Home Montres Modernes Abordable

LIP : La diode de 1976 est de retour en collection

Jérôme
Le 8 octobre 2018
L

L’univers des montres qui nous font plaisir n’est pas toujours horloger. Il y a évidemment les montres mécaniques, les complications, les grandes complications, les chronographes et les plongeuses. Il y a  le quartz et entre les deux des technologies hybrides, parfois complémentaires dont les japonais ont le secret. Il y a aussi les montres à LED dont les designs audacieux reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène, telles ces Mercedes 300 CE qui retrouvent aujourd’hui doucement toute la hype qu’elles avaient un jour perdu.

LIP Diode - Roger Tallon 1976 - 2018

Suivant la logique cyclique des tendances et de manière très abordable, voici la LED de l’emblématique Roger Tallon qui, 40 ans plus tard, revient en collection chez LIP. 

LIP & Roger Tallon, de vraies “montres Design”

Revenons un instant sur les bases même de la définition de montre “design”, qui j’ai l’impression ne veut plus dire grand chose depuis que Daniel Wellington et ses copycats ont envahi les rues et les poignets. Toute montre a une forme, un design, et répond normalement au moins à une fonction de base, celle de donner l’heure.

Les choix qui déterminent la forme de cet objet qui donne l’heure dépend parfois d’un cahier des charges précis, lui-même défini par des besoins essentiels que l’objet devra pouvoir résoudre. Ceci est notamment le propre des montres militaire et autres “tool-watches”.

Omega Speedmaster 105.003 - Ed White

Au contraire, j’appellerais “Montres Design”, celles dont la forme est d’abord dictée par un exercice de style, avant de répondre à des besoins fonctionnels.

Pas de jugement de valeur ici, simplement deux approches différentes. Il y a de toute manière à boire et à manger de part et d’autre de cette définition, à la fois des légendes de l’horlogerie et des choses que l’on préférerait oublier….

Les contributions de Roger Tallon à l’horlogerie, notamment avec LIP, sont à mon humble avis à conserver au rang des réussites. De la LIP TV à la fameuse Mach 2000 et bien sûr la diode qui nous intéresse aujourd’hui, voici autant de montres qui 40 ans après leur création interpellent toujours autant par leur modernité que par leurs personnalités.

La diode est de retour !

Voici donc l’une des créations de l’ère design de LIP qui revient aujourd’hui, et c’est à mon avis intéressant pour plusieurs raisons. Tout d’abord, son design évidemment, qui sans juger de la beauté de l’objet de manière très subjective, est surtout une construction très qualitative qui transmet une impression de qualité perçue qui va bien au delà des 199€ de son prix. Une belle carrure en acier carrée, un brossé vertical sur la surface et des chanfreins polis et un bracelet pris en sandwich avec le fond de boîte. Un design plus que spécifique et identitaire.

Ensuite parce que le LED est une technologie qui répond aujourd’hui à un besoin évident de notre société : celui de se déconnecter et de réapprendre à prendre son temps. Cette montre, vous l’aurez compris, ne se connectera donc pas à votre smartphone afin que vous puissiez avoir constamment à votre poignet des informations aussi vitales que le dernier appel entrant ou votre objectif de pas sur la journée. Et c’est une très bonne chose.

LIP Diode - Roger Tallon 1976 - 2018

Le fait de n’avoir l’affichage de l’heure que durant quelques secondes furtives lorsqu’on le décide peut également être source de repos. Nous tombons alors dans une démarche bien différente qui ne consiste plus à être témoin du temps qui s’échappe, mais davantage à observer le temps qui s’est écoulé depuis notre dernière consultation, si on le souhaite.

Vous me direz qu’il suffit alors de choisir délibérément de ne pas porter de montre du tout pour retrouver cette liberté. C’est aussi vrai, mais on se priverait alors d’une grande partie du plaisir qu’est pour nous celui de porter une montre !

LIP Diode - Roger Tallon 1976 - 2018

Nous sommes donc ravis de revoir cette petite Diode. Parce qu’on aime son humilité, sa simplicité et parce que les années 80 (oui, la Lip Diode était en avance sur son temps) n’ont pas été aussi sexy depuis si longtemps que ça nous fait plaisir de revoir avec cohérence cette singularité française assortie à un bandana, un jean taille haute et une paire de converses….

Espérons simplement que les coupes de cheveux, elles, ne reviennent pas tout de suite au goût du jour !