Home Montres Modernes Abordable

Aquascaphe : Baltic a désormais sa plongeuse

Nicolas
Le 16 novembre 2018
B

Baltic fait incontestablement partie des marques que nous avons plaisir à suivre depuis leur commencement. C’était en avril 2017 déjà que Baltic se lançait sur Kickstarter avec son chronographe Bi-Compax et sa H.M.S trois aiguilles. Qui font depuis le bonheur de bien des amateurs d’horlogerie, des béotiens aux collectionneurs avertis.

Tous ses bons souvenirs pour vous présenter la nouvelle montre qui viendra gonfler les collections Baltic et qui, tout en conservant l’esprit propre de la marque, propose tout autre chose. Bienvenue à l’Aquascaphe, la nouvelle plongeuse Baltic, disponible en pré-commande sur le site de la marque le 21 novembre prochain. Ça arrive vite.

Baltic : Retour rapide sur image

Les débuts de Baltic, c’était il y a 1 an et demi, déjà ! Quand nous découvrions tous ensemble le chronographe Bi-Compax et la H.M.S trois aiguilles. De belles inspirations du riche passé horloger, avec la pointe de modernité qu’il faut. Pour un prix tout à fait abordable.

Baltic and Kickstarter - Bi-Compax Chronograph

D’abord un Kickstarter (rondement mené) en avril 2017, puis des livraisons qui suivirent en décembre de 2017 et des clients heureux en cette fin d’année. Mais ce n’est pas tout.

Face à ce bel engouement, et la demande grandissante, Étienne (fondateur de la marque) relance une autre production de ses montres et prépare en secret une édition limitée “Panda” de son chronographe Bi-Compax qui fera son apparition en juin un peu plus tôt en cette année 2018.

Déjà au milieu de l’année 2017, l’idée de la plongeuse était apparue dans l’esprit d’Etienne. Il faut dire que la passion des montres transmise par son père ne le laisse pas non plus insensible au monde de la plongée, bien au contraire. L’idée se forme, se travaille, s’affine et me permet aujourd’hui de vous présenter la nouvelle plongeuse.

Le plus important, c’est que si l’on avait enlevé le nom “Baltic” du cadran, nous aurions tout de même pu retrouver l’âme de la jeune marque, bien inscrite dans nos esprits.

Baltic Aquascaphe : le Diver made in Baltic

L’idée de l’équipe Baltic en concevant cette pièce était de surtout créer une véritable montre de plongée, à l’esprit d’une plongeuse ancienne, tout en ne perdant pas l’esprit “cool” propre à la marque. Le but n’était donc pas de produire une grosse tool-watch, mais d’en conserver l’esprit. Ne vous inquiétez pas, une couronne vissée, une lunette de qualité et 200 mètres affichés ne devraient pas vous faire faux bond.

Baltic Aquascaphe

Il faut tout d’abord remarquer que Baltic a conservé la même forme de boitier pour cette Aquascaphe que pour ses autres modèles. Pourquoi changer ce qui fonctionne bien ? Toujours une certaine finesse, donc. Diver ne rime pas forcément avec épaisseur, vous le savez aussi bien que nous.

Le premier “détail” qui a attiré mon regard, c’est la lunette. Lunette tournante unidirectionnelle avec un clic ferme et agréable, et surtout, un insert en saphir qui fait songer à la bakélite d’anciennes montres de plongée, et pas seulement. C’est alors que l’on découvre le beau travail effectué par la marque au niveau du verre. Un verre double dôme en saphir qui s’il ne reproduit pas fidèlement le galbe d’un plexi fait tout de même son effet et confère à la pièce un peu de chaleur.

Baltic Aquascaphe - Verre Double dôme et lunette saphir

À travers ce verre, un cadran simple, mais qui prend sens y regardant de plus près.

Trois déclinaisons sont disponibles : noir mat et index blancs, contraste maximum ; noir grainé, inscriptions dorées et index crème, vintage feel ; ainsi qu’un cadran bleu soleillé auquel s’accorde un insert de lunette bleu presque pétrole. Des index ronds sauf aux points cardinaux où ils sont remplacés par des index triangulaires qui ne sont évidemment pas sans rappeler une certaine Tudor Submariner. Midi conserve son 12 chiffré. Une belle harmonie et symétrie ressortent de ce cadran, pas forcément un hasard quand l’on s’aperçoit qu’il n’y a pas de fenêtre de date. Ça fait du bien !

Avez-vous remarqué que le cadran avait une spécificité “sandwich” ? Si l’on regarde de près les index triangulaires, on remarque que nous sommes bien en présence d’un cadran sandwich, détail que je n’avais pas remarqué de suite mais qui vient ajouter une profondeur certaine à ce cadran.

Baltic Aquascaphe - Cadran

Le boitier, comme je vous le disais un peu plus haut, reprend la carrure des autres pièces de la marque, conservant ce brossé sur les cornes et la tranche de la boite. Le fond est quant à lui composé de la belle gravure d’un plongeur évoluant parmi une foule de  de courants ondulatoires. Toujours avec finesse puisque la montre ne fait que 12mm d’épaisseur et un agréable 39mm de diamètre. Sweet spot.

Que se cache-t-il au coeur de la montre ? Comme dans la H.M.S trois aiguilles, Baltic anime sa montre par un mouvement automatique Miyota, ici un Miyota 9039. Un mouvement fiable qui fonctionne et s’entretient parfaitement au fil des années, pas de surprises donc.

Le “meilleur” pour la fin. Je suis certain que le bracelet acier ne vous a pas laissé indifférent, ai-je tord ? Le bracelet “grains de riz” développé par Baltic est un plaisir au poignet, tant au toucher que dans sa construction. Des maillons pleins, certes, qui n’auront jamais le charme et le confort du plié, mais qui restent ici relativement fins. Et un système de quick-release qui facilitera grandement la tâche pour certains.

Le meilleur dans tout ça ? Pour les clients du Bi-Compax ou de la H.M.S, le bracelet sera aussi compatible. Elle est pas belle la vie ?

Baltic Aquascaphe et son bracelet "Grains de riz"

Cette Aquascaphe sera donc disponible en pré-commande sur le site de Baltic à partir du 21 novembre et ce pendant 30 jours. La montre sera proposée au prix spécial de 579€ (et sera ensuite normalement affichée à 690€) sur bracelet Tropic (uniquement disponible en pré-commande) et au prix spécial de 659€ (prix final de 790€) sur bracelet acier (également livré avec le Tropic).

Heureux aussi de voir que la campagne de pré-commandes n’aura pas lieu sur Kickstarter mais directement sur le site de la marque. La jeune marque française passe aujourd’hui à l’étape suivante, la suite est prometteuse.


N’hésitez pas à vous mettre un petit reminder sur le site de Baltic pour ne pas manquer le lancement de l’Aquascaphe.