Home Montres Vintage Conseils

Montres anciennes : Tellement plus qu’une simple nostalgie…

Jérôme
Le 5 juin 2018
T

Temps de reflexion aujourd’hui, autour d’un sujet qui me tient évidemment particulièrement à coeur : celui de faire le choix d’une montre de collection. À l’heure à laquelle les collections “vintage” fleurissent dans toutes les industries, de la mode à la moto en passant par la déco et évidemment les montres modernes, nombreux sont ceux qui assimilent cette tendance qui semble durer au manque de créativité de certains et à la fibre nostalgique des autres. Je me permettrais donc aujourd’hui de partager avec vous mon humble avis sur la question. Cela n’est jamais qu’un avis mais ça me fait plaisir. Qui sait ? Ces questionnements résonneront peut-être jusqu’à ouvrir certains à de nouvelles perspectives…

Un choix loin d’être purement nostalgique, vraiment.

On nous y ramène constamment et c’est une notion que je n’aime vraiment pas particulièrement. On l’appelle “nostalgie“. La langue française définit ce sentiment comme un “Regret mélancolique d’une chose révolue ou de ce qu’on n’a pas connu“. Je comprends, je l’accepte, mais je ne suis pas obligé d’être d’accord. La notion de tristesse inhérente au regret n’est a mon humble avis non seulement pas obligatoire mais surtout ne correspond absolument pas à la démarche d’un passionné ou d’un collectionneur aujourd’hui. Je m’explique :

On dit la nostalgie trompeuse, c’est vrai. Il n’est pas bien difficile de se laisser aller et de confondre un instant le souvenir du bonheur avec le bonheur lui même. Un bonheur installé dans un contexte de lieu et de temps bien précis qui évidemment n’est plus et ne se reproduira jamais. S’installent alors la notion de tristesse et la mélancolie.

Sauf que l’approche brésilienne en la matière me parle davantage. Je vous emmène au brésil un instant car la définition du sentiment que l’on appelle en portugais  “saudade” n’a pas d’équivalent français et est trop souvent traduit de manière incorrecte par le mot nostalgie. La “saudade” est bien plus complexe que cela et inclue une notion d’espoir, de joie et de réjouissance à se souvenir de ce qui n’est plus mais qui un jour a procuré du bonheur. Qu’il s’agisse d’un lieu, d’une époque ou bien évidemment de quelqu’un.

La définition du Larousse, sans proposer d’équivalent, n’est pas inintéressante : « sentiment de délicieuse nostalgie, désir d’ailleurs ». Si la nostalgie se défait de son caractère sombre et mélancolique, alors je dis oui. C’est justement ce qui nous intéresse tant dans cette démarche de faire le choix de l’ancien. On ne le fait pas pour se faire du mal, bien au contraire…

Si cette notion complexe et typiquement brésilienne vous intéresse et vous séduit, je ne pourrais que vous encourager vivement à vous noyer dans l’écriture de Vinicius de Morães, les mélodies de Tom Jobim et les interprétations de João Gilberto. Pour commencer. Vous ne trouverez pas de meilleurs professeurs, je vous le garantis…

Hamilton Chrono-Matic 11002-3 - Calibre 11

Revenons donc à nos montres anciennes. On en fait souvent le choix car les proportions, les designs et l’esthétique des pièces modernes ne nous correspondent pas, ou du moins pas autant que cette montre qu’on a vu au poignet de notre père et qui a nourri notre imaginaire d’enfant. La nostalgie d’une époque ou d’une esthétique ne se tinte ici surtout pas de tristesse mais au contraire de joie et de réjouissance, celles de se mettre en quête de la pièce désirée, l’espoir de la trouver et la joie d’un jour peut-être la porter à son poignet pour prendre la mesure du temps qui passe.

Je n’y vois pour ma part aucune mélancolie ni même un refus de vivre avec son temps. Après tout, mon téléphone est dans ma poche et reçoit des messages des quatre coins du monde. Tout va bien. Continuons…

Le charme de la patine…

Inimitable, même si les collections actuelles recèlent de choses qui s’en rapprochent de plus en plus : les effets du temps sur ces objets du quotidien. Qu’il s’agisse d’un cadran de montre aux index jaunis, d’un insert de lunette délavé ou de la patine d’un cuir, ils relèvent tous de l’appréciation du même concept japonais de “Wabi Sabi” que nous présentions il y a quelques temps déjà. Si vous n’êtes pas familiers avec la notion, je conseille la relecture, évidemment.

Rolex Oyster Precision 6424

Cette beauté imparfaite dont on parle dépasse évidemment les frontières de l’horlogerie et peut revêtir des formes aussi diverses que variées : une théière en céramique lissée et patinée par les passages de l’eau sur la terre cuite, un manche d’outil en bois rendu rond et chaud par l’utilisation de la main de l’homme, ou encore une marche en pierre émoussée par des milliers de pas. Autant de manières différentes d’apprécier le passage du temps et de nous émouvoir des gains d’expériences associés à la répétition de ces actes.

Chaque lieu et chaque objet se retrouve donc imprégné de cette présence et marqué de ces stigmates. Des marques que seul le temps peut laisser. La patience est une vertu, c’est ce que l’on dit. Elle est ici nécessaire. La bonne nouvelle étant bien sûr que l’on peut dans notre domaine profiter de celle des autres sans forcément atteindre la barre des 90 ans avant de pouvoir apprécier ce charme inimitable. C’est une vraie bonne nouvelle.

Et si ce petit pas en arrière était en fait un grand pas en avant ?

Est-ce donc vouloir revenir en arrière et refuser d’avancer avec son temps que d’aimer porter une montre mécanique à remontage manuel à l’heure de l’intelligence artificielle ? Je ne pense pas. Vouloir revenir à davantage de simplicité à l’heure à laquelle notre civilisation nous pousse vers toujours plus d’excès est au contraire un grand pas en avant vers je l’espère demain un nouvel âge d’or et un retour à la valorisation des relations humaines dans ce qu’elles ont de plus noble, digne et beau.

Vous voyez, vouloir perpétuer et continuer de faire vivre ce qu’un passé glorieux nous a offert de meilleur n’est pas de la nostalgie mais au contraire un message rempli d’espoir. Non ?

Si maintenant vous me demandez si cela peut passer par une petite montre vintage ? Bien évidemment, c’est un excellent début…

Tudor Submariner 79090 - Bracelet Rallye Joseph Bonnie

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer