Home Guide Bracelets de montre

Conseils d’ami : L’été, votre montre et vos bracelets

Nicolas
Le 20 juillet 2017
P

Par amour du bracelet, pour l’amour de notre montre, l’été est une période à prendre en considération, absolument. Car l’été vient avec quelques changements, et c’est un bon moment pour se faire plaisir et changer de bracelet comme de chemise tout en rendant toujours un bel hommage à notre garde-temps, et à nous-même, au passage. Quelques petits conseils ‘straps’ donc, et quelques expériences très estivales.

Votre montre en été

L’été, pour un grand nombre d’entre vous, chers amis, est le moment de tous les possibles. Un moment de pause au milieu d’un quotidien plaisant certes, mais parfois un tantinet répétitif, aux paysages urbains qui se ressemblent et s’enchaînent.

Une grande majorité, peu importe le temps qui lui est accordé, s’échappera le temps de se recentrer sur l’important, et de combler son esprit de pensées toutes autres. Certains iront simplement sur la côte qu’ils affectionnent la plus proche, d’autres dans les terres, et une minorité profitera d’une destination accessible en avion, peut-être à la frontière, ou à l’autre bout du monde.

Et puisque vous avez l’âme d’un Rhabilleur, vous emporterez forcément dans votre bagage, entre votre chemise en lin col Mao et le dernier Picsou Magazine, un ou plusieurs garde-temps bien emballés. Sans oublier le set de bracelets qui va avec.

Selon votre destination, quelques idées sont à garder en tête. Vous vous dirigez vers la mer ou l’océan avec le désir profond de nager quelques brasses ? Vous avez une piscine sur fond de mosaïque romaine et vous souhaitez pouvoir aller l’admirer ? Vous abattez des feuilles de fougères en Amazonie ? Avant de partir, quelques conseils. Refaire l’étanchéité est une bonne idée, pour éviter l’eau, you don’t say, mais surtout pour éviter l’humidité selon l’endroit où vous vous trouvez.

Seiko Marine Master 300

Surtout, surtout, on ne le dit jamais assez, n’oubliez pas la pochette de transport ou la marmotte.

Mais le plus important reste à venir. Le choix du bracelet, cette seconde peau qui transforme une montre, et dont vous aurez bien besoin avec une température en hausse et le bain dans l’eau iodée, ou chlorée.

L’été et le choix de bracelet

Certains me diront “pourquoi changer de bracelet quand l’été approche ?”. Alors oui, c’est vrai, on peut aussi bien garder son bracelet en cuir. Mais trop d’expériences entendues çà et là me prouvent le contraire. Le cuir, d’une part, avec la transpiration et le fait qu’il faut du temps pour qu’il sèche, pourra à force se détériorer (l’excès, même sur un produit de qualité, est rarement une bonne chose). Et la sensation d’avoir un bracelet humide ne me plait pas forcément, mais chacun ses goûts.

Le bracelet en acier

Le bracelet en acier est agréable en été, vous le savez mieux que moi. Mais à condition de ne pas l’avoir serré comme un forcené, et à condition que vous ne fassiez pas partie de ceux dont le poignet gonfle (très légèrement, il ne s’agit pas d’une maladie grave ici, mais de la conséquence de la dilatation de petits vaisseaux sanguins) en cas d’excès de chaleur.

Il se révèlera alors vite désagréable. Gardons-le tout de même pour aller chercher quelques crustacés sur les fonds marins, qu’il soit de type Oyster, mesh, à maillons courts ou longs, tout est bon.

Le classique Nato

Un peu de changement est tout de même attendu, chers amis. La première chose qui me vient à l’esprit est bien sûr le bien connu bracelet Nato en nylon. La raison est double. Tout d’abord il est en tissu, et laisse donc plus aisément passer l’air et respirer notre pauvre poignet.

Rolex Submariner 5513/17 Sub Militaire Anglaise 1977

Enfin parce qu’on peut en changer en cinq secondes, et varier très largement les plaisirs. Sans oublier les références historiques sur les origines du Nato, et le petit frisson, l’impression de partir au combat ou en exploration alors que l’on se trouve sur la plage du Pouldu en Bretagne. Magnifique lieu cela dit.

Tropic, tropiques…

Mon coeur se tourne aussi vers le bracelet Tropic, qu’il soit ancien ou récent, en caoutchouc ou en silicone. Il ne créera pas la même chaleur que le cuir, et les perforations qui le composent, permettent une meilleure circulation de l’air. Qui pensait que les tropiques ne pouvaient être frais ? Et puis, ils équipent à merveille la plupart des montres, et confie un charme fou à nos plongeuses préférées.

Le bracelet Perlon

Enfin, je pense que le bracelet Perlon a toute sa place ici. Il représente l’équilibre le plus parfait entre le Nato et nos bracelets classiques. Un peu Nato puisque le bracelet vient se glisser en dessous du boitier, et un peu bracelet classique dans la façon de le fixer avec sa boucle. Il n’y a pas de retour de bracelet comme sur le Nato, et on peut ajuster celui-ci grâce à sa boucle. Un confort fou, une utilité optimale. Mon choix est rapidement fait.

Chers amis, l’été qui vient avec douceur doit être un moment de confort, où l’on peut compte sur sa montre pour se faire légère, discrète, et pour pouvoir profiter de tous les éléments sans retenue aucune. Que vous alliez chassez la Dorade grise sur les côtes armoricaines, surfer quelques mousses sur la côte Basque ou embarquer sur l’Amazone, faites les bons choix, et surtout, faites vous plaisir.


D’ailleurs, nous avons quelques bracelets Mesh, Tropic et Perlon pour vous plaire sur Joseph Bonnie.