Home Montres Vintage Conseils

Une histoire de Cyclope : Très belle Rolex Submariner 1680 chez Joseph Bonnie

Nicolas
Le 23 août 2018
L

La lignée des Rolex Submariner est un chemin aussi sinueux que l’arbre généalogique des Rois de France. Un nombre important de branches, de grandes ressemblances physiques mais de fines subtilités, beaucoup de pouvoir, de nombreux enfants illégitimes et une grande dose de mystère. Nous allons aujourd’hui rapidement revenir sur une Submariner très particulière et aujourd’hui extrêmement désirable : la Rolex Submariner référence 1680.

Rolex Submariner 1680

Au passage, pour ceux d’entre nous qui en cherchent une belle,  celle-ci vient d’apparaître sur notre shop Joseph Bonnie et est à la recherche d’un papa…

Rolex Submariner 1680 : avant la Transition

Comme toujours quand on parle de grandes familles, il faut aller sonder les générations antérieure pour se faire une idée des nouveautés et des évolutions.

La génération antérieure n’est autre que notre référence adorée Submariner 5513, dont je vous parlais pour évoquer les montres de James Bond, et que Romain Réa déshabillait lors d’un épisode de la Minute de l’Expert.

Rolex Submariner 5513 Faded insert

La Rolex Submariner 1680 succède donc à cette 5513 et présente de vraies différences.

Alors que la Rolex 5513 verra sa période de production s’étendre de 1962 à 1989, les premiers modèles de 1680 apparaissent en 1969 et la production continuera jusqu’en 1979. On remarque de suite la courte période de production de la 1680 comparée à la 5513.

La référence 1680 introduit une nouveauté majeure : il s’agit de la première Submariner avec date. De plus, c’est la première fois que l’on observe la présence du fameux cyclope grossissant apposé au verre de la montre et qui facilite ainsi la lecture de la date.

Rolex Submariner 1680 - Red Sub

Pendant les premières années de production de la montre, quelques cadrans “Red” verront le jour, accompagnés de l’écriture “Submariner” en rouge. Des pièces aujourd’hui très convoitées par rapport à l’écriture blanche, elle aussi convoitée évidemment.

Côté mouvement, la 1680 est équipée du calibre 1575 (ou 1570, mais uniquement sur le pont du calibre) qui offre donc la date, et évoluera au alentours de l’année 1971 pour intégrer un stop seconde, dispositif permettant d’arrêter l’aiguille des secondes lorsqu’on règle l’heure.

Joseph Bonnie : Rolex 1680 de 1979

Après avoir jeté un coup d’oeil au numéro de série, j’ai pu lire qu’il commençait par 59. Ce qui signifie que la montre a probablement été produite lors de la dernière année de production de la référence 1680 en 1979.

Rolex Submariner 1680

Ce qui correspond bien avec plusieurs détails de la montre. Tout d’abord, elle possède bien la fonction stop seconde apparue quelques années après le début de la production. De plus, qui est un vrai détail mais d’une grande importance, la couronne est de type “Triplock” avec joint apparent. Un détail qui n’apparaît que peu de temps avant la fin de la production, en 1978.

Elle est équipée de son bracelet oyster à maillon plein 93150. Un bracelet qui apparaît sur les 1680 ainsi que d’autres références aux environs de la moitié des années 1970.

Deux choses participent en plus au charme de cette pièce. Tout d’abord un beau cadran aux index patinés couleur crème, mais également le verre cheminé biseauté Plexiglas qui vient apporter de la profondeur à la pièce ainsi qu’un beau profil. Quand on combine tout cela avec les proportions souvent reconnues comme parfaites de la Submariner, il est bien difficile de ne pas céder à son charme.

Rolex Submariner 1680

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement je crois bien que je ne m’en lasserai jamais.

Avis aux amateurs…


Plus d’informations sur cette Rolex Submariner 1680