Home Montres Vintage Focus

Heuer Calculator Chronograph : Seventies et mathématiques

Nicolas
Le 20 février 2018
O

On ne change pas une équipe qui gagne, et cette semaine je veux vous parler d’une pièce vintage un peu confidentielle, mais néanmoins pas dénuée de charme. Une montre qui ressemble davantage à un outil fiable et précis. Chers amis, voici la Heuer Calculator Chronograph.

__

Un vent de paradoxe souffle sur ce chronographe Heuer. Quand on nous parle de règle de calcul, la première chose qui nous vient à l’esprit s’appelle probablement Breitling Navitimer. Et c’est normal. Mais en élargissant un peu notre champ de vue, d’autres pièces méritent tout autant notre attention.

Heuer Calculator Chronograph

Observez attentivement la forme, l’esprit, et la fonction de cette Heuer. Ils s’inscrivent au mieux dans ce climat des années 70 qui a vu la naissance de chronographes symboliques chez Omega ou encore chez Breitling. Des chronographes aux formes arrondies, souvent “présents” sur le poignet. Cette Heuer en est une digne représentante avec ses petits 45mm de diamètre et une épaisseur à peine supérieure à 15mm.

Ici, en supplément, une règle de calcul fait office de lunette.

Vous devez savoir que la première lunette est fixe, et que la deuxième lunette, elle, vient tourner autour de la première pour nous donner quelques informations utiles. N’ayez crainte, nous écrirons très prochainement quelques mots sur l’utilisation de cette règle de calcul. Qui vous permettront de calculer des vitesses, des consommations d’essence ou encore de réviser vos tables de multiplication.

Heuer Calculator Chronograph

La Heuer Calculator apparaît donc au début des années 1970, au catalogue en 1971 plus particulièrement.

Pour comprendre, revenons un instant en arrière. Je vous parlais il n’y a pas si longtemps de l’iconique Heuer Monaco, et principalement de son calibre 11 développé par Buren, Dubois Depraz et Breitling. La grande guerre de l’époque tournait autour de la suprématie pour le mouvement automatique de chronographe, entre Zenith, Seiko et Heuer. Une chose reste certaine, peu importe ceux qui l’ont développé/ commercialisé en premier, les trois resteront dans l’histoire de cette folle course.

Pourquoi je vous parle de ça ? C’est simple. Heuer, pour rester dans la course et toujours innover, remplace rapidement son Calibre 11 par un Calibre 12 pour faire face à quelques problèmes de frictions, et battre plus rapidement. Il est suivi de près en 1972 par le Calibre 15, répondant lui à une stratégie globale de réduction des coûts. Car vous remarquerez qu’il n’y a plus de compteur des 12 heures du chronographe.

Les Calibre 12 et 15 équiperont respectivement les références Heuer Calculator 110.633 et 150.633. Références apparues en 1971 au catalogue Heuer. Vous observerez cette couronne à neuf heures comme sur la Monaco. Un signe pour faire comprendre à son porteur “je suis un chronographe automatique, je me remonte seul, merci”.

Heuer Calculator : Petit guide des références

La montre que nous vous présentons en photo n’est autre qu’une référence 110.633. Elle est apparue en 1971 et possède à neuf heures le totalisateur des 12 heures du chronographe, ce qui signifie qu’elle est équipée du Calibre 12. Elle possède un cadran bleu et la mention ‘Automatic chronograph’ à six heures. Cette référence restera plus de dix ans au catalogue.

Heuer Calculator Chronograph - Référence 110.633

La référence 11633 de 1977 sera également équipée de ce calibre. Mais ce modèle tranche un peu avec les autres, et fait figure de plus “froid”. Exit la couleur orange, les aiguilles sont blanches, et celles du sous-compteur ont des extrémités carrées. Sans parler de son cadran noir et de sa “première” lunette tachymétrique.

Heuer Calculator 11633

L’autre référence, apparue en 1971, n’est autre que la 150.633. Comme son nom l’indique, elle est équipée du Calibre 15. Information que l’on retrouve sur le cadran par une petite seconde à dix heures et non plus le totalisateur des 12 heures. La mention ‘Calculator’ se trouve maintenant en-dessous de cette petite seconde. Cette pièce ne sera plus au catalogue après 1975, et sa particularité réside aussi dans le fait que l’on peut la trouver avec cadran noir au début de sa production.

Source : Amsterdam Vintage Watches

Le charme de ces pièces réside également dans les couleurs utilisées. De l’orange vitaminé pour les aiguilles des heures et des minutes, sans oublier la petite seconde, et son extrémité rectangulaire. Ainsi que des marquages oranges dans le sous-compteur des trente minutes. De quoi envoyer une régate, par exemple.

La dernière référence dont j’aimerais vous parler se nomme 740.633. Elle est importante car diffère de la 110.663 et la 150.633 par son mouvement. Pour des raisons de coût principalement, elle est équipée du Valjoux 7740, semblable au calibre 12 pour ses fonctions, mais à remontage manuel toutefois. On remarquera aussi que la couronne est désormais à trois heures. Remontage manuel oblige…

Je crois avoir fait le tour des détails techniques, je vais aller faire une sieste. J’espère que cela pourra vous servir lors d’un futur achat afin de ne pas acquérir une “banane”. Il m’a fallu pour cela discuter quelque peu avec un ami collectionneur, et aussi me rendre sur le plus complet des sites pour les amateurs de Heuer, j’ai nommé OnTheDash.

La Heuer Calculator reste donc une pièce d’un bel intérêt pour celui qui connaîtra l’héritage qu’elle transporte, et qui sait apprécier l’époque et le contexte de son apparition. Seventies quand tu nous tiens.