique, Ian Fleming était volontaire de réserve de la Royal Navy, et qu’en 1939 il fut même promu au grade de commander. Mais il ne fit pas que flotter sur quelques frégates. Il fut aussi engagé au coeurs de missions décisives au cours de la guerre, étant un élément clé de commandos d’intelligence.

Ian Fleming en tenu de Commander de la Royal Navy

Si l’on retrace la vie de son personnage préféré, James, on remarque que celui-ci est aussi passé par la vie militaire. Souvenez-vous quand je vous évoquais les échanges de Vesper et James :

Vesper : ‘You know, former SAS types, with easy smile and expensive watches. Rolex?’
James : ‘Omega’
Vesper : ‘Beautiful’

L’on sait donc que James est probablement un ancien des Special Air Service britannique. Au-delà de quelques indices dans les livres, on se souvient de You Only Live Twice (1967) et la prétendue mort de James ainsi que ses funérailles à Hong-Kong sur une frégate, où l’on peut lire sur le journal : ‘British Naval Commander murdered’. James en est donc aussi.

Sean Connery dans You Only Live Twice en tenue de Commander

Omega Seamaster 300 Commander’s Watch

Omega rend donc hommage à cette aspect de l’espion Anglais, ainsi qu’à la British Royal Navy dans une pièce en édition limitée.

OMEGA Seamaster 300 Commander's Watch

Rien de différent dans les formes de la montre par rapport à la Seamaster 300. On retrouve les mêmes dispositions, la valve hélium étant toujours présente à dix heures, et le boitier abritant un mouvement Co-Axial. Sur cette édition, il est plutôt question de codes couleurs différents. En référence à cet esprit Bond, et à la Royal Navy.

On retrouve donc du rouge, à la fois sur la ligne ‘Seamaster’, mais également sur l’aiguille des secondes terminée du logo 007, et sur le premier quart de la lunette unidirectionnelle. Qui se prolonge jusque dans le bracelet en tissu fourni dans la boîte.

En retournant la montre, tout prend sens. On retrouve sur la masse oscillante l’insigne du grade de Commander, à savoir trois galons larges, avec une boucle dans le galon supérieur.

OMEGA Seamaster 300 Commander's Watch

Cette pièce est, en plus d’une montre que nous connaissons et nous aimons, une véritable expérience. Comme recevoir une médaille après l’accomplissement d’une mission. La montre est livrée dans un écrin qui ressemble exactement à ceux délivrant des médailles.

Une édition limitée à 7007 pièces, au prix de 4700€. Qui existe aussi en or jaune, limitée cette fois à sept exemplaires. Il ne reste plus qu’à trouver notre frégate et notre Walther P99, avant de repartir croiser les mers et océans.